Une édition unique de Fahrenheit 451 avec allumette et grattoir

Cécile Mazin - 08.03.2013

Zone 51 - Insolite - Fahrenheit 451 - Ray Bradbury - design


La designer Elizabeth Perez a présenté une édition unique du roman dystopique de Ray Bradbury, Fahrenheit 451, qui tente de joindre comme jamais, le fond et la forme. En effet, la créatrice a décidé d'intégrer dans la couverture une allumette et la tranche est en réalité un grattoir, permettant de mettre le feu à cette allumette. 

 

 

 

 

Une allusion intéressante, puisque c'est à 451° Fahrenheit qu'un livre s'enflamme et se conçut, selon la légende. En réalité, ce serait plus justement la température d'auto-inflammation du papier, et encore, la température serait à remettre en question. (voir Slate)

 

Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

 

Une édition qui fera probablement long feu...