Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

La rédaction - 07.02.2020

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

 
Angoulême FIBD
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Le meilleur résumé du Festival d'Angoulême est signé Boulet

Le Festival international de la bande dessinée 2018, c'est terminé, et les différentes bulles, dans la ville, sont en train d'être démontées... Présent ou non au FIBD, vous regrettez peut-être de n'avoir pu partager un peu plus du quotidien des auteurs et autrices, ou d'être passé à côté des moments-clés du Festival... Pas de panique, pour l'éditeur Delcourt, l'auteur Boulet a signé une story Instagram hilarante.     Ah, la vie d'auteur et ses merveilles... En dédicace sur le stand Delcourt pour une bonne partie du Festival, Boulet a également participé à...

Fairy Tail : à l'honneur à Angoulême, Hiro Mashima présente son prochain projet

Hiro Mashima a définitivement contribué du succès de cette 45e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême : outre l'exposition consacrée à son œuvre Fairy Tail, publiée par Pika en France, le mangaka a accepté un Fauve d'honneur. Et en a profité pour présenter son projet à venir, une nouvelle série fantasy qui rappellera Fairy Tail par de nombreux aspects... Un extrait de Fairy Tail, vol. 15 - Hiro Mashima (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Hiro Mashima a invité des millions de lecteurs dans le monde épique de Fairy Tail, qui cumule...

Grâce au manga, le Festival d'Angoulême annonce une fréquentation en hausse

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a fermé ses portes ce dimanche 28 janvier, et annonce une fréquentation en hausse, sans apporter de chiffres précis. Le succès de cette édition 2018 serait dû, selon l'organisation, aux animations destinées à la famille, le dimanche, mais aussi au retour du manga et à l'invitation de deux auteurs renommés du genre, Naoki Urasawa et Hiro Mashima. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Le Pavillon Manga fut en effet l'un des points centraux du Festival d'Angoulême de cette année 2018, avec des files d'attente en...

Tout le palmarès officiel 2018 du Festival de la BD d'Angoulême

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême n'est pas qu'albums dédicacés : le FIBD apporte aussi son lot d'albums primés. Samedi 27 janvier, à 19h, avait lieu la Grande cérémonie de remise des Fauves d'Angoulême, avec en tête le Fauve d'Or, Prix du Meilleur album, décerné à La Saga de Grimr de Jérémie Moreau, publié par les éditions Delcourt.   FAUVE D'OR - PRIX DU MEILLEUR ALBUM La Saga de Grimr de Jérémie Moreau, éditions Delcourt   Au XVIIIe siècle, dans une Islande exploitée par le Danemark et confrontée à la misère provoquée...

Kianoush reçoit le Prix Couilles au Cul 2018

Après la Tunisienne Willis from Tunis en 2016, la Turque Ramize Erer en 2017, c’est au tour de l’Iranien Kianoush Ramezani, alias Kianoush, de recevoir le Prix « Couille au Cul » qui récompense le « courage artistique ».   À Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial et fondateur du Prix « Couille au Cul », Willis de Tunis, lauréate de 2016, avait écrit : « Vous êtes arrivés à faire une chose incroyable avec ce prix : faire écrire le mot "couilles" dans des journaux tunisiens ! »   Une fierté pour ce prix qui récompense depuis 3 ans un artiste...

Face à la précarité, “il existe une convergence des luttes” entre les auteurs

Cette édition 2018 du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême n'était pas exempte d'une contestation portée par auteurs et autrices. Tous ont encore une fois alerté sur leur précarité et les conditions difficiles d'exercice de leur métier. Christelle Pécout, autrice et vice-présidente du Syndicat des auteurs de bande dessinée, évoque avec nous l'actualité sociale des auteurs, de la rémunération des dédicaces à la représentation des femmes au Festival d'Angoulême. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   ActuaLitté : Les auteurs et autrices de...

FIBD : Et il foula la terre avec légèreté reçoit le Prix Tournesol 2018

Les auteurs Mathilde Ramadier (récit) et Laurent Bonneau (dessin et couleurs) ont reçu le Prix Tournesol 2018, en marge du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, pour leur album Et il foula la terre avec légèreté, publié par les éditions Futuropolis. Le Prix Tournesol salue chaque année un album sensible aux problématiques écologiques.   Créé en 1997 à l'initiative du parti politique Verts, le Prix Tournesol récompense chaque année un album qui porte des questions écologiques, mais aussi des valeurs comme la justice sociale. L'année...

“Rémunérer les auteurs BD pour les dédicaces, ça tombe sous le sens”

Certes, il y a les expositions, et probablement l'une des plus importantes offres de bandes dessinées pour quelques jours, mais ce qui déplace vraiment les foules - et surtout les passionnés - à Angoulême, ce sont les dédicaces. Depuis plusieurs mois, une partie des auteurs et autrices de bande dessinée en réclament la rémunération, alors que les conditions économiques pour la majorité de la profession sont de plus en plus difficiles. Les dédicaces à Angoulême (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Posez la question à un auteur ou une autrice de bande dessinée, la...