medias

“Walden, a Game”, un jeu vidéo d'après le livre de Henry David Thoreau

Antoine Oury - 01.03.2017

Zone 51 - Insolite - Walden, a Game - Henry David Thoreau jeu vidéo - jeu vidéo Walden


Walden, livre de Henry David Thoreau publié en 1854, est considéré comme un modèle de récit de voyage et de survie : Thoreau y décrit son séjour de près de 2 ans aux bords de l'étang de Walden, dans le Massachusetts aux États-Unis, en y exposant ses vues sur l'industrialisation et son rapport à la nature. Et Walden devient à présent un jeu vidéo.

 

Capture d'écran d'une démo de Walden, a Game

 

 

Ceux qui croyaient que le jeu vidéo basé sur l'œuvre de Jane Austen était le projet le plus farfelu de l'industrie vidéoludique peuvent revoir leur jugement. Tracy J. Fullerton, directrice du Game Innovation Lab à l'université en arts du cinéma de Californie du Sud, a dirigé le design d'un jeu vidéo basé sur le livre de Henry David Thoreau, Walden.

 

Depuis près de 10 ans, Fullerton et son équipe travaillent à une adaptation vidéoludique de Walden. L'idée n'est pas si farfelue : les jeux vidéo basés sur la survie du personnage, dans un univers réaliste, ont fait leur retour ces derniers temps, avec The Long Dark, Subnautica ou même Conan Exiles (un peu moins réaliste). Walden s'insère dans ce type de jeu, en beaucoup plus contemplatif.

 

En effet, la survie ne dépend pas ici de la gestion de la faim ou du froid : il faudra, pour tenir sur les 6 heures de jeu, contempler les environs, écouter les chants des oiseaux, et écrire quelques lignes dans un journal. « Vous n'essayez pas seulement de survivre, vous cherchez aussi l'inspiration dans les bois. Si vous vous concentrez uniquement sur la survie, l'environnement deviendra moins luxuriant. La victoire s'impose lorsque vous avez accompli vos propres objectifs », explique Fullerton.

 

Cela dit, il faudra aussi penser à son estomac, et des dizaines de possibilités s'offrent au joueur : il sera possible de flâner dans les bois, mais aussi de se lancer dans l'agriculture ou de participer à la construction d'un chemin de fer clandestin pour participer à la libération des esclaves afro-américains.

 

On imagine bien toute l'immersion possible avec un casque de réalité virtuelle, si bien que la question se pose forcément : est-ce bien raisonnable de transformer Walden, ode à la promenade et au grand air, en jeu vidéo ? Tracy J. Fullerton répond que le jeu pourra déjà permettre à certains joueurs de découvrir l'œuvre de Henry David Thoreau, mais aussi qu'il est aussi une invitation à se déconnecter, une fois la partie terminée, pour mieux apprécier les forêts, les chants des oiseaux et la course des ruisseaux dans le monde réel...

 

Le jeu sera disponible cet été, à l'occasion des 200 ans de la naissance de Thoreau, pour une vingtaine de dollars.

 

 

via The New York Times