Douze auteurs, douze romans de la rentrée littéraire 2020

La rédaction - 26.09.2020



C’est la rentrée ! Qui dit rentrée dit rentrée littéraire, avec sa myriade de nouveautés et de découvertes. Qui dit rentrée littéraire dit l’excitation de retrouver des auteurs et autrices attendus, comme le plaisir d’en découvrir des nouveaux. Mais comment s’y retrouver parmi les parutions de cette rentrée ?

Pour vous guider au mieux dans vos choix, les libraires du réseau Librest et LaLibrairie.com vous donnent rendez-vous tous les jours à partir pour vous présenter une nouveauté, un coup de cœur de la rentrée, à travers une interview avec l’écrivain. En partenariat avec ActuaLitté, ces douze rencontres vidéo captées en amont de la rentrée sont présentées au fil de l’eau.  

Librest réunit une douzaine d’établissements de l’Est parisien, à travers une association qui mutualise les services et rend la vie des lecteurs plus simple. Cette rentrée en vidéo se dévoile comme un calendrier de l’avent, bien, bien avant l’heure, avec son lot de primo-romanciers, d’autrices confirmées et de surprise. 

« Nous voulions jouer avec cet effet d’attente, proposer également un rendez-vous quotidien aux internautes, afin d’expérimenter. Ensuite, libre à chacun de se servir de ces vidéos », expliquait Quentin Schoëvaërt-Brossault, président de Librest et patron de Atout Livre (Paris XIIe).

 

Camille Laurens : “L’humour et l’ironie sont liés à mon travail sur la langue”

Voici la rentrée littéraire bien entamée, et les libraires du réseau Librest et LaLibrairie.com soulagés. Parmi les 12 auteurs retenus dans leur sélection, plusieurs figurent déjà sur les listes de prix et rencontrent leur public. Aujourd’hui, Camille Laurens présente Fille, son dernier roman, prévu avant le confinement et reporté. Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. « Vous avez des enfants ? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles », répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon,...

Eddy L. Harris : “Le Mississippi est pour moi une source... une ressource”

Dans le cadre de la rentrée littéraire, le réseau Librest et LaLibrairie.com ont organisé une douzaine de rencontres avec des écrivains. 12 auteurs, 12 romans, pour couvrir tous les champs des nouveautés, soigneusement sélectionnées par les libraires. Avec Mississippi Solo, Eddy L. Harris nous emporte sur les rives d’un fleuve peu tranquille, où Eddy a décidé d’entamer une traversée improbable. Partir du nord des États-Unis, pour descendre jusqu’au sud, en canoë. Or, Eddy n’a jamais fait de canoë de sa vie… Un périple extraordinaire au gré des caprices du...

Maud Simonnot : raconter “un enfant contemplatif et hypersensible et qui étouffe”

La rentrée littéraire conçue par les libraires du réseau Librest avec LaLibrairie.com se poursuit, avec une invitée toute en douceur. Avec L’enfant céleste, paru aux éditions de l'Observatoire, Maud Simonot nous plonge dans les rêveries et les aventures de l’enfance. Célian a probablement trop d’imagination pour le milieu scolaire, et sa mère s’en rend bien compte. Sortant d’une rupture sentimentale, elle décide d’emporter son fils dans un voyage vers une légendaire île située dans la Baltique. Un endroit d’où l’on observe mieux que nulle part ailleurs...

Sarah Chiche : “Le deuil n’est pas toujours le lieu d’une douleur et d’une affliction”

Retenue pour les prix Médicis, Femina et Goncourt, le roman de Sarah Chiche, Saturne, est de toutes les fêtes. Et démontre, une fois de plus, que les librairies du réseau Librest et LaLibrairie.com connaissent leur métier. Invitée, avec 11 autres écrivains, à présenter son ouvrage, la romancière explose. À l’automne 77, un décès, celui de Harry, 34 ans. Avril 2019, sa fille alors âgée de 39 ans rencontre une femme qui avait connu son père durant la guerre d’Aglérie. « Le deuil n’est pas toujours le lieu d’une douleur et d’une affliction : il arrive que...

Djaili Amadou Amal : en Afrique, “les jeunes [femmes] aspirent à autre chose”

Lauréate de la première édition du Prix Orange du livre en Afrique, Djaili Amadou Amal poursuit la rentrée littéraire de Librest et LaLibrairie.com. Son roman, publié chez Emmanuelle Collas, parle de la condition des femmes dans le Sahel. Immanquable en cette rentrée. Trois femmes, trois destinées, trois vies subissant les coups — au propre comme au figuré des hommes. Avec Les impatientes, Djaili Amadou Amal signe un livre aussi émouvant que puissant. Autant de manières de prendre sa vie en main, sans plus demander son reste. « Avec la mondialisation,...

Sabyl Ghoussoub : “La première émancipation au Liban, c’est d’abord la famille”

Le pari audacieux et méticuleux : convier douze auteurs de la rentrée littéraire pour un cycle d’interviews, afin qu’ils puissent présenter leur ouvrage. Librest et LaLibrairie.com ont opéré leur choix, et en partenariat avec ActuaLitté, vous propose chaque jour de retrouver un nouvel écrivain. Beyrouth entre parenthèses de Sabyl Ghoussoub est publié aux éditions L’Antilope. Il évoque le parcours d’un photographe franco-libanais qui a décidé de se rendre en Israël. L’interdit est formel, absolu : nul Libanais ne met les pieds sur le territoire. Mais à...

Elisa Shua Dusapin : l'histoire d'un cirque dont “la seule caravane n’a pas de roues”

Les jours se suivent, mais assurément ne se ressemblent pas : pour les libraires du réseau Librest, et LaLibrairie.com, la rentrée littéraire passe par une sélection de 12 auteurs, pour leur jeunesse, leur œuvre, leur voix. En partenariat avec ActuaLitté, ces entretiens vidéo sont diffusés quotidiennement. Retenue dans la première sélection du prix Femina, Elisa Shua Dusapin est publiée aux éditions Zoé. Elle publie Vladivostock Circus, livre qui nous plonge dans la vie d’un cirque, dans l’entre-deux des saisons. Entre la vie des bêtes enfermées et...

Miguel Bonnefoy : “Je ne suis qu’un artisan du réel, ivre de fiction”

Auteur du très remarqué, et remarquable, Sucre noir chez Payot-Rivages en 2017, Miguel Bonnefoy est l’invité de la rentrée littéraire concoctée par Librest et LaLibrairie.com. Cette année, il présente un nouveau roman, Héritage, qui plonge dans les racines d’une famille implantée à Santiago du Chili depuis la fin du XIXe siècle. Les Lonsonnier, venus du Jura avec un pied de vigne à faire fructifier, et quelques francs en poche, sont des déracinés de premier ordre, écartelés entre France et Amérique du Sud. Un siècle d’histoire, à travers quatre générations,...