N'être plus que naître… Témoignage sur la perte d'un enfant.

Communiqués > Témoignage

S.L. Francesca Pesci - 11/04/2019


ISBN : 978-2-312-06553-3

Prix : 15 € €

Une naissance mal surveillée. Un cerveau qui souffre. Et voilà une enfant qui traînera toute sa vie un handicap insurmontable, verra son intelligence et sa beauté se défaire, et finira par ne plus accepter la vie quand un jugement la déclarera inapte comme mère. 

 

Survivre à son enfant c’est mission insensée. A la fois folle et à contre-courant. Surtout quand cette enfant quitte presque délibérément la vie. On ne peut échapper à ces questions qui disent un rêve de toute-puissance à travers l’expérience de l’impuissance : qu’est-ce que j’aurais dû voir et pu faire ?

 

Puis arrive une autre question : pourquoi le deuil fait-il souffrir ? Pourquoi l’évolution n’a-t-elle pas écarté comme inadaptée cette expérience qui porte l’homme, depuis des millénaires, au devoir de mémoire et aux rites funéraires ?

 

Les expérienceurs d’EMI (expérience de mort imminente) ont peut-être quelque chose à nous dire sur ce point : leur témoignage rend compte de la même puissance de l’amour, inscrite dans notre matière cérébrale, que notre douloureuse fidélité à nos défunts. Il nous tourne vers le même au-delà de l’ici et maintenant que le souvenir de ceux que nous ne saurions oublier. Et il ouvre à l’ultime question que réactive en nous le deuil : notre présence au monde a-t-elle un sens ?

 

 

[Extrait] N'être plus que naître...de S.L. Francesca Pesci

 

 

A propos de l’auteure

 

S.L. Francesca Pesci, comédienne et psychologue de formation, a exercé, outre celle de mère de famille nombreuse, diverses fonctions parmi lesquelles journaliste, directrice culturelle adjointe et metteur en scène, chargée de cours en art-thérapie, psychothérapeute, consultante en prévention de la violence en milieu scolaire. 

 

Ce livre, consécutif au décès de sa fille, est le troisième ouvrage qu’elle publie. 


Ce communiqué sponsorisé n’engage en rien la rédaction de ActuaLitté.
Il ne relève que de la responsabilité de son auteur.

En savoir plus