Un romancier australien se change en poisson

Antoine Oury - 06.01.2016

Zone 51 - Insolite - Tim Winton poisson - australie découverte nature - romancier animaux


Les biologistes sont de grands lecteurs, et n'hésitent pas à rendre hommage à leurs oeuvres favorites à travers leurs découvertes, quitte à céder la place de leur propre nom. Ainsi, le docteur Tim Dempster, de l'université de Melbourne, et son équipe de chercheurs ont-ils nommé la nouvelle espèce de poisson qu'ils ont découverte dans une rivière de l'Australie Occidentale d'après le nom d'un célèbre romancier du pays, Tim Winton.​

 

Tim Winton (capture d'écran ABC Australie)

 

 

Le docteur Dempster et son équipe auront passé 9 mois sur le terrain, à passer au peigne fin 17 rivières de Kimberley, région la mois peuplée du pays, et donc la plus préservée des dégâts humains. 200 espèces connues de poissons barbotent dans ces eaux, et les chercheurs en ont découvert pas moins de 20 supplémentaires au cours de leurs pérégrinations.

 

Le Tim Winton fut l'un des premiers poissons à se manifester, à peine cinq minutes après l'arrivée de l'équipe sur les lieux : « Il nous a littéralement sauté dans la main », se souvient Matthew Le Feuvre, un des chercheurs de l'expédition. Ce poisson est endémique de la zone, ce qui signifie qu'il n'est présent nulle part ailleurs, a priori : il se reconnaît à son aspect doré sur le dessus, et argenté sur le ventre.

 

Si l'écrivain a été choisi pour nommer le poisson, c'est en raison de son engagement écologique, et de son combat de longue date pour préserver Kimberley, habitat des Aborigènes. Par ailleurs, Winton est originaire de l'Ouest de l'Australie. « Quand j'ai entendu parler de ce petit poisson, l'écolo en moi s'est dit : “Je me demande de quel genre de poisson il s'agit, ce qu'il fait, où il vit.” Et le beauf en moi s'est dit : “Je me demande quel goût il a” », s'est amusé l'auteur.

 

 

 

Les chercheurs estiment que les 20 espèces découvertes ne sont que « la partie visible de l'iceberg » dans cette zone largement inexplorée.

 

Tim Winton s'est dit « très honoré » par leur choix. Il est un des auteurs les plus vendus en Australie et à l'étranger : en France, ses romans et recueils de nouvelles sont publiés aux Belles Lettres et chez Rivages, et ses romans jeunesse à L'École des Loisirs.

 

D'autres créatures ont été nommées d'après des références littéraires, et notamment des insectes : un arachnide, Iandumoema smeagol, et un parasite découvert dans le système digestif des termites, Cthulhu Macrofasciculumque.

 

(via ABC Australia, The Guardian)