Writing Without Words : exploration graphique de la littérature

Julien Helmlinger - 23.05.2013

Zone 51 - Insolite - Writing Without Words - Stefanie Posavec - Design


Au travers de ses conceptions de design, que ce soit en matière d'illustration comme d'infographie, et sans oublier la visualisation de données, Stefanie Posavec met en pratique des talents multiples. Avec Writing Without Words, cette créatrice s'est penchée sur les styles littéraires de divers auteurs, qu'elle compare au travers du prisme d'une représentation graphique. Sa représentation principale s'intéresse aux premiers chapitres d'incontournables parmis lesquels Gatsby le magnifique, 1984, ou encore L'attrape-cœurs.

 

 

Son système vise à représenter, sous forme de graphiques, les singularités opposant entre-eux les divers styles d'écriture. Pour les amateurs de curiosités, il est possible de jeter un oeil à l'ensemble de son travail via la page internet dédiée.

 

La fluidité des phrases s'y trouve notamment mise en relief par la taille du shéma. Plus celui-ci est petit, et plus les phrases du roman observé sont courtes. Au contraire, si le dessin est grand, c'est que l'écrivain a utillisé des phrases plus longues.

 

Sur la route, de Jack Kerouac, a bénéficié d'une attention toute particulière. Une dissection d'un organisme littéraire, en quelque sorte, avec des divisions de chapitres en paragraphes, de paragraphes en phrases, et enfin de phrases en mots. Quant à la couleur, elle marque les divers thèmes centraux abordés par l'auteur du récit analysé.

 

Via Ebook Friendly.