Le lampadaire humain de Margaret Evenepoel

Communiqués > Roman

Margaret Evenepoel - 01/02/2016


ISBN : 978-2-312-04111-7

Prix : 13 € / 9,10 EPUB €

Dans un pays gouverné par le tyrannique Jérémy Fuligan, Anton Faraway, intellectuel candide et timoré, exerce le métier de lampadaire. Chaque soir, à la tombée de la nuit, il éclaire la portion de rue qui lui a été assignée aux  moyens des rayons solaires emmagasinés tout au long de la journée par la combinaison électro-solaire fournie par le Bureau des Affaires Citoyennes et du Moindre Coût.


Dans cette société pétrie d’inculture, où tous les livres ont disparu dans un immense autodafé, il se console de la médiocrité de son existence grâce aux quelques ouvrages qu’il a réussi à dissimuler aux sbires de Fuligan et aux dangereux gardiens de la section 14. Solitaire depuis que ses parents ont disparu mystérieusement la veille de leur cinquantième anniversaire et que son frère jumeau est parti un beau matin sans crier gare et sans un adieu, il cultive sa misanthropie et évite soigneusement de communiquer avec ses semblables.  Lorsque son frère réapparait brusquement et l’invite à se révolter contre cette vie sans espoir, il se heurte à un refus catégorique. 


Mais l’arrestation musclée de ce jumeau incontrôlable et la certitude du tragique destin qui l’attend vont pourtant contraindre Anton Faraway à remettre en question le confort très relatif de son inaction et à utiliser d’autres armes que son cerveau pour affronter la violence et l’absurdité de cette dictature implacable où l’être humain est réduit à l’état de machine tandis que des chercheurs tout acquis au régime s’adonnent aux manipulations génétiques exigées par le  tyrannique gouverneur.


Le Lampadaire humain est un conte philosophique moderne. L’histoire, comme il se doit, se déroule dans un pays imaginaire et sert de prétexte à une réflexion sur le monde contemporain. De surprises en rebondissements et d’absurde en humour noir, le récit des aventures d’Anton Faraway entraîne le lecteur dans une contrée où il ne fait vraiment pas bon vivre.   

 

L’auteur :

Diplômée en philosophie et psychologie, Margaret Evenepoel  exerce la profession de psychanalyste et se consacre parallèlement à l’écriture de scénarios ainsi qu’à la réalisation de court-métrages. Le Lampadaire humain est son premier roman.


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.