De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

La rédaction - 17.02.2020


crédit ministère de la Culture

 
141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.
 
Reconnaissant officiellement « la dégradation de la situation économique et sociale des artistes-auteurs [qui] se traduit par une érosion de leurs revenus, en dépit de l’augmentation générale de la valeur créée », le rapport incite les pouvoirs publics à une politique tournée vers les créateurs.

Or, si les aspects économiques importent en premier lieu, le rapport n’exclut rien des autres difficultés, d’où découle le malaise ambiant. 

Et d’évoquer « l’insuffisante prise en compte des conséquences pour eux de certaines réformes sociales, les difficultés administratives auxquelles ils se heurtent trop souvent, ainsi que la perspective de la réforme des retraites, perçue comme une menace pour le système de sécurité sociale des artistes-auteurs ». 

Attendu avec impatience, accueilli avec soulagement par les artistes-auteurs, il doit encore se traduire dans un « plan d’action et [un] calendrier » que le ministre dévoilera. 

Outre l’analyse des 23 recommandations du rapport, ce dossier relate l’historique et les multiples interventions des organisations. « Il contient beaucoup de pistes, auxquelles nous continuerons de réfléchir dans les prochains mois », indique la Ligue des auteurs professionnels, à l’origine de nombre de mesures proposées. « Mais, ayez-en bien conscience [monsieur Riester], c’est une bonne partie de l’avenir culturel de la France que vous tenez entre vos mains. »

 

La mission de Bruno Racine, “au service de tous les créateurs”, en urgence

Franck Riester avait dévoilé qu’il reviendrait à Bruno Racine de prendre les commandes de la mission prospective sur le statut des artistes-auteurs. « Cette réflexion doit être ambitieuse et réaliste, concertée et ouverte, multidisciplinaire et prospective, au service de tous les créateurs », assurait le ministre. Dans les faits, qu’en est-il ? Bruno Racine - ActuaLitté, CC BY SA 2.0   La lettre de mission, signée ce 9 avril, fait état des mutations que les activités de création ont pu connaître ces trente dernières années. Et de ce que ces professions...

Réforme des retraites : une bombe à retardement pour l’édition

La réforme des retraites que le gouvernement entend appliquer d’ici 2025 avait quelque chose de louable : la simplification. En passant de 42 régimes à un système universel, l’intention s’affichait clairement. Et l’on s’est mis en ordre de marche : Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire en charge de cette réforme devrait présenter ses préconisations début mai. Sauf que…   LaurPhil, CC BY 2.0   Les retraites, encore faut-il prendre le temps de lire son bulletin de salaire, découlent d’une double cotisation : Vieillesse, dont s’acquittent le salarié et...

Le métier d'auteur, une “profession” qui dérange ?

La notion de métier, dans le cas des auteurs, éprouve quelques difficultés à entrer dans les esprits. Certainement parce qu’elle est également liée à l’idée de professionnalisation — encore peu en vogue. Le Centre national du livre accueillait une table ronde sur ce sujet, éminemment d’actualité.  ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Étaient présents pour une table ronde à Livre Paris Denis Bajram (vice président de la Ligue des auteurs professionnels - au micro), Pascal Ory (Président du CPE), Louis Delas (membre du bureau du SNE) et Nicolas George (ministère de...

Programmation, finances, paiement des dédicaces... Le bilan du FIBD 2018

Le 45e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a fermé ses portes ce dimanche 28 janvier et fait état d'une fréquentation en hausse par rapport à l'année passée. La place inédite accordée au manga et d'autres facteurs expliqueraient cette affluence. Stéphane Beaujean, directeur artistique du FIBD, a évoqué avec nous les progrès et les chantiers de ce grand événement de la bande dessinée. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Le FIBD 2018 ferme ses portes avec une fréquentation en hausse, selon les organisateurs. Stéphane Beaujean, directeur...

Numérisation des livres indisponibles : après 4 ans, le véritable coût de ReLIRE

Le projet de numérisation des livres indisponibles sera différemment poursuivi par les actionnaires éditeurs. Après l’arrêt du Conseil d’État, ReLIRE ne se poursuivra donc pas – seule continuera l’exploitation des œuvres ayant déjà fait l’objet d’une attribution de licence. Il est plus que temps de sortir une calculatrice, et comprendre les investissements réalisés.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     ReLIRE avait pour vocation de numériser les livres dits indisponibles du XXe siècle. Pour ce faire, une liste était établie chaque année, et sans...

Ancienne médiatrice du livre, Laurence Engel nommée présidente de la BnF

L’ancien président de la Bibliothèque nationale de France, Bruno Racine, lègue sa place à Laurence Engel. Depuis quelques jours, les rumeurs se multipliaient autour de cette nomination. Sa nomination aurait été vivement encouragée par le Premier ministre, Manuel Valls.    (ActuaLitté / CC BY-SA 2.0)     Bruno Racine avait quitté ses fonctions vendredi dernier, le 1er avril. Avec beaucoup de pudeur, et de sagesse, il avait émis le vœu que l’exécutif lui trouve rapidement un remplaçant. Ce sera finalement une remplaçante. À 49 ans, Laurence Engel...

Antoine Compagnon quitte le conseil d'administration de la BnF

Au sein du conseil d'administration de la BnF, qui délibère et rend son avis sur les orientations de l’établissement, le budget, le compte financier et l’affectation du résultat de l’exercice, le rapport d’activité, l’organisation des services, la politique tarifaire ou encore les propositions de dons et legs, Antoine Compagnon figurait parmi les membres du conseil d’administration pouvant donner pouvoir. C'est chose faite depuis le 13 juillet dernier, avec un remplacement par Christine Carrier, directrice de la Bibliothèque publique...

3ème Sommet du Livre : la traduction, source de l'imaginaire européen

Après Washington et Singapour, Paris accueillait le 3ème Sommet international du livre lundi 13 octobre, organisé en partenariat par la BnF et le CNL. La première partie de la journée était dédiée à la question de la traduction et abordait ses enjeux économiques et culturels.    André Markowicz, Françoise Nyssen, Vincent Monadé, Khaled Osman, Jean Mattern à la BnF Copyright Guillaume Murat/BnF     Ce forum international, initié par la Bibliothèque du Congrès (la bibliothèque nationale américaine. Ndr) en 2012 s'est déroulé lundi 13 octobre...