De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

La rédaction - 04.09.2020


crédit ministère de la Culture

 
141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.
 
Reconnaissant officiellement « la dégradation de la situation économique et sociale des artistes-auteurs [qui] se traduit par une érosion de leurs revenus, en dépit de l’augmentation générale de la valeur créée », le rapport incite les pouvoirs publics à une politique tournée vers les créateurs.

Or, si les aspects économiques importent en premier lieu, le rapport n’exclut rien des autres difficultés, d’où découle le malaise ambiant. 

Et d’évoquer « l’insuffisante prise en compte des conséquences pour eux de certaines réformes sociales, les difficultés administratives auxquelles ils se heurtent trop souvent, ainsi que la perspective de la réforme des retraites, perçue comme une menace pour le système de sécurité sociale des artistes-auteurs ». 

Attendu avec impatience, accueilli avec soulagement par les artistes-auteurs, il doit encore se traduire dans un « plan d’action et [un] calendrier » que le ministre dévoilera. 

Outre l’analyse des 23 recommandations du rapport, ce dossier relate l’historique et les multiples interventions des organisations. « Il contient beaucoup de pistes, auxquelles nous continuerons de réfléchir dans les prochains mois », indique la Ligue des auteurs professionnels, à l’origine de nombre de mesures proposées. « Mais, ayez-en bien conscience [monsieur Riester], c’est une bonne partie de l’avenir culturel de la France que vous tenez entre vos mains. »

 

Artistes-auteurs : la France irait à l'encontre de la liberté syndicale

Les artistes-auteurs contre-attaquent : s'estimant victimes d'un « déni de démocratie » en matière de gouvernance de leur régime social, ils dénoncent aujourd'hui une situation française qui irait à l'encontre des règles nationales et européennes en matière de liberté syndicale. La Guilde des scénaristes, syndicat professionnel, publie un document accablant, qui vise l'État et déplore la place trop importante des organisations de gestion collective dans le dialogue social. Même dans des secteurs aussi différents que la littérature et l'audiovisuel, les...

Stéphanie Le Cam devient directrice de La Ligue des auteurs professionnels

Juriste, maître de conférences à l’université Rennes 2, Stéphanie Le Cam rejoint la Ligue des auteurs professionnels. Dans une perspective de consolidation, l’organisation se dote d’une direction, avec un mot d’ordre : le droit.   « Nous sommes convaincus qu’aujourd’hui, seule l’application du droit dans un environnement professionnel qui le bafoue peut nous permettre d’assainir la situation », indique la Ligue dans un communiqué.  Pour obtenir une meilleure reconnaissance pour leur profession, les 2000 membres de la Ligue seront donc soutenus par...

Contrat d'édition équitable : auteurs, éditeurs, un rapport de force rétabli

Les 13 et 14 mars, le Labo de l’édition accueillait une ultime initiative avant que le pays ne soit plongé dans le confinement. À l’initiative de la Ligue des auteurs professionnels étaient réunis écrivains, juristes et avocats autour de trois ateliers. L’un d’eux s’est concrétisé, près de 3 mois plus tard : Construire un contrat d’édition équitable. Le Hackathon du mois de mars devrait rester dans les annales. Non seulement dans son concept, mais plus encore pour l’énergie que chacun a pu investir durant 24 heures, non-stop, de réflexion, de partage et...

La SCAM abonde la SGDL pour ses aides d'urgence

Du nouveau dans le labyrinthe des aides financières aux auteurs en temps de crise. Dans un communiqué de presse, la SCAM, société civile des auteurs multimédia, annonce débloquer 1 million €. L’organisme de gestion collective reversera une partie des sommes à la Société des Gens de Lettres, à laquelle le Centre National du Livre a délégué la gestion des aides pour les auteurs du livre. La SCAM dévoile également avoir créé son propre fonds de solidarité abondé par l’État.  ascencion des aides par la face nord... pixel2013 CC 0   Il faut suivre pour...

Artiste-auteur : quand il manque une case

Samantha Bailly est écrivaine, scénariste et vidéaste. Présidente de la Ligue des auteurs professionnels et vice-présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, elle prend la parole dans une tribune engagée pour formuler une demande simple : à quand une case pour les artistes-auteurs ? Free Photos CC 0   Depuis 10 ans que j’exerce mon métier, j’ai un rêve fou. Osé même. Vous allez voir, c’est d’une audace incroyable : je rêve que sur les formulaires administratifs existe une case qui corresponde à mon statut. Un rêve très pragmatique, mais...

Le président du CSPLA payé à la hauteur de “la complexité” de sa fonction

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) oriente et informe le ministère de la Culture pour que ce dernier conduise sa politique en matière de propriété intellectuelle. Présidée par Olivier Japiot depuis décembre 2018, l'instance consultative indépendante est sollicitée sur différentes questions, et doit notamment intervenir dans la foulée des recommandations du rapport Racine. (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Après la remise du rapport de Bruno Racine au ministre de la Culture Franck Riester, et l'annonce —...

“Le coronavirus met à l’épreuve le modèle obsolète de la politique culturelle”

Les décisions tardent à se prendre, ou bien sont-elles déjà prises ? Les organisations d’auteurs réclament depuis des semaines qu’un fonds d’urgence soit mis en place pour aider leur profession. Mais toujours rien. Une pétition amorcée ce 31 mars — cela n’a rien d’une plaisanterie du 1er avril — demande expressément un passage aux actes. Elle compte déjà, à l’heure de publication de cet article, plus de 800 signataires. Alberto Fabregas CC 0 Covid-19 : pour un fonds d'urgence unique en faveur de tous les artistes-auteurs Que serait notre vie de...

Annulées, les manifestations littéraires attendent “des preuves de solidarité”

L’événementiel souffre du coronavirus, voilà qui relève du pléonasme. Dans le paysage littéraire, salons et festivals constituent un maillon incontournable. À l’instar des librairies, des réseaux de lecture publique ou des associations d’éducation populaire, la manifestation littéraire incarne un pan de la vie des livres, des éditeurs… et des auteurs. Avec la propagation du Covid-19, leurs annulations en série posent tout de même de sérieuses questions. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (Festival du Premier roman de Chambéry - photo d'illustration)    La...