Etats généraux du livre : les auteurs à la recherche d'un meilleur avenir

La rédaction - 07.09.2019


Crédit Denis Bajram


 

Le 22 mai se tiendront les États généraux du livre. Parce que les auteurs ont cruellement besoin d’être entendus. Des réformes sociales pointent le bout de leur nez, et, au pays de l’exception culturelle, les artistes auteurs ne sont ici que quantité négligeable.

 

Depuis #PayeTonAuteur, le réseau Twitter est devenu le porte-voix de toute une profession, fermement résolue à ne plus apparaître comme divisée. L’union fait la force, et désormais, les auteurs apprennent à réagir comme une corporation à part entière. 

 

#AuteursEnColère succède à #PayeTonAuteur, pour dire combien la situation devient intenable. Retraite, cotisations, CSG, prélèvement à la source dès le premier euro : autant de dossiers techniques, et pourtant cruciaux pour les créateurs.

 

Dans ce grand dossier, nous avons réuni l’ensemble des publications qui permettront d’éclairer tant les enjeux que les problématiques. Et toujours en donnant aux auteurs la parole qui leur revient, pour raconter, cette fois, des histoires qui font peur – parce que sans auteurs, pas de livres.

 

Riad Sattouf donne 10 conseils aux futurs auteurs de bande dessinée

Si les revenus des auteurs et dessinateurs de bande dessinée, faut-il le rappeler, sont toujours aussi précaires, la profession passionne toujours autant. Riad Sattouf, l'auteur des Cahiers d'Esther et de Pascal Brutal, s'est fendu d'un post sur Facebook pour apporter quelques conseils aux auteurs en herbe, alors que des questions sur la manière d'entrer dans le métier lui sont régulièrement posées lors des séances de dédicaces... Riad Sattouf (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Si les rêves ne se préoccupent pas forcément de l'aspect financier, et c'est heureux,...

“Un auteur jeunesse n’est pas une moitié d’auteur”

Un nouveau rassemblement était organisé ce 2 décembre, au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. À l'initiative de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, toutes et tous ont défilé dans les allées, sifflets et slogans à la bouche. Cette fois, on distribue des tracts pour sensibiliser le public venu nombreux en ce samedi après-midi. Il n'est que 13h quand la manifestation débute, mais déjà les auteurs réunis font du bruit. Plus de 200 personnes se retrouveront dans le défilé, selon nos estimations.    ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Au terme...

Section de Recherche : Maxime Chattam passe aux aveux

Moment surprenant : ce sont les locaux de la Section de Recherche de la Gendarmerie Nationale qui accueillaient la conférence de presse du lancement du nouveau titre de Maxime Chattam, L’appel du Néant, en librairie depuis mercredi.   Les infos avaient fuité, les indices concordaient, mais rien jusqu’à la dernière minute ne laissait présager du coup de filet final : les éditions Albin Michel avait lancé un concours sur les réseaux la semaine dernière avec à la clé un moment privilégié pour 10 lecteurs avec l’un de leurs auteurs favoris.   Le...

Pas de littérature sans auteurs, pas plus que de mois de l'imaginaire

Un mois d’octobre consacré à l’imaginaire et ses littératures : l’occasion pour tous les éditeurs de mettre en avant leurs catalogues, souvent peu visibles. Une belle fenêtre de tir, dont les auteurs de l’imaginaire entendent également profiter. Un courrier est adressé à l’ensemble des maisons engagées dans ce fameux mois de l’Imaginaire, accompagné de quelques revendications.   Pour que l’octobre des littératures ne se change pas en octobre rouge, probablement...   Nicola Preti, CC BY 2.0     Lettre ouverte aux éditeurs de...

Un nouveau contrat d'édition où éditeur et auteur “sont liés équitablement”

« Le SEA ne considère pas qu’acheter une BD soit un acte innocent, surtout en regard du comportement hégémonique d’Amazon. » C’est avec cette déclaration d’intention que Jean-Louis Gauthey avait ouvert les Etats-Généraux de la Bande dessinée, en 2015. Et à l’époque, le représentant du Syndicat des Editeurs Alternatifs revendiquait un contrat d’édition très loin de celui proposé par le Medef du livre, le SNE...   Jean-Louis Gauthey, EGBD 2015 - ActuaLitté, CC BY SA 2.0     La responsabilité, elle débute avec l’auteur, et le fameux...

Education et bande dessinée : quand le 9e Art parle aux élèves

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image organise en partenariat avec Canopé Charente et avec les Etats Généraux de la bande dessinée la deuxième édition des rencontres nationales de la bande dessinée, manifestation qui vise à créer un espace de débats et d’échanges pour éclairer les évolutions en cours dans le secteur du 9e art en croisant différents types d’expertises.   Le thème retenu cette année est « éducation et bande dessinée ». La bande dessinée présente la caractéristique d’être à la fois une littérature,...

Rémunérer la présence des auteurs de BD en festival va “assainir les relations”

Depuis maintenant deux ans, les manifestations soutenues par le Centre National du Livre doivent accorder une rémunération aux auteurs. À compter de janvier 2016, tout soutien financier du CNL doit impliquer de rétribuer les auteurs, pour certaines interventions. Mais le SNAC BD entend aller plus loin, pour « assainir les relations entre festivals et auteurs ». ActuaLitté, CC BY SA 2.0     Les organisateurs de manifestations – festivals ou salons – sont interpellés aujourd’hui par le syndicat : avec 65 % des auteurs de BD qui prennent part à ces...

En France, le mois d'octobre appartiendra aux littératures de l'imaginaire

Dans la lignée du manifeste de défense des littératures de l’Imaginaire, qui était lancé le 23 mars au salon Livre Paris, seize éditeurs s’unissent pour promouvoir les littératures de l’Imaginaire : fantastique, fantasy, science-fiction. « Nos actions en faveur de ces genres trop souvent dénigrés ou ignorés culmineront au mois d’octobre, désormais “Mois de l’Imaginaire” ! », assurent-ils aujourd’hui.    L’idée d'un mois de l'imaginaire n’est pas neuve : voilà près de deux ans, avait germé un projet similaire, à l’origine...