Le Prix de la littérature arabe

La rédaction - 11.10.2019



Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

Le Prix de la littérature arabe a été remis en 2013 à Jabbour Douaihy, en 2014 à Mohamed al-Fakharany, en 2015 à Mohammed Hasan Alwan, en 2016 à Inaam Kachachi, en 2017 à Sinan Antoon et en 2018 à Omar Robert Hamilton.

Le prix est doté d'une récompense de 10.000 €.

 

La sélection 2019 du Prix de la littérature arabe

Créé en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, le Prix de la Littérature arabe est décerné à un écrivain, ressortissant d’un pays membre de la Ligue Arabe, pour saluer un de ses livres, romans, recueils de nouvelles ou poèmes. La sélection du prix 2019 vient d'être révélée, avec 7 ouvrages au total.  La sélection est la suivante : La Chambre de l'araignée (traduit de l'arabe par Gilles Gauthier) de Mohammed Abdeinabi (Actes Sud) Les petits de Décembre de Kaouther Adimi (Éditions du Seuil) Ougarit de Camille Ammoun (Les...

Boualem Sansal : “La propagation de la peur commande nos sociétés.”

PORTRAIT – Invité d’honneur du festival du Premier roman 2019, à Chambéry, Boualem Sansal est devenu une figure de l’événement qui se tient dans la cité savoyarde. La manifestation aura accueilli près de 10.000 personnes dans les différentes rencontres et débats. Et au terme de cette 32e édition, on savoure la présence de l'écrivain dans les murs de la ville, sa disponibilité et sa franchise. Boualem Sansal   Olivia Benoist-Bombled directrice artistique de la manifestation explique : « Boualem est très proche de notre festival, il le fréquente depuis son...

Le Booker Prize International va à Jokha Alharthi et sa traductrice

L’édition 2019 du Man Booker International Prize a été décerné par le jury au livre Celestial Bodies, de Jokha Alharthi, traduit par Marilyn Booth. Publié par un groupe écossais indépendant, Sandstone Press, c’est le premier ouvrage d’un autrice du golfe persique à remporter ce prix.      Doté de 50 000 £ tout de même, le MBI salue une œuvre de fiction traduite, quel que soit son pays d’origine. Il récompense d’ailleurs tout à la fois l’auteur et le traducteur, à parts égales.  Originaire d’Oman, Jokha Alharti cumule ainsi une double...

Conférence concert avec Alaa El Aswany ce 27 avril : Changer d'histoires...

Ce 27 avril seront réunis à la Grande Halle de La Villette quatre artistes et auteurs, pour une conférence-débat, Changer d’histoires, pour changer l’histoire. Une rencontre qui fera écho aux propos de Martin Luther King JR, « Il est grand temps de passer d’une société orientée vers les choses à une société orientée vers les êtres. »  Alan LEvine - domaine public   Nous sommes construits à partir de fictions. Notre relation au monde, à notre environnement, notre entourage se fonde sur un faisceau d’histoires, de croyances, de mythes auxquels nous...

Appel aux candidatures pour le Prix de la littérature arabe 2019

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français. Un appel aux candidatures est lancé, pour les livres publiés entre le 1er juin 2018 et le 31 août 2019. La sélection des 6 à 8 ouvrages finalistes du 7e Prix de la littérature arabe sera annoncée début septembre. Les ouvrages retenus seront soumis aux membres...

Les lauréats du Prix du récit dessiné exposés à la galerie de la Scam

Du 6 mars au 17 mai 2019, la Scam (Société civile des auteurs multimédias) exposera les ouvrages lauréats du Prix du récit dessiné 2018. Yannis La Macchia avait remporté le Prix du récit dessiné pour son récit graphique Des Bâtisseurs paru aux éditions Atrabile. Lamia Ziadé avait reçu la mention du Jury pour Ma très grande mélancolie arabe chez P.O.L.    Le prix du récit dessiné est né en 2017 et récompense des œuvres dessinées de fiction ou de non-fiction en langue française dont les dessins et les textes qui composent le livre sont réalisés par la...

6 romans encore dans la course pour le Prix international de la fiction arabe

Le jury Prix international de la fiction arabe (International Prize for Arabic Fiction en version originale) a dévoilé ce 5 février les 6 romans encore en lice pour l'édition 2019 de cette récompense, une des plus importantes pour la littérature arabe. Le lauréat ou de la lauréate du 12e Prix international de la fiction arabe sera connu le 23 avril 2019, pendant la foire internationale du livre d'Abou Dabi. Les ouvrages de la sélection sont les suivants : Hoda Barakat, The Night Mail, Liban, Dar al-Adab ( Courrier de nuit, traduit par Philippe Vigreux chez Actes...

Emil Ferris reçoit le Fauve d'or 2019 à Angoulème

FIBD 2019 – À quelques heures de la fin de la manifestation, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême présente le palmarès officiel de cette année. Et le livre exceptionnel d’Emil Ferris remporte le Fauve d’Angoulême, ou Fauve d’or.   S’ajoutant au palmarès des 10 titres des Prix découvertes, le palmarès 2019 couronne donc l’ouvrage paru chez Monsieur Toussaint Louverture. Moi, ce que j'aime, c'est les monstres d'Emil Ferris, traduit par Jean-Charles Khalifa.   Impressionnant succès critique et public en France et aux...