Coronavirus : comment s'occuper en période de confinement ?

La rédaction - 22.10.2020

Closed


La période confinement décidée par les autorités françaises voit des millions de citoyens contraints de rester chez eux, parfois seuls, parfois avec des enfants de tous les âges. Aussi, des questions se posent : comment s'occuper lorsque l'on est enfermés pendant plusieurs semaines entre quatre murs ? Si le premier conseil peut être de se tourner vers sa bibliothèque pour lire quelques livres, disposer d'une connexion internet reste la garantie de pouvoir accéder à de nombreuses ressources en ligne.

Il sera ainsi possible de découvrir gratuitement des milliers de classiques de la littérature, entrés dans le domaine public, au format numérique, ainsi que plusieurs centaines de films, gratuitement et légalement. Si cela ne suffit pas, des livres audio peuvent aussi être écoutés librement. Pour varier les plaisirs, pourquoi ne pas regarder l'intégralité des séries Naruto et Naruto Shippuden ? Soit 720 heures de contenus, tout de même... 

Avec les plus jeunes, les coloriages pourront occuper quelques heures : outre les planches mises en ligne par des institutions du monde entier, un certain nombre d'auteurs de bandes dessinées proposent des dessins au trait, qu'il suffit d'imprimer ou de recopier... Enfin, du temps pour soi est aussi l'occasion d'apprendre et de se former, avec des ressources pédagogiques accessibles gratuitement...

Crédits photo : Rob Oo, CC BY 2.0

 

L'édition attaque la “bibliothèque d'urgence” d'Internet Archive, un “site pirate”

Le procès se faisait attendre, mais l'édition mondiale est finalement sortie du bois. Des membres de l'association des éditeurs américains (Association of American Publishers, AAP) ont porté plainte contre le site Internet Archive, qui se qualifie de « bibliothèque du web » en l'accusant « de violation délibérée du droit d'auteur ». La « bibliothèque d'urgence » d'Internet Archive, mise en place pendant le confinement mondial, qui permettait d'accéder gratuitement à des ouvrages prêtés pour une période donnée, est particulièrement visée. Un procès...

Édition : une littérature Covid-19 prête à contaminer les librairies

Si la crise sanitaire n'est pas encore derrière nous, le monde se remet lentement en mouvement. Heureusement, « les nouvelles sont plutôt bonnes », assure Édouard Philippe. Le secteur de l'édition, peu à peu, reprend le rythme des parutions, alors que les librairies retrouvent une activité. La production éditoriale sur la crise du coronavirus va connaitre une certaine envolée dans les prochaines semaines : va-t-on être submergé par une « littérature Covid » ?   Dans les prochains mois, de nombreux ouvrages, trop longtemps bloqués par le confinement, vont de...

The Ickabog, un feuilleton signé J.K. Rowling pour les jeunes confinés

L'autrice de la saga Harry Potter, J.K. Rowling, a annoncé sur son compte Twitter la publication d'un feuilleton inédit destiné aux plus jeunes et à leurs parents, intitulé The Ickabog. Une histoire originale, accessible gratuitement, en anglais, sur internet, qui sera publiée en français par les éditions Gallimard. La publication s'accompagne d'un concours de dessins, pour illustrer le conte. Entre le 26 mai et le 10 juillet, chaque jour, un nouvel épisode du feuilleton The Ickabog fera son apparition sur un site ouvert à cette occasion. L'histoire sera réunie, en...

En Arménie, le peuple n’a peur de rien, pas même du coronavirus

CHRONIQUES ANTI-ISOLEMENT de L’ÂME DES PEUPLES — C’est un vieux Monsieur à la longue barbe blanche, le visage hagard, le regard doux. « Babik » Artush Mirzoyan a 82 ans. Comme chaque 24 avril, il se rend de bonne heure à la colline de Ttsitsernakaberd, le fort aux hirondelles, où arrivé au sommet il déposera son bouquet d’œillets au mémorial dédié aux victimes du génocide de 1915.   Seulement voilà, confinement oblige, au pied de la butte, les policiers en faction lui somment, poliment, mais fermement, de rebrousser chemin. Rien à faire. Le vieil homme...

Loyers, communication, aides... Paris organise son soutien aux librairies

À Paris comme ailleurs en France, les librairies ont rouvert leurs portes, avec prudence, depuis le 11 mai dernier. Mais la période de confinement et de fermeture forcée va laisser des traces, que les services de la ville s'efforcent d'atténuer. En complément d'un appel à projets annuel mieux doté en 2020, Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris en charge de la vie nocturne et de la diversité de l'économie culturelle, annonce une exonération des loyers et une campagne de communication pour soutenir les librairies parisiennes, en particulier indépendantes. La...

Les services d'archives se mobilisent pour la mémoire de la crise sanitaire

La crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus n'est pas encore derrière nous, même si la période de confinement s'est terminée au début du mois de mai. Depuis plusieurs semaines, les services d'archives de la France entière se mobilisent pour collecter, classer et conserver témoignages et documents sur cette période exceptionnelle de l'histoire nationale. Conserver et protéger la mémoire du Covid : si le coronavirus semble un peu trop présent à l'esprit et au quotidien, pour de nombreux Français, les services d'archives de la France entière se mobilisent...

Les bibliothèques, un outil essentiel pour “ressouder les liens” après la crise

Fermées au public pendant deux mois, les bibliothèques françaises se remettent doucement de la crise sanitaire liée au coronavirus, mettent en place des services de retrait de commandes, et préparent le retour progressif des usagers dans les locaux. Malik Diallo, président de l'Association des directrices et directeurs des bibliothèques municipales et groupements intercommunaux des villes de France (ADBGV), revient avec nous sur les enjeux de la période.   ActuaLitté : L'ADBGV a-t-elle des données sur les situations des établissements de prêt français pendant le...

Vivre ou mourir ? Sortir du pétrin, quand on est une petite maison indépendante

Sélectionnées comme « jeunes pousses » par le Conseil régional d’Île-de-France, les Éditions du Pétrin se préparaient cette année à leur première participation au salon Livre Paris. Pour la jeune maison (dont les deux premiers titres sont parus en 2014), ce baptême du feu augurait de nouvelles perspectives de développement. Et patatras, un virus a tout réduit à néant.    par Emmanuelle Mourareau fondatrice des Éditions du Pétrin   Avec le confinement, la fermeture des librairies (la faillite pour certaines), l’arrêt des ventes et les...