Un poème par jour pour animer les paysages 7

Clément Solym - 15.03.2011

Zone 51 - Chez Wam - printemps - des - poetes


Dignes paupières

Dignes paupières s'ouvrent des fleurs au bout des planches
Se lèvent comme la scène sur le feu
De la fureur dans la poussière
De la joie écrasée dans le creux des poings
Pas de trêve pas de costume
Ca vient du ventre et des absences
De l’éclosion et du manque de pain
Ca passe par les larmes et par la pluie des miroirs
Ceux qui réfléchissent et ceux qui se brisent
C’est toi c’est elle c’est lui
Du bassin minier de Gafsa à Sidi Bouzid
de la place de la Kasbah à la place Tahrir
L'heure de la maturité spontanée
L’heure du tout à venir
Où les souks et les rues boivent le désespoir des Mohammed Bouazizi
C'est assez tournent et tournent et tournent de Pékin à Lhassa
Des femmes de la place de Mai aux femmes de Téhéran
Les murmures qui deviennent des cris puis des rires
Les yeux au sortir des cavernes
La voix intime du contre-ordre
Bouffez-en jusqu'aux racines
Des œillets des roses des tulipes du cèdre et du jasmin
Le raphia des portables et des navigateurs
De loin en loin forme ses bouquets


Christophe Forgeot http://www.helices.fr

Christophe Forgeot est né en 1966. Comédien professionnel de 1989 à 1994, il est aujourd’hui responsable de formation dans un centre d’insertion sociale et professionnelle.
Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre et de recueils de poèmes.
• Le Carquois des résistances, Encres Vives, 2007.
• Murmures d'Eros, Ed. Wallâda, coll. Le Voile d'or, 2008.
"Porte de la paix intérieure", L'Harmattan, coll. Témoignages poétiques, 2009.