Chroniques anti-isolement à travers L’Âme des peuples

La rédaction - 26.05.2020



« Parce que pour connaître les peuples, il faut d’abord les comprendre. » Cette présentation de la collection l’Âme des peuples, montée en 2013 par les éditions Nevicata, résume à elle seule toute la situation mondiale.

Loin des journaux de confinement hors sol, l’éditeur s’associe à ActuaLitté pour proposer une série de chroniques.

Parce que le confinement mondialement vécu devrait inviter à la modestie, et au partage, les auteurs de ces livres nous offrent d’entrer dans des terres proches ou distantes. 
Avec pour intention d’aider à mieux appréhender l’altérité, ces décodeurs qui avaient porté un regard global sur le territoire, tentent de capter l’atmosphère du moment : observer et raconter, pour qu’un témoignage demeure de cette situation inédite.

D’Afrique du Sud en Allemagne, d’Albanie en Angleterre, d’Argentine en Birmanie, voici l’histoire des peuples telle que la pandémie les transforme.
Des instantanés à la manière de polaroids littéraires, pour saisir le moment présent, l’implication et les changements subis, l’adaptation, toujours, la solidarité, souvent.

Et plus encore, comment l’âme s’exprime.


photo Nevicata CC BY SA 2.0



 

Au Bhoutan, le Roi gère en bon père de famille

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — Dans le petit royaume du Bhoutan, si longtemps isolé du monde, on se demandait, encore début mars, quand le couperet tomberait, quand on allait grossir les rangs des pays infectés par le Covid-19. Un festival battait son plein, aux cœurs et alentours de la forteresse magique de l’ancienne capitale, Punakha. Des figurants y reconstituaient bruyamment la bataille victorieuse contre les envahisseurs tibétains du XVIIe siècle ; les moines virevoltaient dans leurs habits chamarrés au rythme des tambours, des cymbales et des...

Vienne, en mode campagne électorale ?

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — Ayant réagi un peu plus tôt à la crise du coronavirus, il semblerait que l’Autriche s’en tire mieux que d’autres pays européens et soit parmi les premiers à annoncer quelques mesures de déconfinement... Le gouvernement autrichien gère manifestement la crise de manière professionnelle. Néanmoins, se pourrait-il qu’en filigrane l’enjeu politique des élections municipales viennoises, prévues en octobre prochain, y trouve une place légèrement inappropriée ?    par Alexia Gerhardus   Brian Dooley,...

Manolis Glezos, l'ultime résistance grecque au confinement

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — Les Grecs ont senti les effets du confinement non pas avec les restrictions d’aller et venir qui ne sont pas aussi draconiennes qu’en Italie ou en Espagne, mais avec la mort de Manolis Glezos, 97 ans, mémoire collective de la résistance grecque, toutes dictatures et fascismes confondus, soit un siècle d’histoire qu’il n’a pas été possible d’honorer comme il se devait.   par Angélique Kourounis kiviak CC BY SA 2.0   Manolis Glezos a été enterré entouré de quelques membres de sa famille et d’une...

Kurdistan, un nouvel an loin des regards

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — Ce soir c’est Newroz, le Nouvel An pour le monde persan, afghan et kurde. Depuis que le monde est monde, il a toujours été célébré en défilant à la lueur des torches et par des danses autour du feu pour fêter la victoire du jour sur la nuit. Ce soir, le feu du forgeron Kawa ne fera pas venir le printemps. C’est comme si c’était la fin des saisons et de la terre qui tourne. Je me demande comment mes amis kurdes qui ont plus d’un tour dans leur sac à malice vont vivre ça…   par Sophie Mousset kurdistan CC...

Mexico : peur du coronavirus, peur de la faim, peur du loup-garou…

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — Vue de mon balcon, du dixième étage, la ville n’a pas changé. Le même enchevêtrement hétéroclite de constructions plus ou moins disgracieuses qui taillade le ciel bleu de Mexico. Et pourtant, au ras du sol, c’est évident. Le coronavirus agit comme un révélateur visuel des inégalités. par Emmanuelle Steels   © Emmanuelle Steels Reste chez soi qui en a les moyens. Les autres craignent plus la faim que le virus. La menace que fait planer un confinement sur leur vie est un cauchemar. Des millions de...

Grenoble, Sisyphe heureux...

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — Grenoble, c’est cette ville de France où rien n’est (jamais...) tout à fait comme dans le reste du pays ! Une ville laboratoire depuis la nuit des temps industriels où, bien avant les Xe Jeux olympiques d’hiver de 1968, on expérimente dans tous les domaines — scientifique, culturel, social et politique...    par Philippe Gonnet Christophe Roudet, CC BY NC 2.0 Dans la seule grande ville de France à s’être dotée d’un maire écologiste en 2014, Eric Piolle (47 ans aujourd’hui), celui-ci n’aura...

L’Italie : angoisse et solidarité

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES – Septième semaine de confinement : qui aurait prédit, moi en premier, que l’Italien, champion de l’individualisme, serait capable d’une telle discipline ? C’est pourtant largement le cas depuis le 9 mars : l’Italie vit repliée sur elle-même, tétanisée par un nombre record de décès. Usines paralysées, commerces barricadés, établissements scolaires et universités qui ne reprendront pas avant la rentrée de septembre.   par Richard Heuzé Panthéon de Rome, désert © Richard Heuzé   Angoisse du...

Schizophrénie légère de Suisse, ou la “claustrophobie alpine”

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES – Le camion surgit à cinq heures. Et c’est un événement. Le moteur ronflant, le coup de frein sifflant, les caissons malmenés comme des tambours, les cris des hommes, les marteaux sourds et les éclats cristallins, ce tintamarre-là dans la ville en sommeil est une fête. Il m’agaçait, aujourd’hui je l’attends, intéressé. Il dit mieux le temps qui passe que toute horloge, sans doute parce qu’il s’impose furieusement avec une régularité désarmante et rassurante, parce qu’il résiste comme un reste de vie. Le...