Rivekeep, de Martin Stewart

Communiqués > Jeunesse

Editions Milan - 29/03/2018


ISBN : 9782745978752

Prix : 17,90 € €

Sur le Danèk, un père et son fils mènent la rude vie de riverkeep : garde-fleuve. 


Garder le fleuve, c’est empêcher la glace de le prendre tout entier, avec des lanternes métalliques plantées dans l’eau, qu’il faut toujours tenir allumées, pour tempérer l’eau et laisser un passage pour la navigation.


Garder le fleuve, c’est aussi le nettoyer. Repêcher tout ce qui l’obstrue : grosses branches, roues, bidons, cadavres d’animaux ou... cadavres humains, échoués là après un accident, un suicide, un meurtre. La batellerie, la maison du fleuve, où Wull vit avec Pappa possède une petite morgue, et la dame des pompes funèbres vient régulièrement récupérer la sinistre récolte. 


Wull va avoir 16 ans et reprendra la charge de son père. Quelques jours avant l’échéance, Pappa est entraîné dans l’eau par une force étrange alors qu’il tentait d’attraper un corps. Il réapparaît sur la rive, mutique, diminué, agressif, il ne reconnaît plus son fils, dévore des têtes de poissons... un mal étrange et terrible l’habite.


Mais un vieux livre dit que les humeurs du mormorach, un monstre marin mythique réapparu dans la baie après des millénaires, pourraient guérir Pappa. Wull se lance alors dans une quête désespérée : avec la barque de service, la bäta, il doit descendre jusqu’à l’océan et trouver un moyen pour récupérer le précieux liquide. 


Mais le voyage est long, le froid démesuré et les dangers sont partout. 


Wull ne connaît rien du monde, au-delà de ce grand bout de fleuve dont Pappa a la garde. Au fil de l’eau et des rencontres (souvent bizarres, des fois glaçantes, d’autres fois juste pesantes), son avenir se dessine. 

  

[Extraits] Riverkeep de Martin Stewart


• L’initiation d’un fils de seize ans, qui n’a connu que son père et le fleuve. Le fleuve ami autant qu’ennemi ; leur raison de vivre, leur monde entier. 


• Une quête essentielle pour retrouver un père ou le perdre à jamais, servie par une puissance narrative exceptionnelle. 


• Un univers très prenant, constitué d’une forêt glacée, d’un fleuve sombre, de villes-usines, de monstres terribles ou facétieux, d’animaux étranges, de peuples bizarres et de créatures grotesques ou terri antes. 


C’est pour vous si : vous êtes prêts à plonger dans un univers prenant, constitué d’une forêt glacée, d’un fleuve sombre, de villes-usines, de monstres terribles ou facétieux, d’animaux étranges, de peuples bizarres et de créatures grotesques ou terri antes. 

 

Martin Stewart 

Martin Stewart a été technicien en recyclage, enseignant en fac, barman, caddy et prof d’anglais. Ayant écrit son premier livre à huit ans sur des Post-it, c’est en revenant à l’école, en tant que prof, qu’il a retrouvé le plaisir unique de l’écriture pour la jeunesse.

 

Natif de Glasgow, il adore acheter des livres pour alimenter la pile de sa table de nuit. Il aime aussi les paysages urbains et les promenades sur les plages des Highlands. « Riverkeep » est son premier roman. 


 

Martin Stewart, trad. Natalie Zimmermann – Riverkeep – Editions Milan – 9782745978752 – 17,90 € 

 

 


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre