Etats généraux du livre : les auteurs à la recherche d'un meilleur avenir

La rédaction - 23.06.2020


Crédit Denis Bajram


 

Le 22 mai se tiendront les États généraux du livre. Parce que les auteurs ont cruellement besoin d’être entendus. Des réformes sociales pointent le bout de leur nez, et, au pays de l’exception culturelle, les artistes auteurs ne sont ici que quantité négligeable.

 

Depuis #PayeTonAuteur, le réseau Twitter est devenu le porte-voix de toute une profession, fermement résolue à ne plus apparaître comme divisée. L’union fait la force, et désormais, les auteurs apprennent à réagir comme une corporation à part entière. 

 

#AuteursEnColère succède à #PayeTonAuteur, pour dire combien la situation devient intenable. Retraite, cotisations, CSG, prélèvement à la source dès le premier euro : autant de dossiers techniques, et pourtant cruciaux pour les créateurs.

 

Dans ce grand dossier, nous avons réuni l’ensemble des publications qui permettront d’éclairer tant les enjeux que les problématiques. Et toujours en donnant aux auteurs la parole qui leur revient, pour raconter, cette fois, des histoires qui font peur – parce que sans auteurs, pas de livres.

 

L’un des principaux acteurs de l’industrie du livre en situation d’extrême fragilité

Les auteurs et les autrices de textes et d’images assurent la vitalité de tout un secteur culturel, puisqu’ils·elles sont à la base de la chaîne du livre. Ils·elles représentent l’un des principaux acteurs de l’industrie du livre, au même titre que les maisons d’édition, les imprimeurs, les diffuseurs, les libraires, les bibliothèques...  Florence Hinckel     En produisant des ouvrages raisonnés et éclairés, chacun de ces acteurs, à son niveau, participe à un monde meilleur. Mais la situation sociale des auteurs et des autrices reste largement...

Les États généraux du livre en français, “le début d'un processus” (Michel Le Bris)

L'édition 2018 du Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo accueillera au sein de sa programmation la première édition des États généraux du livre en français. Annoncés par le président Emmanuel Macron dans son discours sur la langue française et le plurilinguisme, le 20 mars dernier, ces états généraux auront pour objectif de dégager les préoccupations des éditeurs, des auteurs et des libraires de l'espace francophone, pour une action efficace.   La première édition des États généraux du livre en français se déroulera donc au cours du festival...

Les auteurs convoquent les États Généraux du livre

Les États généraux de l’édition font-ils peur ? Pourtant, les auteurs, en soi, ne sont pas des créatures si terrifiantes : la plupart du temps, elles s’expriment en faisant des livres. Sauf quand leurs droits sont menacés, que leur régime social est en péril et que, en fin de compte, ce sont les oeuvres qui en pâtiront. ActuaLitté, CC BY SA 2.0     Ce 22 mai, se tiendront à la maison de la poésie les États Généraux du livre. Trois tables rondes seront proposées pour aborder les questions qui actuellement sont au coeur des problématiques pour les...

Une bande dessinée explique ce qu'est le métier d'auteur – parce que c'est un métier

INFOGRAPHIE – Ce 22 mai se tiendront, au cours de l’après-midi, les États généraux du livre, lancés à l’initiative du Conseil permanent des écrivains. Durant l’après-midi, à travers trois tables rondes, seront évoqués « le statut social de l’auteur et les modèles économiques dans le secteur du livre ».      Amorçant la communication, la Charte des auteurs et illustrateurs de livres jeunesse lance le premier pavé dans la mare. « Auteur, un métier ? ». Rendez-vous est à prendre à la Maison de la poésie. En attendant, voici le premier...

#PayeTonAuteur : après les plantes vertes, les fournitures de l'UNESCO

Depuis 1995, sous l’impulsion de l’UNESCO, la journée du 23 avril commémore la mort de Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega. Journée du livre et du droit d’auteur, certes, mais manifestement sans les auteurs. Samantha Bailly, présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse revient sur cette nouvelle crise #PayeTonAuteur.     En résumé : pour la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, des illustrateurs jeunesse ont reçu une invitation à participer à l’édition 2018 intitulée « Lis-moi mes droits ». Pour ces ateliers...

“La création mérite mieux qu’un cadre précaire, sans cesse dévalué”

EXCLUSIF – Le Collectif Artistes-Auteurs vient d’adresser un courrier au ministère de la Culture, revenant sur le statut social des créateurs. Ce dernier s’inquiète de ce que la mission confiée à Pierre Lungheretti autour de la bande dessinée ne soit que trop conscrit dans son champ d'investigation : les créateurs, dans leur ensemble, sont dans une position délicate. Et nécessitent une attention particulière.   Leur courrier est ici reproduit dans son intégralité.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0   à l’intention de Mme. Françoise Nyssen,...

Rémunération des autrices : Françoise Nyssen contre une régulation

Pour son audition devant la délégation aux droits des femmes, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a tenu à mettre en avant deux points, le volontarisme et l'exemplarité de son ministère et du monde culturel. Interrogée sur les revenus des autrices dans l'édition, la ministre botte toutefois en touche : le ministère ne régule pas les rémunérations, et ces dernières ne sont d'ailleurs que le fruit du succès d'une œuvre. Vraiment ? (Hamza Butt, CC BY 2.0)   C'est un sujet qu'elle connaît bien, de son propre aveu. La ministre de la Culture Françoise...

Francophonie : mesures, petites phrases, les moments du discours de Macron

Conscient d’avoir commencé sur de mauvaises bases avec la francophonie lors de son discours de Ouagadougou — il l’a lui-même reconnu —, Emmanuel Macron a pris son temps, durant une heure à l’Académie française, pour présenter son plan pour la francophonie et le plurilinguisme. Les ministres auront à détailler les mesures et leur mise en œuvre, le président de la République a tout de même laissé passer quelques-unes de ses idées... On récapitule, avec au passage quelques petites phrases, pour le plaisir. Emmanuel Macron à l’Académie...