The rain, tome 1

Communiqués > Roman

Bayard jeunesse - 19/09/2017


Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Rudy, 15 ans, part à la recherche de son père. Un scénario postapocalyptique dans la veine de films à succès, tels que La Route, ou La 5e vague. Ruby passe la soirée avec ses amis quand le monde bascule. La radio diffuse en boucle un message d'alerte : « Protégez-vous de la pluie, c’est une question de vie ou de mort ».

 

 

La petite bande court se mettre à l’abri, mais l’un d’entre eux décide d’affronter les gouttes. Aussitôt, les parties de son corps exposées à l’eau sont en sang. Ruby réussit à rentrer chez elle et retrouve Rebecca, sa mère, Simon, son beau-père et Henri, son petit frère. Malgré toutes leurs précautions, Rebecca et Henri meurent. Simon décrète une interdiction totale d’utiliser l’eau. La pluie ne cesse de tomber. Il n’y a plus de téléphone ni d’internet.

 

Selon les informa.ons, un nuage de poussière porteur d’un virus se serait abattu sur la terre. Une pluie acide brûle la peau et fait exploser les cellules.


Un matin, le ciel est bleu. Ruby et Simon s’aventurent dans la ville et découvrent des scènes de pillages, cadavres, voitures entassées. Le temps de revenir à la maison, Simon crache le sang...

 

Désormais, Ruby est seule et décide de rejoindre son père à Londres. Un long périple commence. Quand elle arrive enfin, la maison est vide mais Ruby découvre un mot de son père daté du 23 juin disant qu’il reviendra le 26. Sept semaines plus tard, Ruby a organisé sa survie et elle attend toujours...

  • Un concept narratif efficace : l’héroïne apostrophe le lecteur dès le début. S’il lit ce journal, il a la chance d’être encore en vie...

  • Un récit très rythmé qui alterne les flashbacks et de multiples rebondissements déclenchés par la catastrophe. Des paragraphes courts, une écriture nerveuse, très cinématographique, qui accentuent la tension dramatique.

  • L’irruption de passages comiques, même dans les moments les plus dramatiques, permet de contrebalancer l’horreur.

  • La fin du monde n'est pas pour tout de suite ! Les lecteurs pourront retrouver Ruby dans un second volet, The Storm, à paraître en mars 2018. 

 

Extrait The rain t.1 de Virginia Bergin 

 

Virginia Bergin vit à Bristol. Après un cursus en psychologie, elle s’oriente vers des études d’arts au Central Saint Martins College de Londres. Depuis, elle se consacre à l’écriture. Elle est notamment scènariste pour la télé et le cinéma.

 

Retrouver la bande annonce de The Rain

 

Sidonie Van Den Dries est traductrice de bandes dessinées et de romans pour la jeunesse. Elle est aussi l'auteur de Quand Malo tombe à l'eau, et Tom et la galette des rois dans la collection Tu lis, je lis.

 

 

 

Virginia BerginThe Rain (trad. Sidonie Van Den Dries) – Editions Bayard Jeunesse – 9782747052795 – 15,90 €


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus

Acheter le livre