Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

La rédaction - 20.03.2020

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

 
Angoulême FIBD
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Mobilisation des dessinateurs : La BD est Charlie, 183 dessins hommages

Après l'attentat de la rédaction de Charlie Hebdo, le groupe BD du Syndicat national de l'édition a choisi de mobiliser les auteurs et les maisons BD. Pour arriver à la réalisation d'une BD d'hommage, 183 dessins ont été recueillis auprès des créateurs, pour la réalisation d'une intégrale.     // Publication by Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême.       Guy Delcourt, président du groupe BD, estime : « Face à l'horreur, des dessinateurs du monde entier ont fait spontanément usage de la seule arme dont ils disposent : leur crayon....

Jirō Taniguchi se dit conscient de l'mpact de ses dessins

Cette année, le mangaka Jirō Taniguchi fait partie des invités du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui se tiendra du 29 janvier au 1er février. Depuis Tokyo, avant de s'envoler pour la France, il a accordé un entretien à l'AFP. L'occasion pour lui de donner son propre avis sur les questions de liberté d'expression qui agitent le pays depuis l'attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo. L'artiste estime que la culture japonaise l'a naturellement incité à « avoir à l'esprit l'effet de ses dessins sur autrui ».     Crédits...

Grand prix d'Angoulême : les trois finalistes encore en lice

Après l'attentat qui a touché la rédaction de Charlie Hebdo, les idées étaient nombreuses au sein du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Le dessinateur et scénariste Gwen de Bonneval, président du jury, souhaitait même que le Grand prix soit remis, de façon symbolique, à Charlie Hebdo, rapporte l'AFP.   Mais la direction a finalement choisi de créer un Prix Charlie de la liberté d'expression. Et pour cette année inaugurale, cette nouvelle récompense ira, tout simplement, à Charlie Hebdo.   Du côté du Grand prix du festival, il reste encore...

FIBD 42e édition : Prix Charlie de la liberté d'expression

En concertation et en accord avec l’équipe de Charlie Hebdo, le Festival international de la bande dessinée a décidé : •  La création d’un « Prix Charlie de la liberté d’expression » qui sera attribué, lors de chaque édition du Festival, à un dessinateur dont l’œuvre incarne une forme de résistance de pensée face aux idées reçues et/ ou à la censure et/ou à l’oppression. Ce Prix aura une portée internationale et concernera toute forme de dessin publié. Ses modalités, en particulier la composition de son Jury, feront l’objet, en association...

Angoulême : Moore, Otomo et Hermann en lice pour le Grand Prix

Ne faisons pas de suspens : Alan Moore, Katsuhiro Otomo et Hermann sont les auteurs encore en piste pour le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui sera décerné lors de la prochaine édition, du 29 janvier au 1er février 2015. La remise du Grand Prix à Charlie Hebdo a été abandonnée, au profit de la création d'un Prix de la liberté d'expression.         L'américain Alan Moore et le japonais Katsuhiro Otomo, déjà nommés l'année dernière, mais écartés pour Bill Watterson, font donc leur retour dans la liste des finalistes....

La bande dessinée réunie autour de Charlie Hebdo

Il fallait bien qu'il y ait un après. Et pour l'accompagner, les éditeurs de bande dessinée en France ont décidé de s'associer : une vingtaine de maisons a choisi de se regrouper pour un nouvel hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo, Cabu, Wolinski, Charb, Tignous et Honoré. Ils font communément réaliser un ouvrage de 200 à 300 pages, un livre collectif totalement inédit.     Casterman, Dargaud, Delcourt, Drugstore, Dupuis, L'École des loisirs, Fluide glacial, Futuropolis, Glénat, Jungle, Kana, Le Lombard, Panini, Soleil, Steinkis, Urban Graphic, Vents d'Ouest :...

Le Festival d'Angoulême envisage la création d'un Prix Charlie

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême se déroulera du 29 janvier au 1er février 2015. A l'occasion de cette 42e édition, les organisateurs veulent voir la création d'un Prix Charlie, une récompense qui viendrait honorer la liberté d'expression, rapporte l'AFP.   Franck Bondoux, délégué général de cette manifestation, précise que « le Festival doit avoir cette année une dimension exceptionnelle », et ajoute que « l'édition 2015 sera un temps de mémoire, de résistance, de débat sur la liberté d'expression, et de...

#CharlieHebdo : "Je suis Charlie", hommage de la ville d'Angoulême

La Ville d’Angoulême et le Festival international de la bande dessinée s’associent pour rendre hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie hebdo.   A compter de cet après-midi, vendredi 9 janvier, la Ville d’Angoulême affichera deux kakémonos conçus et réalisés conjointement avec le Festival international de la bande dessinée afin d'honorer la mémoire des victimes de Charlie Hebdo et d'affirmer un soutien à leurs familles.    Ainsi, le Fauve du Festival d'Angoulême "Je suis Charlie", créé par Lewis Trondheim,  et les noms des douze personnes...