Une pharmacie poétique s'ouvre, pour le bien-être de tous

Antoine Oury - 10.10.2019

Zone 51 - Insolite - pharmacie poétique - poesie bien etre - pharmacie poemes


Des intervenants de l'université de Keele, en Angleterre, poètes de leur état, vont enfiler une blouse un peu plus appropriée à leur nouvel environnement de travail : ensemble, ils ouvrent une pharmacie poétique au cœur de la ville de Bishop's Castle. Cette librairie centrée sur la poésie, car c'est de cela qu'il s'agit, proposera des prescriptions poétiques selon les pathologies et afflictions.




À une époque où les médicaments sont devenus des produits de consommation courante, il semble nécessaire de revenir à de plus saines addictions : la poésie est de ces dernières, selon Deborah Alma et James Sheard, qui interviennent tous deux à l'université de Keele pour enseigner l'écriture. Ils se sont lancés dans une coentreprise originale et insolite, en ouvrant leur pharmacie poétique.

Dans le centre-ville de Bishop’s Castle, la devanture laisse voir un intérieur à mi-chemin entre celui d'une librairie traditionnelle et d'un antique apothicaire. Et pour cause : la « Poetry Pharmacy » prescrit des ouvrages en vers ou en prose, poétiques, aux clients.

« Nous pensons que la poésie peut faire beaucoup pour améliorer ou modifier un état d'esprit, qu'elle peut aider de bien des manières à conserver une bonne santé mentale. La Poetry Pharmacy est un moyen pour nous de rendre visibles les effets thérapeutiques de la poésie, en mettant l'accent sur le bien-être et l'inclusion », souligne Deborah Alma.



Les différents produits de la pharmacie sont ainsi présentés selon les humeurs qu'ils peuvent traiter ou accompagner : il est ainsi possible de se tourner vers le rayon « Afflictions du cœur » ou celui intitulé « Pour les jours où le monde nous pèse trop », en référence à un vers du poète William Wordsworth qui critiquait ainsi le matérialisme, le poids du monde moderne et son éloignement de la nature originelle.

La boutique propose aussi différents objets, comme de la petite décoration, de la vaisselle, ou encore des oeuvres signées par des artistes du coin.

<

>



Le vendredi, la pharmacie proposera des consultations gratuites : une demi-heure auprès du « pharmacien » permettra de déterminer quels textes et quels auteurs pourront le mieux combattre le mal qui vous abat. Il en coûtera tout de même 15 £ aux patients le reste du temps, et le remboursement de la sécurité sociale n'est pas garanti.
 
Après quelques rénovations supplémentaires, la pharmacie accueillera différents événements, comme des lectures et des ateliers d'écriture, et devrait participer à plusieurs événements locaux. Un poète d'urgence, doté de sa propre ambulance, pourra d'ailleurs se déplacer à volonté, pour tous les cas critiques...


Commentaires
Un grand Oui !!! Poésie en partage, le souffle de la vie ☺️
Ajoutez à ça dans les flacons des plantes médicinales locales et des Huiles essentielles Bio , on y soignerait encore mieux l'âme comme le corps...
Sacrée originalité!

Les bobos de l'âme guériront peut-être plus rapidement avec ces nouvelles ordonnances!

Chiche! On attend les résultats!
Jadore jabonde et pourrai je ajouter un petit qq chose, l'image réfère à la guérison de l'esprit oui mais l'image des pots retient cette idée negative qu est le pharmaceutique et letat desprit quand nous prenons ces petits pots. Pour ma part je metterais lemphase sur le papier de prescription et les boites avec le logo aid. Je sais pas si on comprend mon point de vue mais enfin.. On ne veut pas on ne veut plus de ces petits pots pillules on veut en sortir et voir enfin notre liberté poétique! Je lance l'idée!!
Intéressantes idées... La poésie de nos jours est devenue un remède qu'on pourrait même appeler panacée...
Original et très intéressant ! Nous avons besoin de baume sur l’âme en ces temps modernes !
Tres belle idée qui change !!! les mots peuvent soigner les maux grin
So amazing !

Quelle bonne et ingénieuse idée.

C'est sûr les mots peuvent soigner les maux et oui, conduire à l'inclusion si l'on sensibilise dès le plus jeunes âge... http://www.emmacollages.com/2018/03/c-est-vous-qui-le-dites.html
Bonjour ,

je trouve votre idée plus que géniale et çà me plairait d'en ouvrir une chez moi en France dans la drôme à Die ... grin
J'aime l'idée.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.