Un peu de littérature entre deux tacos et un burrito

Nicolas Gary - 09.06.2014

Zone 51 - Insolite - Chipotle - Fast food - Jonathan Safran Foer


Faire lire, par tous les moyens, les bons, comme les autres, c'est devenu un credo. La chaîne de restaurants américaine Chipotle s'est lancée dans une nouvelle série : les gobelets et les sacs en papier avec un extrait d'oeuvre imprimé dessus. Jonathan Safran Foer, Malcolm Gladwell, Toni Morrison, George Saunders et Michael Lewis (journaliste chez Vanity Fair), comptent parmi les heureux élus. 

 

 

L'idée est donc de répondre à cette demande nécessairement faramineuse, des personnes qui ont envie d'engloutir les meilleures pages de la littérature nord-américaine, tout en dégustant un magnifique burrito. Ou des tacos. Oui, la chaîne Chipotle est spécialisée dans la cuisine mexicaine, et tire son nom d'une préparation séchée et fumée de piment. D'ailleurs, on retrouve trois enseignes de la marque, sur Paris. Contactées par ActuaLitté, elles n'étaient pas en mesure de nous dire si ce projet allait se concrétiser également en France.

 

Bref, la collection de gobelets et de sacs papier est intitulée Cultivating Thought, et se retrouvera dans les différents restaurants et c'est au romancier Safran Foer que l'on doit cette illumination. Ce dernier, dans un restaurant, attendait, sans rien à lire. Et voilà qu'il se dit que, pour assurer un marketing efficace, comme dans les grands magasins, on pourrait proposer de découvrir des extraits de livres. « Sans message particulier, mais avec quelque chose de réfléchi », explique-t-il. 

 

 

 

Chipotle est l'objet de rumeurs depuis quelque temps maintenant, selon lesquelles ce serait la propriété de McDonald et que plusieurs organisations dénoncent les conditions de production de la nourriture. Foer assure qu'il ne mange lui-même pas de viande, et qu'il souhaite avant tout mettre les 800.000 Américains qui se rendent régulièrement dans ces fast-foods, en relation directe avec des textes littéraires.

 

Parce qu'ils n'ont pas nécessairement accès ni à une librairie, ni même à une bibliothèque... (via Vanity Fair)