Jean Lorrain et René Bazin : 2 nouveaux petits classiques sur la Corse

Communiqués > Relation

- 15/03/2011


Prix : 4 €


Heures de Corse, de Jean Lorrain, 1905.
Promenades en Corse, de René Bazin, 1913, extrait de « Nord-Sud ».

Si le nom de Jean Lorrain évoque surtout les excentricités d’un dandy des années folles, on a oublié qu’il était, à la fin du XIXe siècle l’un des chroniqueurs les mieux payés des journaux parisiens. On ne lit plus guère ses romans ou ses poèmes, on ne joue plus ses pièces au théâtre, mais on peut redécouvrir avec bonheur le récit des escapades qu’il fit en Corse. Et pour elle, il a trempé sa plume dans une encre moins acide que le vitriol dont il se servait pour critiquer ses contemporains.

Lorsqu’il publie Nord-Sud en 1913, René Bazin est membre de l’Académie française depuis dix ans déjà. Il tombe sous le charme des beautés de l’île et plaide pour le sort de ses habitants : « […] de quoi vivent-ils ? C’est leur secret. Je les ai vus cueillir l’olive et la châtaigne ; ils restent maigres ; ils dépensent en politique un beau goût d’aventure, en querelles locales un courage ombrageux ; ils n’aiment au fond que la Corse, que la très pauvre Corse. »
Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre

Izibook
Izibook