Victime d'une arnaque, il envoie à l'escroc tout Shakespeare par SMS

Louis Mallié - 20.03.2014

Zone 51 - Insolite - Shakespeare - Texto - Hamlet


Edd Joseph avait acheté pour 80 £ sur le site de petites annonce anglais Gumtree un pack comprenant une PS3 et plusieurs jeux. Heureux de sa bonne affaire, il n'a malheureusement pas tardé à déchanter, le colis n'arrivant jamais. Le site ne proposant aucune clause obligeant le remboursement du paiement par carte, la police lui a avoué ne pouvoir rien faire…

 

 

La folie de Titania,

Paul Jean Gervais, domaine public.

 

Le jeune étudiant en graphisme a décidé de prendre sa revanche lui-même - et quoi de mieux pour cela que l'un des plus grands écrivain de la vengeance ? L'oeuvre du maitre, entièrement disponible sur internet s'est donc retrouvée en une simple opération de copier/coller répartie dans plusieurs milliers de SMS… destinés à  l'escroc. « J'étais vraiment blessé et je cherchais un moyen de reprendre une position de force parce que je me sentais démuni. »

 

Possédant un forfait comprenant les SMS illimités il a pu transposer une quinzaine d'oeuvres du dramaturge sans avoir à se soucier du prix - et en ayant juste à appuyer sur « envoyer ». Le vendeur en revanche, peut désormais se soucier de voir son téléphone saturé depuis une semaine : une pièce moyenne de Shakespeare, faisant environ 22 600 mots, elle équivaut à 792 SMS…

 

Hamlet, la plus longue pièce du maitre, n'a nécessité pas moins de 1143 messages. All's Well That Ends Well a donné matière à 861 messages, tandis que Macbeth n'en a demandé « que » 600. Et le jeune homme est bien déterminé à continuer : « Je ne fais rien d'autre que partager un peu de culture avec quelqu'un qui n'en a probablement pas beaucoup », plaisante-t-il.

 

Joseph n'a pas tardé à avoir des réponses un peu moins poétiques de son interlocuteur. « J'ai eu la première réponse au bout d'une heure, avant d'avoir droit à quelques gros mots ensuite. Il m'a également appelé en personne pour m'insulter. J'ai voulu lui demander si il appréciait les pièces, mais il était trop énervé. » Réaction virulente donc. L'oeuvre complète de Shakespeare ne vaut-elle pourtant pas mieux qu'une PS3 ?

 

Quoi qu'il en soit, si elle ne profite pas tant au vendeur, l'arnaque est au moins pour l'étudiant l'occasion de redécouvrir le roi des lettres anglaises : « Je ne suis pas un étudiant en lettres. Je ne suis pas non plus un fan inconditionnel de Shakespeare. Mais je dois avouer avoir un gout nouveau pour ses pièces - et spécialement pour les plus longues. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.