Coronavirus : l'industrie du livre face à l'épidémie

La rédaction - 01.04.2020

coronavirus
 
Cela avait commencé avec quelques cas en Chine, mal recensé et des perturbations dans l’économie du pays. Et rapidement, le coronavirus est devenu l’invité tragique de l’année 2020. Les cas se sont multipliés et les décès sont survenus peu après. Avec des conséquences diverses dans l’industrie du livre, à travers le monde.

Dans un premier temps, ce sont les imprimeurs en Chine qui ont été les premiers concernés, puis, avec la propagation du COVID-19, les États ont dû prendre des mesures. Conséquences, les manifestations en France tombent sous le coup d’une interdiction quand elles réunissent plus de 5000 personnes dans un espace confiné.

Premier concerné, le salon Livre Paris, annulé. Quelques semaines plus tôt, la Foire du livre de Bologne avait décidé de reporter la manifestation. Puis, le premier grand événement professionnel en Europe, la London Book Fair, a décidé de jeter l’éponge, accusant de très nombreux désistements. 

En l’absence pour l’heure de vaccin, le gouvernement français, à l’instar d’autres, a mis en ligne des consignes sanitaires à suivre. A priori, seuls les gestes barrières, mesures de bon sens, sont aujourd’hui en mesure de freiner la circulation. 

Dans tous les cas, un numéro vert est disponible, 24 h/24 et 7 j/7 : 0 800 130 000. À cette heure, 73 pays ont recensé des cas.


crédit photo : Radio Alfa, CC BY ND NC 2.0


 

La Sofia maintient les aides aux salons et demande la rémunération des auteurs

Vaste sujet d’inquiétude depuis les premières annonces du gouvernement, l’annulation des manifestations a entraîné de nombreux questionnements. Les événements de 5000, puis 1000 et enfin 100 personnes ne pouvaient plus se tenir. Pour les auteurs, un manque à gagner évident, et dangereux. Mais la Sofia se veut rassurante. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)   Ce sont quelque 400 projets à travers la France qu’aide La Sofia, à travers l’action culturelle. Parmi eux, plus de 300 festivals et manifestations littéraires, rappelle l’organisme dans un...

Coronavirus : Amazon privilégie les produits de “première nécessité” aux livres

Les consignes sanitaires mettent tout un chacun au confinement – à cette heure, les États-Unis n'ont encore rien décidé. Or, les entreprises de vente en ligne semblent les premières à tirer profit de la situation. Dont Amazon, évidemment. Dans un communiqué diffusé ce lundi, l’entreprise de Jeff Bezos détaille les mesures qu’elle s’apprête à mettre en place dans les prochains jours. L’une d’entre elles risque de toucher l’industrie du livre.  Global panorama, CC BY SA 2.0     Pour répondre à l’augmentation des commandes sur son site depuis...

“Un plan d'urgence” de 5 millions € pour l'industrie du livre

Lui-même atteint par le coronavirus, comme il l’indiquait le 9 mars, Franck Riester dévoile les premières mesures de soutien au secteur culturel. Il rappelle sa mobilisation pleine et entière, et salue l’engagement des acteurs qui se sont rapidement conformés aux nécessaires restrictions imposées.  ActuaLitté, CC BY SA 2.0   « La crise sanitaire sans précédent qui touche notre pays frappe de plein fouet les acteurs de la culture. Nous devons tout mettre en œuvre pour assurer leur survie. C’est l’avenir même de notre modèle culturel qui est en jeu »,...

Sant Jordi : les auteurs, la librairie et l'Espagne frappés par le coronavirus

L’une des plus grandes célébrations populaires d’Espagne, autour du livre et de la lecture, ne se tiendra pas comme d’ordinaire. La Sant Jordi, d’origine catalane, célèbre la journée mondiale du droit d’auteur, prévue ce 23 avril. Or, de l’autre côté des Pyrénées, le confinement des populations est imposé — et plus grave encore, assurent en plaisantant des Espagnols, les événements sportifs comme la Coupe d’Europe sont suspendus… Francis Lenn, CC BY SA 2.0 La Cámara del libro de Cataluña, qui regroupe l’union des libraires et des distributeurs,...

Des rendez-vous de poésie sur les réseaux, au temps du coronavirus

Que peut la poésie, quand tout un chacun lutte contre la propagation d’un virus, en restant chez soi ? Les éditions Bruno Doucey prennent les armes poétiques pour répondre : « Apporter ce rayon de soleil, ce brin de bonheur et de fantaisie qui nourrit le courage dont nous avons tous besoin. » Et depuis les réseaux, la maison entend apporter sa pierre à l’édifice.  L'équipe des éditions Bruno Doucey   De la poésie à la maison, voici le programme servi par l’éditeur de Jeanne Benameur ou Sapho. Trois fois par jour, un rendez-vous thématique est mis en...

Confiné, George R.R. Martin “passe plus de temps à Westeros que dans la réalité”

Pas d'exceptions : une bonne partie de la planète vit à présent entre quatre murs, la plupart du temps, pour parer à la propagation du coronavirus. George R.R. Martin, l'auteur de la saga Game of Thrones, a confirmé qu'il subissait le confinement, comme tout le monde, au Nouveau-Mexique, à domicile. « Subissait »... ou profitait, puisque l'écrivain passe désormais « plus de temps à Westeros que dans la réalité »... George RR Martin, en 2016 (Walt Disney Television, CC BY-ND 2.0) Contrairement à vous, peut-être, George R.R. Martin ne se refait pas...

Les chroniques du Confiné : en période de coronavirus, lisez sous la couette

ROMAN JEUNESSE – Vous vous souvenez de Taram et le chaudron magique ? Eh bien, à l’origine, il y a le cycle de romans de Lloyd Alexander : Les Chroniques de Prydain. Et voilà qui tombe bien, les éditions Anne Carrière ont décidé de traduire et publier les cinq tomes de cette saga de fantasy, originellement parue en 1964. Puisque le président Macron a confiné le pays tout entier, ActuaLitté vous propose une nouvelle série d'émissions, en vidéo : Les chroniques du Confiné !   Tout le monde au repos forcé – ou en télétravail obligatoire –, voilà qui donne...

Pas de Prix des Romancières pour cette année 2020

Une de plus, mais cette fois, c’est un prix littéraire qui accuse le coup du coronavirus. En effet, le Prix des Romancières 2020 ne sera pas mené au bout, apprend-on dans un communiqué. Nikiko CC 0   Le jury du Prix des Romancières s’apprêtait à se réunir le 26 mars, dans le salon André Gide du Bistrot de Paris (Paris VIIe), pour désigner la lauréate ou le lauréat du 22e Prix des Romancières. Ce Prix devait être proclamé le 23 avril à Paris, et officiellement remis le 15 mai, lors de l’inauguration du 36e forum du Livre de Saint-Louis. Il est en effet...