L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture

La rédaction - 17.01.2020

robot
 

On ignore si l’intelligence artificielle décidera d’écrire Guerre et Paix ou Les Misérables, mais les scientifiques y travaillent d’arrache-pied. L’évolution du livre et de l’édition passera par les travaux de chercheurs, qui demandent) des robots d’engloutir des livres... pour écrire de nouvelles histoires.

 

L’intelligence artificielle ne sert cependant pas que future nourrice pour les bambins : en étudiants les évolutions du langage, il devient possible de comprendre différemment nos sociétés. Les mots vont, viennent, disparaissent... c’est ainsi que les hommes vivent, disait le poète.

 

Avant que le règne de Matrix ou des Terminators n’advienne, avec l’espoir que les Robots d’Asimov seront l’une des options les moins folles que l’humanité adoptera, l’intelligence artificielle se développera. Et le meilleur moyen pour ce faire, à cette heure, ce sont encore les livres. 

photo Jem Henderson, CC BY ND 2.0

 

La dernière Intelligence artificielle de Google peut comprendre un livre

Il ne suffisait pas de numériser des millions d’ouvrages avec Google Books : la machine devait encore les assimiler, et pouvoir exploiter cette somme de données. En matière de machine learning, Google continue sans cesse d’améliorer ses robots. Pour 16 Go — une grosse clef USB — son dernier produit peut comprendre un livre d’un million de lignes. À moi les romans de Stephen King ! - pixabay licence   Comprendre. Autrement dit, lire en prenant conscience de ce qui est écrit, en assimilant les informations communiquées, avec un sens de la narration. La prochaine...

L'Intelligence artificielle, quelle menace pour les créateurs ?

Intelligence artificielle, droit d’auteurs et propriété intellectuelle : trois notions à manipuler avec prudence. Imaginer des machines écrivant des livres, composant des chansons ou réalisant des sculptures ne relève plus vraiment de la science-fiction. Or, la sophistication des outils implique des réflexions — et une certaine vigilance.   L’Authors Guild vient d’apporter sa contribution, en déposant un mémo à l’Officice américain des brevets et des marques. Elle s’interroge sur les développements et ramifications entre l’intelligence artificielle et la...

Éditeurs et Audible trouvent un accord autour de Captions, service de sous-titres

Fin de partie pour Captions, le service de sous-titrage de livres audio, concocté par Audible. Après l'ouverture d'une procédure portée par sept grands groupes éditoriaux américains en août 2019, la filiale d’Amazon s’est retrouvée dans une fâcheuse posture. Et acculée, a dû signer un accord, chose que vient de confirmer le cabinet d’avocats de la firme. pixabay licence Le courrier adressé ce 13 janvier à la juge Valerie Caproni, en charge du dossier, est clair : une sortie de crise a été trouvée avec les acteurs concernés – Chronicle Books, Hachette...

Un jeu dont vous êtes le héros à l'occasion de la Nuit de la Lecture

Le numérique a changé nos rapports avec la culture de bien des manières : à l'occasion de la Nuit de la Lecture, organisée le 18 janvier 2020 dans toute la France, plusieurs institutions ont lancé un « jeu dont vous êtes le héros », en s'appuyant sur le chatbot de la société Ask Mona. Ce dernier propose, en fin de partie, un livre numérique issu du domaine public, grâce à Gallica. Sur Gallica, le début d'une grande aventure... Une petite fenêtre de discussion, semblable à celle que l'on peut trouver sur certains réseaux sociaux : ainsi commence « le jeu...

“Le monde d'Amazon n'est pas celui où je veux que mes enfants grandissent”

Quand le New York Times s’attaque à Amazon, les articles font souvent l’effet d’une bombe. 25 années de vente en ligne, la domination écrasante en Occident, les ramifications technologiques, l’approche féroce contre la concurrence, la pression sur les fournisseurs… et bien d’autres.   D’Amazon, on a pu tout dire, tout lire, tout entendre — la société de Jeff Bezos est devenue, selon les camps, le pire ou le meilleur, à l’instar de la langue d’Ésope. De fait, les sujets ne manquent pas, à bien considérer l’ampleur de cette entreprise : au...

“Les GAFAM ne sont pas des géants du web, ce sont des monstres” 

A l’occasion de la 6e édition du salon Creativ’Book, qui se déroulait ce 25 novembre 2019 à Paris, a été organisée une conférence sur le numérique et les géants du web. Animée par Vincent Drouot, elle mettait en lumière les mutations numériques, et ces technologies majeures qui redistribuent les cartes leaders. En somme, les GAFAM. Photo d'illustration, Pixabay License Qu’est-ce qu’évoque pour vous le mot GAFAM ? « Arnaque », « data », « addiction », « vol », « contrôle », ou encore « suprématie » et « vampire »....

Pour Amazon, les éditeurs d'audiolivres sont des truffes

Le bras de fer ne fait que commencer, et Amazon, pourtant mal embarqué dans la procédure, compte bien se débattre. L’enjeu se mesure facilement : la domination à venir sur le livre audio, relais de croissance inattendu pour l’édition. Paradoxal, mais inattendu. Et comme Audible, la filiale d’Amazon, a largement investi pour le développer, elle se croit autorisée à toutes les dérives… pixabay licence   Le mois dernier, sept groupes éditoriaux ont intenté une action en justice contre Audible’s Captions, un service de sous-titrage de livres audio, opéré par...

Audiolivre : l'outil de sous-titres d'Audible limité aux livres du domaine public

L’édition manifestait une voix unie contre Amazon et son dernier projet de sous-titrer les livres audio à travers une intelligence artificielle. Mieux : les éditeurs américains, soutenus par l’organisation des auteurs, décidaient d’attaquer en justice, faisant temporairement reculer le géant de Seattle. Qui ronge son frein, tapi dans l’ombre…   Angela Bole, directrice de l’Independent Book Publishers Association, IBPA, a reçu comme tant d’autres le fameux courriel d’Amazon. Le projet Audible Captions, de sous-titrage des audiolivres, sera limité aux...