Une famille lesbienne embarrasse l'éditeur : peur des plaintes

Clément Solym - 02.11.2009

Zone 51 - Insolite - famille - lesbienne - embarrasser


Potter est né de père inconnu et aura eu pour papa adoptif l'éditeur américain Scholastic, spécialisé dans la jeunesse, qui a dernièrement fait un orphelin. Il a demandé à Lauren Myracle de réécrire un de ses ouvrages, Luv Ya Bunches, sans quoi il ne saurait être présenté dans les activités éducatives des élèves du pays.

Au menu de cette réécriture, tous les termes offensants de la langue des petites flopées de jurons...) et surtout le couple gay qui privent le livre des salons et autres manifestations scolaires. Lauren ne s'en est pas émue : elle fait régulièrement partie des auteurs présents sur la liste des auteurs les plus interdits en bibliothèques. Pourtant, si elle a cédé sur la question des gros mots, elle a refusé en bloc de remplacer les parents lesbiennes de son héroïne Milla. « Avoir des parents de même sexe pour un enfant ne constitue pas une offense pour moi et ne devrait pas avoir à être purgé. »

Mais les salons du livre scolaires sont le fer de lance économique de Scholastic, et si l'éditeur s'est présenté avec le livre présent dans son catalogue, l'ouvrage, lui, n'était pas sur les étals. « Je comprends qu'ils souhaitent éviter des lettres de plainte, mais ne devraient-ils pas en mesurer la pertinence ? » Aux États-Unis, plus de 200.000 enfants sont éduqués dans une famille homosexuelle, et ils ont, tout comme d'autres, besoin d'être représentés dans des livres pour comprendre aussi leur expérience.

Bien évidemment, Lauren a reçu un déluge de lettres de soutien émanant de parents, bibliothécaires ou enseignants et libraires, qui lui ont manifesté toute leur sympathie dans cette affaire. Pour l'éditeur, aucune censure ne s'exerce, et l'on s'en défend largement. Mais plusieurs associations de parents et de gays, ainsi que des blogueurs se sont emparés de ce sujet en réclamant par le biais d'une pétition de 4000 signataires que l'éditeur cesse sa campagne de censure.


Change.org, site voué à la défense des droits humains, l'a ainsi adressé au président Richard Robinson de Scholastic, et finalement, la maison a changé son fusil d'épaule. Le livre de Lauren sera finalement présent sur les salons, peut-être pas exhibé largement, mais au moins pourra-t-on l'acheter à ces occasions. Après mûr examen du livre, finalement, l'éditeur a estimé que ce n'était pas si grave et que l'on pouvait présenter le livre...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.