De Brazzaville à Singapour ; les tribulations d'un boulanger voyageur, d'Alain Juignet

Communiqués > Autobiographie

Alain Juignet - 26/12/2019


ISBN : 978-2-411-00059-6

Prix : 15 € €

Parmi les sentiers qui mènent à la vaillance, voici un des plus pénible à gravir !

 

Le boulanger aventurier se raconte dans un livre…

 

Bombe atomique, guerres, Allemagne de l’Est, tentative d’assassinat… Alain Juignet, boulanger de formation, raconte dans un livre ses aventures sur les quatre continents.

 

Avec ton cerveau en plastique tu n’iras pas loin…

 

Alain juignet  est un enfant lorsqu’il est foudroyé par cette phrase lancée par son institutrice.

Il la prend comme un défi et se lance dans un challenge. Il veut faire le tour du monde. Sans certificat d’études, il s’engage en tant qu’apprenti boulanger à 14 ans. Par la suite il suivra des études à l’école hôtelière de Vichy, puis il complétera sa formation hôtelière, dans des grands palaces en France. « Style Trianon palace à Versailles ». Mais mon idée était de faire le tour du monde de voyager avec mon métier. Explique l’aventurier. Âgé d’une vingtaine d’années, Alain juignet arrive à se faire embaucher dans la compagnie transatlantique (marine marchande). Après quelques séjours en Méditerranée et sur des plates-formes pétrolières au Congo en tant qu’intendant, il prend la direction de la Polynésie française.

 

Témoin de quatorze essais atomiques…

 

L’aventurier, faisait parti de l’encadrement pour assurer les services d’hébergement et du service de la restauration pour le bon fonctionnement de la base vie civile à Mururoa.

 

Mais le jeune homme sans attache à la bougeotte…

 

Alain juignet finit par poser ses valises en Irak, à l’époque la guerre avec l’Iran fait rage. « J’étais chef d’hébergement sur la base vie d’une entreprise qui agrandissait la piste de l’aéroport Saddam Hussein de Bagdad », raconte le sarthois. « Toutes les magouilles étaient bonnes » la date du 7 juin 1981 restera gravée à jamais dans sa mémoire. Ce jour-là, « les israéliens ont bombardé la centrale nucléaire d’Os-Irak . J’ai vu quatorze bombardiers passés en rase-mottes au-dessus de nous. Là j’ai eu peur. Il ne restait plus rien de la centrale. »


[Extrait - premières pages] 

 

Endurcie par ces expériences…

 

Alain Juignet, sera envoyé par la société hôtelière et de restauration internationale située à Marseille. Aux Émirats arabes unis, en Allemagne de l’Est, au Nigeria, en Algérie, puis la marine au long cours sur des pétroliers. Alain Juignet finira son périple au bout de vingt ans. Sur un navire ravitailleur le Marion Dufresne pour les ravitaillements des (TAAF) terres australes et antarctiques françaises. Archipel des îles Kerguelen, puis l’archipel des îles du Crozet. Toutes ces aventures, il les a consignés dans des carnets remplis scrupuleusement pendant vingt ans. Aujourd’hui il publie un livre : « de Brazzaville à Singapour les tribulations d’un boulanger voyageur. » (Toujours osé, parfois composé, mais ne jamais renoncer.)


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.