Alternalivres : Rencontres littéraires ambitieuses cherchent soutiens financiers

Communiqués > Manifestation

Alternalivres - 28/12/2012


Les deuxièmes rencontres littéraires AlternaLivres auront lieu du 14 au 16 juin 2013 à Cuisery.

C'est forts d'un programme riche, qui mettra à l'honneur les femmes en général, et les éditrices en particulier (Antoinette Fouque, Sylvie Crossman, Delphine Montalant... cf. pièces jointes), que nous allons soutenir à notre manière l'édition indépendante, et prouver à toutes les lectrices, tous les lecteurs (les acharnés, les dilettantes, les occasionnels, les fans de Pierre Michon, les inconditionnels de la ligne claire...) qu'un autre monde du livre est possible.
 
Ces dernières semaines, nous avons multiplié les rendez-vous importants, et présenté notre projet aux pouvoirs publics. Nous avons pu constater que nos rencontres littéraires à taille humaine et à rayonnement national, qui fédéreront beaucoup d'acteurs de la chaîne du livre (de Montpellier à Pont-Saint-Vincent, de Queyrac à Bellegarde-en-Marche) sont suivies avec beaucoup d'intérêt.
Malheureusement, en ces temps difficiles, les portefeuilles sont moins ouverts que les esprits, les budgets sont en baisse et les plans de financement en berne.
 
C'est pourquoi nous avons décidé, sur les conseils du Centre Régional du Livre (que nous remercions chaleureusement, une fois encore, pour leur aide précieuse) de faire appel aux bonnes âmes amoureuses de bonne littérature (ou pas). De solliciter les amis. Les internautes qui twittent, bloguent et likent. Les Rotary clubs, les comités d'entreprise, les E.U.R.L. Vous.
 
Nous avons donc ouvert une page AlternaLivres sur le site Internet KissKissBankBank.


http://www.kisskissbankbank.com/alternalivres?ref=selection

Il s'agit d'une plateforme de financement participatif dédiée aux projets innovants, créatifs. Ce site soutenu par la Banque Postale est on ne peut plus sérieux. Il s'agit pour les internautes de miser sur une action, une micro-entreprise, un artiste qui a le cortex bourré de talents et d'idées mais les poches plutôt vides.



Comment ? Vous ne connaissez pas AlternaLivres ?


Vous n’avez pas bravé la tempête qui s’est abattue en juin 2012 à Cuisery pour venir écouter Bruno Doucey parler de Pierre Seghers, Marc Roger lire du Maïakovski, ou bien Pascal Arnaud répondre aux terribles questions de Jacques- François Piquet ? Résumons donc l’épisode précédent, et parlons ensuite de l’avenir...


AlternaLivres le clame haut et fort : non, le livre n’est pas un bien comme les autres. Non, la littérature n’est pas devenue (qu’) une industrie uniquement préoccupée par des considérations de profits. Certes, certains ne cherchent à vendre que ce qui marche. Mais des éditeurs indépendants tentent toujours, tentent encore de lutter contre l’uniformisation des goûts et la standardisation.


Ce sont ces éditeurs indépendants et engagés ; ces maisons à trois, quatre, voire à un seul salarié, ces structures qui osent encore imprimer des recueils de nouvelles ou de poésies, des romans inclassables, des O.L.N.I. (objets littéraires non-identifiés) ; ces artisans du livre qui publient des auteurs avant de publier des livres ; ce sont ces éditeurs-à hauteur-d’Homme que nous voulons mettre à l’honneur. Avec le souci constant, par ailleurs, de s’adresser à tous les lecteurs : les érudits, les amateurs de littérature, les novices ou les simples curieux. Bref, Alternalivres veut prouver au plus grand nombre qu’un autre monde des livres est possible.


Après le thème de l’engagement en 2012, AlternaLivres consacrera sa deuxième saison à l’ « édition au féminin ». Comment devient-on éditrice ? Est-ce difficile de s’imposer dans un univers tenu pour impitoyable ? Quel a été leur parcours ? Comment travaillent-elles ? Ces questions (et bien d’autres) seront posées à Catherine Argand (Alma éditeur), Colette Lambrichs (La Différence), Christine Ferragut (Alna éditions), Delphine Montalant, Laurence Santantonios (éditions du Mauconduit), Nathalie Eberhardt (La Dernière Goutte), Anne Belleveaux (Potentille), Behja Travesac (Chèvre feuille étoilée) ou encore Sylvie Crossman (Indigène). Les cafés littéraires seront animés par Jacques-François Piquet (écrivain modérateur) et Marc Roger (lecteur public) de La Voie des Livres, compagnie qui a fait le succès de la première édition d'AlternaLivres.

 

Mais ce n’est pas tout, loin s’en faut. Un débat sur l’avenir du livre se tiendra le samedi après-midi, en présence de celles et ceux qui « font » le livre en Bourgogne, libraires, bouquinistes, responsables culturels. La soirée du samedi sera consacrée à Antoinette Fouque, psychanalyste, éditrice, essayiste, politologue, et fondatrice des Éditions des femmes : après la diffision d'un documentaire, l'éditrice sera interrogée par le journaliste Christophe Bourseiller. Durant le week-end, un téléfilm sur George Sand et un documentaire consacré à Andrée Chedid seront également projetés, en présence de leurs réalisateurs... Enfin, les incontournables séances de dédicaces permettront au public d’aller à la rencontre des éditeurs et auteurs présents.


L’association La Lanterne, support de la manifestation AlternaLivres, est présidée par Didier Ray, ingénieur du son, très actif dans la vie culturelle de sa région. La programmation littéraire de l’événement est orchestrée par Didier Ray et Arnaud Dudek, écrivain, dont le premier ouvrage, paru début 2012, a fait partie de la sélection finale du Goncourt du premier roman.


AlternaLivres aura lieu du 14 au 16 juin 2013, à Cuisery (Bourgogne du Sud), en partenariat avec l’association du Village du Livre de la commune. 


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre