Peter Adam et Tom Lanoye en dédicace ce mercredi.

Communiqués > Manifestation

La Différence - 08/01/2013


Chers amis, demain soir La Différence vous confronte à un grand dilemme. Il s’agira pour vous de choisir entre deux auteurs, deux styles, deux mondes.


Tom Lanoye, célèbre auteur belge, viendra dédicacer son livre Les Boîtes en carton à la librairie L’Echappée Littéraire, 7 rue Crébillon, dans le 6e arrondissement de Paris, à 19h00.
Les Boîtes en carton est le livre qui fit connaître Tom Lanoye en Flandres. Comme le signale la première phrase : « Ceci est la relation d’un amour banal et de son pouvoir dévorant », il s’agit de l’histoire d’un gamin issu d’un milieu populaire qui, lors d’un voyage scolaire organisé par une caisse d’assurance « Les Mutualités Chrétiennes » au début des années soixante, tombe amoureux d’un des garçons qui participe à l’excursion. L’homosexualité approchée sans tabou fit le succès du livre mais, au-delà de cette relation aujourd’hui encore sulfureuse dans un pays catholique, l’auteur dessine une galerie de portraits, tant de son milieu familial que scolaire criants de vérité, souvent cruels et hilarants. Avec cet art de la caricature et du burlesque qui a enchanté les lecteurs de La Langue de ma mère, Tom Lanoye parvient à nous faire revivre cette période de l’après-guerre avec ses poncifs et son euphorie, et cette région, la Flandre, qui faisait, alors, complètement partie de la Belgique.

 

Peter Adam, auteur de plusieurs livres, notamment sur le peintre David Hockney et sur l’art du Troisième Reich, sujet sur lequel il a déjà réalisé deux documentaires primés aux Academy Award, dédicacera son livre sur Eileen Gray au Lieu du Design, 74 rue du faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, de 18h30 à 20H30.
Qui, mieux que lui, ami intime de l’artiste, pouvait dessiner le parcours de Eileen Gray, figure singulière, tant par sa personnalité que par la diversité de ses créations en architecture, design et peinture ? Née en 1878 en Irlande, morte à Paris en 1976, elle est surtout connue pour avoir introduit la laque dans le mobilier d’esthétique Art déco puis pour avoir évolué vers le mobilier à structure en acier tubulaire dans les années 20. Dans le domaine de l’architecture, sa Villa E-1027 réalisée en collaboration avec Jean Badovici, est une des réalisations les plus accomplies de l’architecture moderniste librement interprétée. Sa longue intimité avec Peter Adam (300 lettres et 500 photos) permet à celui-ci de retracer le fil de sa vie en accord avec l’esprit de son temps bien qu’en butte avec ses contemporains. Une grande rétrospective de son œuvre se tient au Centre Pompidou en février 2013.

 

 


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre