Coronavirus : l'industrie du livre face à l'épidémie

La rédaction - 01.04.2020

coronavirus
 
Cela avait commencé avec quelques cas en Chine, mal recensé et des perturbations dans l’économie du pays. Et rapidement, le coronavirus est devenu l’invité tragique de l’année 2020. Les cas se sont multipliés et les décès sont survenus peu après. Avec des conséquences diverses dans l’industrie du livre, à travers le monde.

Dans un premier temps, ce sont les imprimeurs en Chine qui ont été les premiers concernés, puis, avec la propagation du COVID-19, les États ont dû prendre des mesures. Conséquences, les manifestations en France tombent sous le coup d’une interdiction quand elles réunissent plus de 5000 personnes dans un espace confiné.

Premier concerné, le salon Livre Paris, annulé. Quelques semaines plus tôt, la Foire du livre de Bologne avait décidé de reporter la manifestation. Puis, le premier grand événement professionnel en Europe, la London Book Fair, a décidé de jeter l’éponge, accusant de très nombreux désistements. 

En l’absence pour l’heure de vaccin, le gouvernement français, à l’instar d’autres, a mis en ligne des consignes sanitaires à suivre. A priori, seuls les gestes barrières, mesures de bon sens, sont aujourd’hui en mesure de freiner la circulation. 

Dans tous les cas, un numéro vert est disponible, 24 h/24 et 7 j/7 : 0 800 130 000. À cette heure, 73 pays ont recensé des cas.


crédit photo : Radio Alfa, CC BY ND NC 2.0


 

Sans livre et par sécurité, le site Librairies indépendantes jette l'éponge

En juin 2017, alors que s’ouvraient les Rencontres nationales de la librairie à La Rochelle, était dévoilée la plateforme LibrairiesIndépendantes.com. Ce gigantesque moteur de recherche regroupe 16 portails de librairies au niveau national, régional ou d’établissements spécialisés. 1000 librairies ensemble, qui décident de jeter temporairement l’éponge. ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Du côté de la distribution, les vendeurs en ligne sont pour l’instant privilégiés par les acteurs du livre — et pour l’instant seulement. « Mais pour combien de temps »,...

Jacks Thomas, directrice de la Foire du Livre de Londres, démissionne

Directrice de la Foire du Livre de Londres depuis 2013, Jacks Thomas a annoncé sa démission, qui n'est en aucun cas liée à l'annulation de l'édition 2020 de l'événement pour cause d'épidémie de coronavirus. La société Reed Exhibitions, qui organise la manifestation londonienne, a salué ses apports à la Foire du Livre de Londres, notamment sur le plan de la participation internationale. Jacks Thomas, en 2018 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) L'annonce de son départ aurait dû se faire pendant la Foire du Livre de Londres 2020, mais des circonstances exceptionnelles ont...

Fermeture du dépôt légal, report des parutions : l'édition à l'arrêt

L'édition n'échappera pas à l'arrêt presque complet de l'économie, en France comme à l'étranger. De nombreuses maisons d'édition, petites ou grandes, indépendantes ou non, s'y sont résolues, en reportant les parutions et en fermant leurs locaux. La fin des offices, pour les librairies, signifie également le gel des stocks et des flux de livres. Opération de confinement dans l'État de New York, le 14 mars (photo d'illustration, The National Guard, CC BY 2.0) C'était attendu, et plusieurs maisons d'édition le confirment depuis ce lundi 16 mars : après la...

Dessins, jeux, coloriages : les réponses des auteurs au confinement

Comme l'ensemble des Français, les auteurs, illustrateurs, coloristes, traducteurs sont confrontés aux mesures de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus. Si l'on imagine assez aisément les personnes exerçant des métiers créatifs profiter des prochaines semaines pour travailler, les difficultés inhérentes au confinement les concernent aussi. Des solutions se présentent, des propositions sont lancées, partagées avec les internautes. Petit tour d'horizon, non exhaustif. Deux activités proposées par Elise Gravel, sur Facebook Dans une série de...

Pas annulé, juste reporté : Turin maintient l'espoir pour son salon du livre

Les événements et rencontres littéraires s’annulent partout dans le monde, mais Turin choisit un message d’optimisme. Alors que l’Italie vit une période de confinement total depuis le 10 mars, le Salon du livre choisit de différer la manifestation, pour qu’il n’y ait pas une édition à année blanche.  Nicolas Lagioia, directeur du Salon du livre - ActuaLitté, CC BY SA 2.0   La région du Piémont a connu ces dernières 48 heures une hausse importante des cas et un doublement du nombre de décès du fait du coronavirus. À cette heure, le Bel Paese paye le lourd...

Loyers suspendus, report de charges : “Nous sommes en guerre sanitaire”

L’anaphore, devenue litanie, aura été marquée durant tout le discours du président de la République : « Nous sommes en guerre. » Sanitaire précisera Emmanuel Macron, mais les mesures nouvellement annoncées donne en effet le sentiment d’un état de conflit contre la propagation du coronavirus.  ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Une crise sanitaire sans précédent, qui aura des conséquences, affirme le chef de l’État, considérant que cela ne doit pour autant pas « mettre en cause la pérennité des entreprises ». Pour la vie économique, donc, « aucune...

Édition : Attention, “lorsque nous tirerons le bilan de cette pandémie”

Les éditions Petit Pavé le confessent sans honte : « Nous avions pris avec une certaine légèreté l’arrivée du coronavirus. » Et de pointer que finalement, ce dernier renforçait et justifiait les prises de position quant à la mondialisation capitaliste, les besoins de service public (y compris pour le livre) et l’écologie (les délocalisations, les chauves-souris contraintes de vivre en ville, etc.). Michael Gaida CC0 Dans un courrier adressé aux lecteurs, la maison tente l’effort intellectuel indispensable : celui de l’après-pandémie.   Mais...

Au Royaume-Uni, librairies et bibliothèques maintiennent leurs activités

Contrairement à d'autres pays d'Europe, et notamment à ses proches voisins, le Royaume-Uni a décidé d'adopter une stratégie bien différente pour faire face à l'épidémie de coronavirus. L'« immunité collective » doit permettre de vaincre le virus après la contamination et la guérison d'environ 60 % de la population. Les librairies et les bibliothèques restent donc ouvertes, mais l'inquiétude est de mise. La British Library, bibliothèque nationale du Royaume-Uni (photo d'illustration, JamesZ_Flickr, CC BY 2.0) Alors que l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, la...