Retraite : éviter la Bérézina ? précis ouvert d'ultimosophie, de Dominique Paty

Communiqués > Essai

Dominique Paty - 30/06/2020


ISBN : 9782312071893

Prix : 13 € €

Ne vous fiez pas au titre. Cet ouvrage est tout, sauf sérieux…

 

« Retraite : éviter la Bérézina ? »

 

 

Georges Carlin, humoriste américain, en rêvait : « On devrait d'abord mourir, pour éluder le problème une fois pour toutes. Ensuite, on passerait à la vie en maison de retraite. Quand on serait redevenu assez jeune, on se ferait jeter dehors de l'hospice, et puis on se mettrait au travail. On travaillerait pendant trente ou quarante ans, jusqu'au moment où on serait suffisamment jeune pour prendre notre retraite. Et c'est à partir de là que ça commencerait à devenir vraiment bien : on prendrait de la drogue, on picolerait à mort, on ferait la fête tous les soirs (ben oui, on aurait notre propre argent accumulé pendant toutes nos années de travail). Et puis ensuite ce serait l'université, puis le lycée, le collège, on redeviendrait des gosses, sans aucune responsabilité ; et puis on redeviendrait des bébés, on rentrerait dans le ventre de notre mère et on passerait neuf mois délicieux à flotter... et on terminerait le cycle dans l'apothéose d'un orgasme ! »


Programme séduisant ! 


L’ennui, c’est que les choses ne se passent pas tout à fait de cette façon dans la vraie vie.  

Les « néo retraités » sont-ils pour autant condamnés à endurer leur nouvel état comme on traîne un boulet ? Là est la question… Certains résistent à la fatalité qui les conduit à inscrire retraité  dans la case « profession »  de nombre de formulaires aussi indiscrets qu’inadaptés.


Comme Dominique Paty. 



Retrouver un extrait


Son « précis ouvert d’ultimosophie » (!) est la relation d’une démarche qui, si l’on en croit l’auteur, doit lui permettre, et peut-être aussi à ses frères du papy-boom, d’éviter la Bérézina promise aux pensionnés en les invitant (entre autres) à « procrastiner » joyeusement…  


Après tout, en Espagne, retraite se traduit « jubilacion » !


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus