Une petite fille a catalogué toutes les moustaches perdues par son chat

Antoine Oury - 03.01.2020

Zone 51 - Insolite - catalogue moustaches chat - Janet Gnosspelius - moustaches chats


Est-il possible de tout cataloguer ? Quelques bibliothécaires de notre connaissance répondraient oui sans une once d'hésitation. Et une telle ambition peut-elle être acceptée par notre société ? La jeune Janet Gnosspelius ne s'est pas posé autant de limites : entre 1940 et 1942, elle a catalogué toutes les moustaches de son chat, qu'elle retrouvait un peu partout...




« Tapis du salon », « sol de la salle de bains », « trouvé sur le sol de la petite pièce », « boîte de Sandy »... Consciencieusement, méthodiquement, Janet Gnosspelius, âgée de 13 ans en 1940, a catalogué les moustaches de son chat qu'elle retrouvait dans la maison, les fixant dans un cahier qui porte l'intitulé « Cats' Whiskers », soit « Moutaches du chat ».

Architecte renommée au Royaume-Uni, notamment spécialisée dans la restauration des églises, Janet Gnosspelius, décédée en 2010, s'était prise de passion pour l'histoire et le patrimoine à la fin des années 1960, à Liverpool et ses environs, ce qui n'étonnera personne.

Ce catalogue plutôt insolite a été retrouvé par l'université de Cardiff, dans ses collections spéciales, au sein des archives Collingwood, qui portent le nom de la mère de Janet Gnosspelius, Barbara Collingwood, elle-même artiste et sculptrice.

<

>


 
Assez excentrique, Gnosspelius sera entourée de chats tout au long de sa vie : dans la lignée de ce catalogue, elle écrira plus tard un journal intime de son chat Butterball, dans les années 1960, racontant un quotidien fait de courses, de bagarres ou encore de chasses aux souris...


via Colossal


Commentaires
C'est une histoire tout à fait charmante (originalité, amour du détail).



La petite chérie aurait pu devenir détective. Elle a choisi l'architecture et l'amour du patrimoine. Rien d'étonnant. Depuis le début, elle construisait: un catalogue de lieux où gisaient les vibrisses de son chat - objets du patrimoine de ce félin et, peut-être - pour elle - une nouvelle variété de reliques. Clin d'oeil à d'autres?



Ecrire le journal intime d'un matou, quelle bonne idée. Cela tranche un peu sur le tsunami actuel des journaux intimes humains.



Elle a dû bien s'amuser en réalisant ces projets.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.