Les ombres de Julia, de Catherine Egan

Communiqués > Roman

Editions Milan - 17/03/2018


ISBN : 9782745986672

Prix : 16,90 € €

Julia, voleuse et espionne professionnelle, a le pouvoir de disparaître aux yeux des gens. Un pouvoir dangereux dans un monde où la sorcellerie est illégale. Le premier tome d’une brillante trilogie steampunk et fantastique.



Julia a la capacité inhabituelle de se rendre invisible. Elle ne disparaît pas exactement. Elle se contente de reculer en un point de l'espace où la plupart des gens ne peuvent plus la percevoir. C'est une particularité dangereuse dans un monde qui a interdit toutes les formes de magie et noie les sorcières dans des cérémonies publiques. Mais c'est utile pour un voleur et un espion. Et Julia l'a compris : le crime paye.


Elle est d'ailleurs très bien payée pour infiltrer la grande maison de Mme Och, espionner ses locataires étranges et s'informer sur les transactions suspectes qui s'y déroulent. Un jour, arrivent une femme et son fils, Théo. Julia comprend qu'elle est en fait payée pour enlever l'enfant à sa mère, une sorcière, et à Mme Och, qui est une Xianren, un être issu des profondeurs du temps, au pouvoir très étendu. Un contrat que Julia, bien que réticente, remplit.

 

Rongée par la culpabilité, Julia propose alors à Mme Och d'aller récupérer Théo. Au péril de leur vie, Julia, sa bande de voleurs et toute l'étrange mai-sonnée de Mme Och se lancent sur la piste de l'enfant. Au cours de cette opération de sauvetage, Julia s'aperçoit qu'elle est en mesure de lutter contre des créatures aussi puissantes que les Xianrens. Mais elle découvre aussi qu'elle peut reculer encore plus loin, toujours plus loin dans l'espace, pour atteindre des lieux inconnus qui ressemblent fort aux enfers. Et, dans ces lieux, elle a l'impression d'être elle-même une créature infernale.

 

Désormais, elle a deux obsessions : la protection de Théo et la réponse à la double question : qu'est-elle, au fond ? Quelle est la nature de son pouvoir ?

 

[Extraits] Les ombres de Julia t.1 ; la fille de la noyée de Catherine Egan 



• Le lecteur est immédiatement immergé dans un univers sombre, toile de fond d’une histoire de voleurs, d’honneur et de magie qui trouvera aisément sa place en librairie à côté de Six of crows (déjà 24.000 ex. vendus). 
• Dans ce monde peuplé de créatures fascinantes, les sorcières doivent se cacher pour survivre, pendant que des êtres plus anciens, plus puissants, et encore plus inquiétants se livrent une guerre sans merci. 
• Julia est une héroïne complexe, tiraillée entre le bien et le mal. Ses doutes laissent au lecteur une passionnante interrogation pour les tomes suivants : qui est-elle ou qu’est-elle réellement ? D’où tient-elle son pouvoir ?



Catherine Egan a grandi à Vancouver, au Canada. Mais elle a aussi vécu sur une île volcanique au Japon (dont l’éruption l’a envoyée directement dans les bras de celui qui est devenu son mari), à Tokyo, Kyoto et Pékin, sur une plateforme pétrolière au milieu de la baie de Bohai, puis dans le New Jersey, et maintenant à New Haven, dans le Connecticut. Elle passe son temps à écrire des livres et à combattre des armées de dragons avec ses enfants.


traduction : Jacqueline Odin


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre