De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

La rédaction - 17.02.2020


crédit ministère de la Culture

 
141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.
 
Reconnaissant officiellement « la dégradation de la situation économique et sociale des artistes-auteurs [qui] se traduit par une érosion de leurs revenus, en dépit de l’augmentation générale de la valeur créée », le rapport incite les pouvoirs publics à une politique tournée vers les créateurs.

Or, si les aspects économiques importent en premier lieu, le rapport n’exclut rien des autres difficultés, d’où découle le malaise ambiant. 

Et d’évoquer « l’insuffisante prise en compte des conséquences pour eux de certaines réformes sociales, les difficultés administratives auxquelles ils se heurtent trop souvent, ainsi que la perspective de la réforme des retraites, perçue comme une menace pour le système de sécurité sociale des artistes-auteurs ». 

Attendu avec impatience, accueilli avec soulagement par les artistes-auteurs, il doit encore se traduire dans un « plan d’action et [un] calendrier » que le ministre dévoilera. 

Outre l’analyse des 23 recommandations du rapport, ce dossier relate l’historique et les multiples interventions des organisations. « Il contient beaucoup de pistes, auxquelles nous continuerons de réfléchir dans les prochains mois », indique la Ligue des auteurs professionnels, à l’origine de nombre de mesures proposées. « Mais, ayez-en bien conscience [monsieur Riester], c’est une bonne partie de l’avenir culturel de la France que vous tenez entre vos mains. »

 

À Angoulême, les auteurs font entendre “le début d'un mouvement social”

FIBD 2020 — Programmée et attendue par toute la profession, la mobilisation des auteurs a pris place dans la rue Hergé, à Angoulême, pendant une trentaine de minutes, avant une assemblée générale très suivie. Au coeur des revendications, les suites données au rapport Racine, qui évoque plusieurs pistes pour améliorer la situation des auteurs, mais aussi l'attention portée à la création dans un pays comme la France. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) À Angoulême, ce 31 janvier, stylos posés et auteurs debout : comme prévu, ils se sont réunis rue Hergé, au coeur du...

Macron au FIBD d'Angoulême, entre les auteurs et les manifestants

FIBD 2020 — Le président de la République Emmanuel Macron, en déplacement en Charente pour visiter une usine, ne pouvait pas passer à côté du festival d'Angoulême. Outre la portée culturelle de l'événement, les auteurs ont aussi fait du FIBD une plateforme de revendications, portant sur leur statut fiscal et social, mais aussi leur rémunération dans le cadre de la publication de leurs oeuvres. Une réunion avec le ministre de la Culture, suivi d'un déjeuner avec le président, leur ont permis de faire part des attentes. Emmanuel Macron, aux côtés d'Enki Bilal, visite...

Les éditeurs devant le rapport Racine : “Aucune mesure chiffrée”

L’édition française a peut-être réalisé 2 % de croissance sur 2019, mais les éditeurs freinent des quatre fers quant à l’évolution des relations avec les auteurs. La remise du rapport de Bruno Racine ouvre en effet la porte à de nombreuses transformations, notamment dans la représentation des artistes-auteurs.  Il est vert, ou é-vert-né ? - pixabay licence   Chez les cadets de Gascogne, on le sait bien : « C’est qu’il est un objet, chez nous, dont on ne cause. Pas plus que de cordon dans l’hôtel d’un pendu ! » Personne ne se tapote alors le nez...

Rapport Racine : qui a peur des élections professionnelles ?

Le Rapport Racine fait couler beaucoup d’encre : 140 pages d’un constat sans précédent sur la crise des artistes-auteurs. Le tout assorti de mesures ambitieuses. Seront-elles mises en application ? C’est la question. Publiques depuis une semaine, ces préconisations font déjà l’effet d’une bombe dans le paysage de la création française. Et le jeu de chacun se dévoile plus clairement. Position foetale, variante de la Position latérale de sécurité - pixabay licence     Tout le monde se souvient des vœux du SNE. La crainte de Vincent Montagne était de voir...

Emmanuel Macron sera au festival de la BD d'Angoulême ce 30 janvier

FIBD 2020 — Au coeur d'une actualité sociale brûlante, dominée par la fronde contre la réforme des retraites et la détresse exprimée par plusieurs professions, notamment celles de l'hôpital, Emmanuel Macron viendra chercher un peu de calme et de culture au Festival de la bande dessinée d'Angoulême. Pas sûr, cependant, que la visite soit si calme : les auteurs de BD ont eux aussi plus d'une raison de s'inquiéter. En 2018, pour l'exposition « Les auteurs refont Mai 68 à Angoulême », dessin de Morvandiau (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Après un passage à Nersac,...

Bande décimée : pour les auteurs, avant la chute, l'atterrissage

FIBD 2020 – 2020 sera l’année de la BD. Pas nécessairement celle des auteurs. Le rapport de Bruno Racine a apporté un peu de réconfort : au moins le malaise social et la catastrophe économique sont-ils désormais actés. Or, côté BD, 53 % des auteurs perçoivent moins que le SMIC et 36 % sont sous le seuil de pauvreté. Des données 2014 dont rien ne laisse entendre qu’elles se soient améliorées.   En avril 2019, les auteurs et autrices se retrouvaient autour d’un site : Extinction culturelle. Une manière pour sept organisations, deux syndicats...

Auteurs et libraires associés pour plus de transparence sur la vente des livres

Le mouvement de contestation deviendrait-il européen ? La transparence des comptes entre auteurs et éditeurs revient régulièrement sur la table des négociations en France. Nos voisins espagnols ont pris le virage : associations d’auteurs et de libraires ont conclu un accord de partage d’informations, sur les ventes d’exemplaires et le paiement de droits. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)   La dernière réforme de la loi sur la propriété intellectuelle a introduit dans l’article 177 un élément découlant de la directive sur le droit d’auteur....

Rapport Racine : le calendrier et les propositions du ministre en février

Les 23 recommandations du rapport de Bruno Racine représentent un début — mais manifestement un bon début. « Je détaillerai au cours de la première quinzaine de février mes propositions et un calendrier d’application », assurait à la remise du document Franck Riester. Nul doute que le ministre de la Culture sera fortement sollicité ces prochains jours.     La Ligue des auteurs professionnels a été la première à accueillir la remise du rapport… et ses conclusions. Alors qu’elle venait de brosser le tableau du statut effectif des auteurs en décembre 2018,...