Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2020

La rédaction - 09.10.2020

FIBD Angoulême 2018


La 47e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, ou FIBD pour faire plus court, se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020 : à cette occasion, la ville tout entière vivra au rythme du 9e art, avec des événements un peu partout. Expositions, dédicaces, conférences, cosplays et autres masterclasses attendent les visiteurs, venus du monde entier. 

Les trois affiches du FIBD donnent encore une fois le ton, signées par Rumiko Takahashi, Grand Prix du FIBD 2019, Catherine Meurisse, auteure française de BD qui fera l'objet d'une grande rétrospective, et enfin Charles Burns, auteur et dessinateur américain.

Du côté des expositions programmées cette année, Walking Dead et son auteur Robert Kirkman, le manga Gunnm (Yukito Kishiro), Pierre Christin, Nicole Claveloux ou encore Jean Frisano seront mis à l'honneur. 

Crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Les Rencontres internationales de la bande dessinée, rendez-vous en novembre

Reportées à deux reprises, par une grève des transports puis par la pandémie de coronavirus, les quatrièmes Rencontres internationales de la bande dessinée se dérouleront finalement en novembre prochain, les 16 et 17. Elles aborderont la bande dessinée sous l'angle du patrimoine, à travers l'histoire des arts, la patrimonialisation et la transmission. Les Rencontres internationales de la bande dessinée sont organisées par la Cité de la BD d'Angoulême, en partenariat avec le Ministère de la Culture, les États Généraux de la Bande Dessinée, le réseau Canopé16,...

Artistes-auteurs : des “mesures concrètes” début 2021

Les secousses provoquées par la remise du rapport Racine, en février 2020, sur la situation des artistes-auteurs, ont été quelque peu étouffées par la crise sanitaire du coronavirus. Le ministère de la Culture promet pourtant des « mesures concrètes » pour répondre à un certain nombre de préoccupations dès 2021. Ainsi qu'une attention renforcée sur les questions sociales. Présentant le budget 2021 du ministère de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin a tenu à faire savoir l'attention portée par la Rue de Valois à la situation des artistes-auteurs, plusieurs...

Le Salon du livre jeunesse 2020 aura bien lieu, “sous trois formes concomitantes”

La situation sanitaire, en France, se dégrade, et de nombreux événements restent menacés : pour ne pas rester inactive en l'absence de certitudes sur l'avenir, l'organisation du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil maintient son édition 2020, du 2 au 7 décembre prochain. Mais propose « trois formes concomitantes », pour s'adapter au mieux. « Ça se complique, mais ça peut aussi se simplifier » : Sylvie Vassalo, directrice du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ), résume en une phrase le casse-tête des organisateurs d'événements,...

Le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2020 révèle sa sélection de 10 albums

Le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2020, malgré une annulation du festival de bande dessinée de Saint-Malo, sera bien décerné. Le jury de la récompense a même sélectionné 10 albums en compétition, et révèlera son favori le 17 octobre prochain.  La sélection du Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2020 : Carbone & Silicium, Mathieu Bablet, Ankama Anaïs Nin, Léonie Bischoff, Casterman Seules à Berlin, Nicolas Juncker, Casterman Incroyable !, Vincent Zabus, Hippolyte, Dargaud L’été à Kingdom Fields, Jon McNaught, traduit par Nora Bouazzouni, Dargaud Pas...

Covid : le Festival de la BD d'Angoulême 2021 se change en diptyque

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême de l'année 2021 ne sera pas comme les autres éditions. Face aux menaces que fait peser l'épidémie de la Covid-19 sur l'organisation d'événements, l'organisation du FIBD a décidé de changer ce dernier en un diptyque. Du 28 au 31 janvier, dates initiales de l'événement, un festival considérablement amoindri verra le jour, suivi ensuite, « dans la période printemps-été », d'une suite sous une « forme présentielle ». Le monde du 9e art avait déjà vu son année dédiée, BD2020, considérablement,...

Artistes-auteurs : la France irait à l'encontre de la liberté syndicale

Les artistes-auteurs contre-attaquent : s'estimant victimes d'un « déni de démocratie » en matière de gouvernance de leur régime social, ils dénoncent aujourd'hui une situation française qui irait à l'encontre des règles nationales et européennes en matière de liberté syndicale. La Guilde des scénaristes, syndicat professionnel, publie un document accablant, qui vise l'État et déplore la place trop importante des organisations de gestion collective dans le dialogue social. Même dans des secteurs aussi différents que la littérature et l'audiovisuel, les...

Sécurité sociale des artistes-auteurs : le “déni de démocratie” se confirme

Le décret n° 2020-1095, publié le 29 août dernier, précise les revenus entrant dans le champ du régime des artistes auteurs, mais évoque aussi leur régime social. L'article 2 du décret indique ainsi qu'un seul organisme agréé prendra en charge la gestion de la sécurité sociale des artistes-auteurs. Et écarte donc la possibilité d'élections professionnelles pour désigner les représentants des auteurs au sein du conseil d’administration de l’organisme de sécurité sociale. Un « déni de démocratie », selon la Ligue des auteurs professionnels. Les...

Gare d'Angoulême : Spirou décapité dans un acte de vandalisme

On perd aisément la tête quand on devient une superstar. Mais une vieille tradition française de décollation fut remise au goût du jour dans la gare d’Angoulême. La statue du personnage Spirou a été décapitée, sous les yeux du conseiller départemental, impuissant.   Philipp Bouty, président de Charente maritime, le rapporte à Sud ouest : « Il était minuit et quart, je cherchais quelqu’un à la gare, quand j’ai vu ces jeunes, en capuche, foncer sur Spirou. Ils s’étaient juste garés à côté de moi, ils devaient avoir une Volkswagen. » Le...