Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2020

La rédaction - 19.03.2020

FIBD Angoulême 2018


La 47e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, ou FIBD pour faire plus court, se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020 : à cette occasion, la ville tout entière vivra au rythme du 9e art, avec des événements un peu partout. Expositions, dédicaces, conférences, cosplays et autres masterclasses attendent les visiteurs, venus du monde entier. 

Les trois affiches du FIBD donnent encore une fois le ton, signées par Rumiko Takahashi, Grand Prix du FIBD 2019, Catherine Meurisse, auteure française de BD qui fera l'objet d'une grande rétrospective, et enfin Charles Burns, auteur et dessinateur américain.

Du côté des expositions programmées cette année, Walking Dead et son auteur Robert Kirkman, le manga Gunnm (Yukito Kishiro), Pierre Christin, Nicole Claveloux ou encore Jean Frisano seront mis à l'honneur. 

Crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Départ du directeur artistique du FIBD, Stéphane Beaujean

L’édition 2020 du Festival aura eu la chance de pouvoir se dérouler dans des conditions antérieures à la situation générée par le coronavirus. Elle a ainsi pu ouvrir, une nouvelle fois, une fenêtre exceptionnelle pour assurer la mise en valeur de la bande dessinée.  Stéphane Beaujean © Céline Villegas   Parmi les nombreux facteurs qui ont contribué à cette réussite, la programmation culturelle de la manifestation, produite sous l’impulsion de Stéphane Beaujean, en sa qualité de Directeur Artistique du Festival, s’est révélée être une réalisation...

Établissements scolaires fermés, un drame économique pour les auteurs

Une nouvelle intervention du président de la République est prévue pour 20 h, et là encore, les rumeurs vont bon train : on évoque pêle-mêle l’intervention de l’armée, le couvre-feu ou d’autres approches plus paniquées encore. Dans son intervention, Emmanuel Macron devrait certainement introduire de nouvelles mesures visant à freiner le virus et surtout, contraindre les Français à respecter les consignes de sécurité.  Emmanuel Macron - ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Parmi les dossiers à traiter, celui des artistes-auteurs, qui depuis le festival de la BD...

Rapport Racine pour les nuls : le dangereux vide juridique du contrat de commande

DÉCRYPTAGE – Matignon et l’Élysée ayant choisi de faire barrage à une mise en œuvre constructive du rapport Racine, il importe de détailler l’étendue de l’incurie. Et de montrer que le ministère de la Culture, (incon)sciemment utilisé pour porter la parole de l’exécutif, a plié l’échine sous les coups de pressions venus d’en haut. Le cas du contrat de commande compte parmi les plus dangereux égarements de cette mascarade.   Dans son discours du 18 février 2020, le ministre Riester a expliqué : « Pour alimenter ce débat que j’appelle de mes...

Rapport Racine pour les nuls : ce que Matignon et l'Élysée ont manqué

DÉCRYPTAGE – Désappointée, la communauté des artistes-auteurs. Face à un rapport Racine brillant, la volonté politique a manqué, et les mesures en découlant n’auront, elles, que brillé par leur tiédeur. Acté qu’il est que Matignon et l’Élysée sont intervenus pour barrer la route au champ des possibles, il convient d’expliquer ce dont l’exécutif a privé les artistes-auteurs. Lors de la manifestation des auteurs à Angoulême, en janvier 2020 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Dans son discours du 18 février 2020, le ministre déclarait : « Je serai...

Expositions : Picasso sur les fronts de la bande dessinée et de la poésie

Du 24 mars au 26 juillet 2020, le Musée Picasso Paris, situé dans le 3e arrondissement de la capitale, propose deux expositions autour des inspirations, des œuvres et de l'influence de Pablo Picasso dans deux domaines inattendus. Poésie et bande dessinée offriront une autre perspective sur le génial créateur... Détail - Piège diabolique © Succession Picasso 2020 « Picasso et la bande dessinée » est la première exposition consacrée aux liens entre l’œuvre de Pablo Picasso et l’univers de la bande dessinée. Devenu lui-même un véritable personnage de...

L'Incal, Métal Hurlant... Mark Waid, gardien du patrimoine pour Humanoids

Scénariste de bandes dessinées (Empire, The Brave and the Bold, des titres chez Marvel et DC), Mark Waid a rejoint l'équipe de la maison Humanoids, qui gère le catalogue des Humanoïdes Associés, en 2018. De directeur du développement de la création, il devient éditeur, avec la charge de valoriser et d'exploiter le catalogue patrimonial, qui compte des titres cultes comme L'Incal, Métal Hurlant ou Barbarella. Mark Waid, en 2018 (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0) L'accent mis sur le marché américain, et celui des comics en particulier, perdure au sein du...

Rapport Racine : des mesures au bruit de pétard détrempé

« Quel bruit cela fait, un pétard mouillé ? » La boutade proviendrait des couloirs de la rue de Valois qu’elle n’étonnerait personne. Alors que le rapport Racine portait tant d’espoir, c’est finalement un non-lieu politique qu’il aura obtenu. De l’ensemble des mesures présentées par le ministre de la Culture, Franck Riester, rien, ou si peu, n’est finalement amené à faire évoluer la situation des artistes auteurs. Franck Riester et Bruno Racine - ActuaLitté, CC BY SA 2.0   « C’est consternant », nous déclare Katerine Louineau, déléguée...

Le SNE n'est pas l'édition : une rémunération juste n'est pas “une limite à la création” (SEA)

Président nouvellement élu du Syndicat des Éditeurs Alternatifs (SEA), Olivier Bron, cofondateur des éditions 2024, succède à Benoît Preteseille (éditions Warum et Ion). Et il s'attend à une année 2020 particulièrement chargée, marquée par la remise du rapport Racine et les premières actions du ministère de la Culture. Pour le SEA, il s'agira toujours, par ailleurs, de faire valoir une autre édition, de faire entendre une autre voix d'éditeurs. Affiche présente à Angoulême, sur le stand de certains éditeurs... (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA...