Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

La rédaction - 22.11.2019



Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

Le prix a connu une existence mouvementée, et n'a pas été décerné sur de longues périodes, à plusieurs reprises.

Parmi les lauréats de la récompense, Henri Troyat, Jean-Paul Sartre, Emmanuel Roblès, René Pons, Leïla Sebbar, Daniel Picouly ou encore Estelle-Sarah Bulle.

 

Joseph Ponthus lauréat du Prix Eugène Dabit du roman populiste 2019

Le jury du prix Eugène Dabit du roman populiste a désigné ce 21 novembre son lauréat 2019 en la personne de Joseph Ponthus, salué pour son premier roman, À la ligne, feuillets d’usine, publié par La Table Ronde. Le livre s'est distingué à l'occasion du deuxième tour des votes du jury.   Les livres de Justine Bo (Onanisme, Grasset), Marin Fouqué (77, Actes Sud), Abdellah Taïa (La Vie lente, Seuil) et Hervé Le Corre (À l’ombre du brasier, Payot et Rivages) faisaient eux aussi partie de la dernière sélection du jury, et la concurrence a été rude. Le roman...

Deuxième sélection du Prix Eugène Dabit du roman populiste

Le jury du Prix Eugène Dabit du roman populiste a arrêté le 11 novembre 2019 sa deuxième sélection, retenant six romans marquants, désormais en lice pour obtenir le prix de l’année. La délibération finale de désignation du lauréat aura lieu le 21 novembre et sera rendue publique vers 14 h 30 à l’Hôtel du Nord.   Les titres de cette deuxième sélection, qui ne sont pas seulement des titres de la dernière rentrée littéraire, sont les suivants :  Justine Bo, Onanisme, Grasset. Marin Fouqué, 77, Actes Sud. Philippe Joanny, Comment tout a commencé,...

10 livres dans la première sélection du Prix Eugène Dabit du roman populiste

Réuni le 10 septembre, le jury du Prix Eugène Dabit du roman populiste a retenu dix romans pour sa première sélection en vue de la récompense de l'année 2019. Pour rappel, ce prix « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».  La sélection est la suivante : Youssef Abbas, Bleu blanc brahms, éditions Jacqueline Chambon Justine Bo, Onanisme, Grasset Mathieu Deslandes et Zineb Dryef, Soir de fête, Grasset Marin Fouqué, 77, Actes Sud Philippe Joanny, Comment...

Les Ensablés - "Misère du matin" d'André Vers

En 2009, Finitude a réédité "Misère du matin" d'un auteur totalement oublié, André Vers (prononcer Versse). Il portait une belle moustache comme Fallet et Brassens, et il affectionnait les vieux cafés comme Hardellet : tout naturellement, il fut l'ami de ces trois hommes-là. De sacrés types qui aimaient l'amitié, les femmes et la bonne chère. Mais attention, ces quatre-là étaient des mélancoliques, cachant comme Trenet, derrière le rire, le sentiment angoissant de la finitude des choses de la vie. De celles-ci, ils en connaissaient donc le prix, et leur gaîté, leur...

Estelle-Sarah Bulle reçoit le Prix Eugène Dabit du roman populiste 2018

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste 2018 a été décerné à Estelle-Sarah Bulle pour son titre Là où les chiens aboient par la queue, publié par les éditions Liana Levi. La récompense salue un livre qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».   Estelle-Sarah Bulle (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Réunis le 20 novembre à l’Hôtel du Nord, à Paris, le jury du Prix Eugène Dabit du roman populiste a décerné son prix à Estelle-Sarah Bulle pour son...

Une deuxième sélection pour le Prix Eugène Dabit du roman populiste 2018

Créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier pour récompenser une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité », le Prix Eugène Dabit a désormais sa deuxième sélection, en attendant le nom du lauréat ou de la lauréate le 20 novembre et la remise du prix, le 5 décembre 2018. Dans leur deuxième sélection, les jurés du Prix Eugène Dabit du roman populiste ont retenu le 12 novembre six romans : Guy Boley, Quand Dieu boxait en amateur,...

Première sélection pour le Prix Eugène Dabit du roman populiste 2018

Réuni le 24 septembre, le jury du Prix Eugène Dabit du roman populiste a retenu neuf romans pour sa première sélection. Cette récompense a été créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier pour récompenser une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».   La première sélection est la suivante : Guy Boley, Quand Dieu boxait en amateur, Grasset Jérôme Chantreau, Les Enfants de ma mère, Les Escales Grégoire Damon, Fast-Food,...

Les Ensablés - "Faubourg Saint-Antoine" de Tristan Rémy (1897-1977) par François Ouellet

Le parcours littéraire de Tristan Rémy est indissociable des luttes politiques des années 1930. D’origine populaire, il a grandi dans le quartier populaire de la Chapelle, dans le 18e arrondissement de Paris, et est très tôt un collaborateur de la presse de gauche. Il publie régulièrement dans Le Peuple et dans L’Humanité, où il fait paraître un premier conte en 1917 et, dix ans plus tard en feuilleton, son premier roman, Milo de la zone, édité l’année suivante sous le titre Porte Clignancourt dans la collection des « Prosateurs français contemporains » que dirige...