Voeux de l'An : des cartes électroniques plus que des SMS

Clément Solym - 02.01.2009

Zone 51 - Insolite - voeux - An - cartes


Il était prévu que plus de 300 millions de SMS fusent sur le territoire français hier, pour que tout le monde se souhaite une future bonne année, alors que la politesse stipule que l'on dispose des 31 jours qui suivent. Bon, certes. Toutefois, la tradition de la carte de voeux ne s'est pas tout à fait perdue : elle s'est juste déplacée.

De fait, les cartes électroniques, ou ecards ont tout bonnement explosé et si les sites qui proposent ce service sont légion, et l'ensemble du marché complexe à analyser, les différents acteurs, comme La Poste, attestent d'une recrudescence manifeste de l'intérêt pour ces formulations.

De même pour Dromadaire.com, qui est devenu la référence du secteur : son PDG, Rafik Smati, a précisé à l'AFP que deux millions de cartes de voeux avaient été préparées pour l'occasion, et expédiées à l'heure fatidique. De plus, « depuis ce matin 09H00, il y a environ 1.000 cartes par seconde » expliquait-il. « On s'attend à 10 millions de cartes dans la journée, contre trois millions l'année dernière », se réjouit M. Smati.

Et du côté des SMS ? Eh bien, les opérateurs se frottent tout de même les mains alors que les usagers ont eu les pouces qui ont brûlé : 18,1 millions chez SFR, soit un gentil + 36 %. 66 millions pour Orange, mais entre 21 h et 2 h et on a recensés 13.006 envois à minuit pétante.

Entre facilité des messages envoyés à des listes entières d'amis ou de proches et moyen simple de rester en contact, l'électronique aura tout de même été au service de l'écrit, estiment les plus optimistes.