Boy/Kitano/Wombat...un joli prétexte pour évoquer la traduction du japonais avec Corinne Atlan, Silvain Chupin et Miyako Slocombe

Communiqués > Manifestation

L’Atelier - 28/02/2012


Rencontres / Débats - Vendredi 9 mars 2012 à 20h00 - A la librairie

Traductrice de Haruki Murakami, de La Fin des temps jusqu’à Kafka sur le rivage, Corinne Atlan a traduit nombre d’auteurs majeurs, de Mori Ogai à Hitonari Tsuji. Elle a composé et traduit deux anthologies de haiku pour Poésie/Gallimard ainsi qu'un recueil de Mayuzumi Madoka haikus du temps présent (picquier) . Elle est aussi l’auteur d’un roman, Le Monastère de l’aube, qui ressort en poche aux éditions Picquier. Silvain Chupin est traducteur depuis une quinzaine d’années du japonais et de l’anglais. Il a traduit entre autres Rencontres du septième art de Takeshi Kitano (2000), Disparitions de Natsuo Kirino (2002), Une vague inquiétude de Ryûnosuke Akutagawa (2005), La Femme de Villon de Osamu Dazai (2005). En anglais, il a signé la traduction de Une fille de pasteur de George Orwell (2007). Franco-japonaise, Miyako Slocombe a traduit nombre de mangas d’auteur pour les éditions le Lézard Noir. elle travaille actuellement à la programmation cinéma de la Maison de la culture du Japon à paris, où elle a sous-titré plus d'une trentaine de films.


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.