Le Prix de la littérature arabe

La rédaction - 14.02.2020



Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

Le Prix de la littérature arabe a été remis en 2013 à Jabbour Douaihy, en 2014 à Mohamed al-Fakharany, en 2015 à Mohammed Hasan Alwan, en 2016 à Inaam Kachachi, en 2017 à Sinan Antoon et en 2018 à Omar Robert Hamilton.

Le prix est doté d'une récompense de 10.000 €.

 

Au Maroc, la poésie domine toujours la production littéraire de livres

À l'occasion du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca, qui se déroule jusqu'au 16 février, la Fondation du roi Abdul-Aziz Al Saoud pour les Études islamiques et les Sciences humaines publie un rapport sur l'édition marocaine dans son ensemble. Si la production éditoriale marocaine connait une nouvelle hausse, comme sur les cinq dernières années, elle fait néanmoins face à un léger ralentissement. La Librairie Les Colonnes, à Tanger (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Tirée par l’édition arabophone (3312 titres imprimés et...

Des traducteurs du monde entier récompensés par l'English PEN

L'English PEN, organisation qui œuvre à la défense des auteurs du monde entier, s'engageant pour dénoncer toute atteinte à la liberté d'expression, se doit de récompenser les traducteurs. Car c'est le travail de ces auteurs qui permet aux messages et aux voix de bien d'autres de traverser les frontières. Les PEN Translates Awards ont ainsi salué 20 traductions du monde entier. Fiction, non-fiction, poésie, nouvelles, livres jeunesse... Les PEN Translates Awards ne s'imposent pas de limites, pour mieux couvrir le champ de la littérature mondiale et déceler les...

La Daronne, seul roman français des 100 meilleurs livres 2019 du New York Times

Le roman d’Hannelore Cayre, La Daronne, qui avait reçu le grand prix de littérature policière en 2017, vient d’accéder à une nouvelle dimension. L’histoire de Patience Portefeux, femme de 53 ans, dans une situation personnelle assez loufoque — et avec un passé qui ne l’est pas moins — compte parmi les meilleurs livres de 2019, selon… le New York Times.   Rien que cela : sur les 100 livres de l’année 2019, avec des titres d’envergure tout de même, l’unique ouvrage français est celui d’Hannelore Cayre, publié aux éditions Métailié, puis en poche...

Mohammed Abdelnabi reçoit le Prix de la littérature arabe 2019

Le Prix de la littérature arabe 2019, créé par l’IMA et la Fondation Jean-Luc Lagardère, a été décerné à l’écrivain égyptien Mohammed Abdelnabi pour son roman La Chambre de l’araignée, traduit de l’arabe (Égypte) par Gilles Gauthier et paru aux éditions Sindbad (Actes Sud).  Le jury présidé par Pierre Leroy, cogérant de Lagardère SCA, a élu, à l’unanimité, le texte de Mohammed Abdelnabi comme lauréat du Prix de la littérature arabe 2019. Les membres du jury ont salué « un écrivain audacieux au style affirmé et percutant qui fait plonger le...

La sélection 2019 du Prix de la littérature arabe

Créé en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, le Prix de la Littérature arabe est décerné à un écrivain, ressortissant d’un pays membre de la Ligue Arabe, pour saluer un de ses livres, romans, recueils de nouvelles ou poèmes. La sélection du prix 2019 vient d'être révélée, avec 7 ouvrages au total.  La sélection est la suivante : La Chambre de l'araignée (traduit de l'arabe par Gilles Gauthier) de Mohammed Abdeinabi (Actes Sud) Les petits de Décembre de Kaouther Adimi (Éditions du Seuil) Ougarit de Camille Ammoun (Les...

Boualem Sansal : “La propagation de la peur commande nos sociétés.”

PORTRAIT – Invité d’honneur du festival du Premier roman 2019, à Chambéry, Boualem Sansal est devenu une figure de l’événement qui se tient dans la cité savoyarde. La manifestation aura accueilli près de 10.000 personnes dans les différentes rencontres et débats. Et au terme de cette 32e édition, on savoure la présence de l'écrivain dans les murs de la ville, sa disponibilité et sa franchise. Boualem Sansal   Olivia Benoist-Bombled directrice artistique de la manifestation explique : « Boualem est très proche de notre festival, il le fréquente depuis son...

Le Booker Prize International va à Jokha Alharthi et sa traductrice

L’édition 2019 du Man Booker International Prize a été décerné par le jury au livre Celestial Bodies, de Jokha Alharthi, traduit par Marilyn Booth. Publié par un groupe écossais indépendant, Sandstone Press, c’est le premier ouvrage d’un autrice du golfe persique à remporter ce prix.      Doté de 50 000 £ tout de même, le MBI salue une œuvre de fiction traduite, quel que soit son pays d’origine. Il récompense d’ailleurs tout à la fois l’auteur et le traducteur, à parts égales.  Originaire d’Oman, Jokha Alharti cumule ainsi une double...

Conférence concert avec Alaa El Aswany ce 27 avril : Changer d'histoires...

Ce 27 avril seront réunis à la Grande Halle de La Villette quatre artistes et auteurs, pour une conférence-débat, Changer d’histoires, pour changer l’histoire. Une rencontre qui fera écho aux propos de Martin Luther King JR, « Il est grand temps de passer d’une société orientée vers les choses à une société orientée vers les êtres. »  Alan LEvine - domaine public   Nous sommes construits à partir de fictions. Notre relation au monde, à notre environnement, notre entourage se fonde sur un faisceau d’histoires, de croyances, de mythes auxquels nous...