Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin

Communiqués > Manifestation

- 26/04/2011



Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin au 
GRAND PALAIS PARIS 28, 29, 30 avril et 1er mai 2011 présentée par Anny Romand


La lecture se perd, dit-on, pourtant, enfant, l’ouverture sur le monde s’est faite à travers les livres : Jules Verne, Rudyard Kipling, Joseph Conrad, Miguel de Cervantès, l’Odyssée, les Contes des Mille et Une Nuits...

N’est-il pas magnifique de parcourir des univers inconnus, des espaces jamais foulés où des êtres sortis de l’imagination vivent toutes les passions possibles, interrogent le monde et ce que nous y faisons, tentent d’apaiser le feu qui brûle en nous ?

Voilà le voyage offert par la lecture. Et tout naturellement est venue l’idée d’honorer les auteurs ayant reçu un prix Nobel de littérature.
Ceux qui, selon Alfred Nobel, auront « produit dans le domaine littéraire, l’œuvre la plus remarquable d’une tendance idéaliste ».

Cette année, Albert Camus, Winston Churchill, Gao XingJian, Harry Martinson, Isaac Bashevis Singer et le dernier prix Nobel, Mario Vargas Llosa seront honorés par des femmes et des hommes venus nous les présenter et des acteurs prêtant leurs voix à ces textes.
Anny Romand

Le vendredi 29 avril à 14 heures
Auditorium du Grand Palais

HARRY MARTINSON

1904-1978

Prix Nobel Suède 1974
« pour une œuvre littéraire qui saisit la goutte de rosée et reflète le cosmos »

Modérateur Elena Balzamo. Essayiste, traductrice et critique littéraire, spécialiste des littératures scandinaves. Son travail a été récompensé par le Prix de traduction de l'Académie suédoise 2001 et en mars 2011 par l’attribution des insignes d'officier de l'Ordre Royal de l'Etoile polaire par le Roi de Suède.
Avec Philippe Bouquet, ancien professeur à l'université de Caen, département finno-scandinave, il est critique littéraire auprès de revues suédoises et surtout le traducteur de plus d’une centaine d’ouvrage d’auteurs de langue suédoise, Il a reçu le prix de la traduction de l'Académie suédoise.

Lecture du roman Il faut partir traduction de Philippe Bouquet et du poème Aniara, transposé du suédois par Philippe Bouquet et Björn Larsson (éditions Agone)

Par Anny Romand et Olof Orloff ( en suédois)
Accompagnement au violoncelle de Kerstin Elmqvist

***
Le vendredi 29 avril 2011 à 16 heures
Auditorium du Grand Palais

ISAAC BASHEVIS SINGER

1904-1991
Prix Nobel 1978 USA
« pour son art narratif plein des passions qui, plongeant ses racines dans une tradition culturelle judéo-polonaise, incarne et personnifie la condition humaine universelle »


Modérateur Florence Noiville. Journaliste au Monde, elle présente aussi l’émission « Le Monde des livres » sur LCI. En 2003, elle a publié Isaac B. Singer (Prix du Récit biographique) chez Stock. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse. La Donation est son premier roman (Stock 2007). En 2009, elle signe un court texte, mi essai mi récit, sur le capitalisme et ses dérives, intitulé J'ai fait HEC et je m'en excuse (Stock).
Avec Marie-Pierre Bay traductrice et Isy Morgensztern, cinéaste.

Lecture de nouvelles inédites de Isaac Bashevis Singer traduites par Marie-Pierre Bay et Nicolas Bay et publiées chez Stock en avril 2011.
Par Irène Jacob

***

Le samedi 30 avril à 14 heures
Auditorium du Grand Palais

MARIO VARGAS LLOSA

1936

Prix Nobel Pérou 2010
« Pour sa cartographie des structures du pouvoir et ses images aiguisées de la résistance de l’individu, de sa révolte, de son échec »

Présentation de l’auteur et de l’œuvre par Stéphane Michaud,
critique et traducteur, est professeur de littérature comparée à la Sorbonne Nouvelle. Spécialiste de l'Europe romantique et contemporaine, il a notamment publié plusieurs ouvrages ou études sur les grandes figures de voyageuses, d'écrivains et de passeurs de frontières que furent Lou Andreas-Salomé et Flora Tristan. C'est à travers Flora Tristan que s'est établi, voici dix ans, son lien avec Mario Vargas Llosa. Il ne cesse depuis d'accompagner la carrière de l'écrivain péruvien, avec lequel il est lié d'amitié. Avec Mario Vargas Llosa il a publié De Flora Tristan à Mario Vargas Llosa, deux siècles de relations Europe latine Amérique latine et Flora Tristan, la Paria et son rêve. Correspondance (deux livres aux Presses Sorbonne Nouvelle).

Lecture de « Un rasta à Berlin » traduction Albert Bensoussan Cahiers de l’Herne par Bernadette Le Saché
Joaquina Belaunde en espagnol

Le samedi 30 avril 2011 à 16 heures
Auditorium du Grand Palais

EN SA PRESENCE

GAO XINGJIAN
1940

Prix Nobel France 2000
« Pour une œuvre de portée universelle, marquée d’une amère prise de conscience et d’une ingéniosité langagière, qui a ouvert des voies nouvelles à l’art du roman et du théâtre chinois »

EN PRESENCE DE GAO XINGJIAN

Présentation de Aliette Armel.
Aliette Armel est critique au Magazine littéraire. Aux éditions Le Passage, elle a publié Le Disparu de Salonique et Le Pianiste de Trieste. Elle est également l’auteur du Voyage de Bilqîs (Autrement, prix Ouest 2002) et Pondichéry, à l’aurore, 2011.

Lecture de « Le Quêteur de la mort » pièce écrite en français parue aux éditions du Seuil
Par Anny Romand et Jean-Jacques Moreau

***

Le dimanche 1er mai 2011
Auditorium du Grand Palais


SIR WINSTON LEONARD SPENCER CHURCHILL

1874-1965


Prix Nobel Angleterre 1953
« pour la perfection avec laquelle il présente la matière historique et biographique ainsi que pour l’éloquence brillante avec laquelle il s’est fait le défenseur de hautes valeurs humaines »


Présentation par François Kersaudy
Il a enseigné l'histoire à l'université d'Oxford avant d'être professeur à l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il parle neuf langues et il est spécialiste d'histoire diplomatique et militaire contemporaine. Vient de publier une Biographie de Sir Winston Churchill (éditions Tallandier) et les « Mémoires de guerre » tomes I et II

Lecture des Carnets de guerre et des lettres à son épouse.

***

Le dimanche 1er mai 2011 à 16 heures
Auditorium du Grand Palais

ALBERT CAMUS

1913-1960

Prix Nobel France en 1957
« pour son importante œuvre littéraire qui met en lumière avec un sérieux pénétrant, les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes »

Présentation de Anne Prouteau, maître de conférences en littérature française à l'Université catholique de l'ouest. Sa recherche porte sur la littérature contemporaine, et en particulier sur le corpus camusien : articles scientifiques, participation au Dictionnaire Camus (sous la direction de Jeanyves Guérin, 20O9). Secrétaire de la Société des Etudes camusiennes, elle participe à l’organisation d’événements consacrés à Camus (« Camus dans le texte » au centre Pompidou le 30 janvier 2010 ; colloque consacré aux Carnets de Camus, en novembre 2010). Au début de l’année 2009, elle publie : Albert Camus et le présent impérissable aux éditions Orizons, Universités /Domaine littéraire. (avec une postface de Paul Viallaneix).
et Florence Colombani, réalisatrice, auteur, journaliste

Lecture de Le Premier homme (Gallimard) par Denis Podalydès

Partenaires

Ambassade de Suède
Institut suédois
La Société des Gens de Lettres
Services culturels de l’Ambassade des Etats-Unis
Maison de l’Amérique latine
Editions Stock
Et
Caran d’Ache
Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre