Un naufragé du Titanic témoigne : une simple erreur de pilotage

Clément Solym - 23.09.2010

Zone 51 - Insolite - titanic - naufrage - iceberg


Crise de cas de conscience à la rédaction : un naufragé peut-il témoigner de quoi que ce soit. Selon les uns, oui, parce que naufragé n'implique pas qu'il ait péri, pour les autres, c'est le contraire... Dur, dur...

Que t'en semble lecteur ? Parce que le fameux transatlantique qui n'aura jamais achevé son unique voyage fait reparler de lui. Une romancière dont le grand-père fit partie des voyageurs affirme dans un nouveau livre sur le sujet quelle fut la réelle situation à bord.


Louise Patten, dont le grand-père, Charles Lightoller, était officier en second explique en effet que le fameux iceberg qu'a percuté le Titanic résulte simplement d'une incompréhension dans les ordres donnés. Une simple erreur de pilotage, explique-t-elle, qui découle de ce que les systèmes de direction du bateau changeaient de ce que l'on connaissait des navires à vapeur ou des voiliers.

Ainsi, durant le voyage inaugural de 1912, lorsque l'ordre fut donné de tourner à tribord, c'est l'effet inverse qui arriva. Et pour cause... La vraie raison pour laquelle le Titanic a percuté l'iceberg est que le pilote a paniqué. Et surtout tourné la barre dans le mauvais sens. Dixit le grand-papa de l'intéressée, rapporte the Independent.

En fait, l'histoire est plus que de seconde main, puisque la romancière n'a jamais connu son grand-père, mais ce dernier avait tout raconté à sa femme, qui l'a par la suite répété à sa petite-fille. Lui qui avait survécu à la catastrophe, emportant plus d'un millier de personnes, a cependant poursuit sa carrière dans la marine, avec notamment une excursion sur les plages de Dunkerque, durant la grande visite de courtoisie des soldats américains aux troupes allemandes qui prenaient l'air dans leurs bunkers.

Ce qui ne change pas beaucoup l'histoire du bateau. Dans tous les cas, il a coulé.


Crédit photo Wikipédia