Chroniques anti-isolement à travers L’Âme des peuples

La rédaction - 26.05.2020



« Parce que pour connaître les peuples, il faut d’abord les comprendre. » Cette présentation de la collection l’Âme des peuples, montée en 2013 par les éditions Nevicata, résume à elle seule toute la situation mondiale.

Loin des journaux de confinement hors sol, l’éditeur s’associe à ActuaLitté pour proposer une série de chroniques.

Parce que le confinement mondialement vécu devrait inviter à la modestie, et au partage, les auteurs de ces livres nous offrent d’entrer dans des terres proches ou distantes. 
Avec pour intention d’aider à mieux appréhender l’altérité, ces décodeurs qui avaient porté un regard global sur le territoire, tentent de capter l’atmosphère du moment : observer et raconter, pour qu’un témoignage demeure de cette situation inédite.

D’Afrique du Sud en Allemagne, d’Albanie en Angleterre, d’Argentine en Birmanie, voici l’histoire des peuples telle que la pandémie les transforme.
Des instantanés à la manière de polaroids littéraires, pour saisir le moment présent, l’implication et les changements subis, l’adaptation, toujours, la solidarité, souvent.

Et plus encore, comment l’âme s’exprime.


photo Nevicata CC BY SA 2.0



 

Du bon usage des masques en Indonésie

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES – Voilà plusieurs années que Borju, le poète des désastres, fabrique des masques. Depuis que des anciens du village de Muara Jambi (Sumatra) lui ont raconté comment leurs ancêtres lépreux avaient été repoussés par les villages voisins, au fin fond d’une forêt pleine de ruines hantées, avec l’interdiction d’en sortir. par Elizabeth D. Inandiak   La dernière nuit du mois de Ramadan, les malheureux lépreux osaient tout de même se mêler à la procession du takbiran, en portant des masques et de...

Bella ciao, au temps du coronavirus

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES – Le printemps arrivant, j’avais projeté une escapade au Salon du meuble à Milan et une visite à des amis. Puis de voguer sur la rivière Brenta à bord du Burchiello, bateau reliant Padoue à Venise et faisant escale dans des villes venete nichées au cœur de l’arrière-pays de la Sérénissime. La pandémie du coronavirus en a décidé autrement avec l’injonction : restez à la maison ! Je mets à profit l’ordre imparti pour embellir les jours de cantonnement dans mon appartement à Genève. Entre réflexion,...

Liban : entre révolution et coronavirus, la double peine

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES – Le Liban est en proie à une crise économique sans précédent, liée à la récente révolution et à la crise actuelle. 45 % de la population libanaise vivrait sous le seuil de pauvreté, et 22 % de la population serait même en état de pauvreté absolue. Depuis le début de la thawra (révolution) en octobre dernier, la quasi-totalité des habitants était dans la rue pour demander le renouvellement tout entier de la classe politique et obtenir de nouveaux droits sociaux.  par Stéphanie Baz  ville de Tyr - tongeron...

Dans un monde bouleversé, les forces d'âme des peuples

Pourquoi ces chroniques ? Un monde bouleversé, angoissé, assuré d’être transformé comme jamais par l’épidémie de Coronavirus Covid 19. Et face à ce tsunami d’inquiétudes et de peines, une volonté farouche de résistance et des exemples nombreux de résilience. Comideo CC BY SA 2.0     Créée en 2013 par les éditions Nevicata, la collection L’âme des peuples — aujourd’hui près de soixante titres — est un formidable baromètre de cette diversité d’énergies, de croyances, de religions, de culture et d’envies qui ensemence pays, régions et...