Le Prix Interallié

La rédaction - 20.06.2019



Créé en 1930, le Prix Interallié fait partie des fameux prix de la rentrée littéraire : il est remis chaque année, au cours de l'automne, à un roman français. Le prix n'est pas doté financièrement, et il est décerné au sein du Cercle de l'Union interalliée, cercle social parisien fondé en 1917.

Selon la légende, le prix aurait été créé alors que ses fondateurs attendaient le nom du lauréat du Prix Femina. Le premier lauréat de la récompense a été André Malraux, salué pour La Voie royale en 1930.

Au fil des années, le Prix Interallié a notamment récompensé Paul Nizan, Roger Vailland, René Fallet, Pierre Schoendoerffer, Philippe Labro, Dominique Bona, Éric Neuhoff ou encore Serge Joncour.

 

Handicap : la littérature laissée pour compte, les lecteurs aussi ?

Selon une étude IPSOS pour le Centre national du livre datée de 2017, on comptait 84 % de lecteurs en France et 91 % de Français qui avaient lu au moins un livre sur les 12 derniers mois. Sauf que, notait le député Patrice Anato, l’INSEE faisait relativiser ces chiffres : une part importante de la population hexagonale n’a que difficilement accès à la lecture. Lauren, CC BY 2.0   Avec 1,7 million de déficients visuels, 6 millions de personnes concernées par les troubles dys, 18 % de la population porteuse d’un handicap sévère, le député rappelait qu’en...

Stéphane Hoffmann, Prix littéraire des Hussards pour Les belles ambitieuses

Le 6e Prix littéraire des Hussards a été décerné à Stéphane Hoffmann pour son roman Les belles ambitieuses, publié à l'occasion de la rentrée littéraire 2018 par les éditions Albin Michel. La récompense salue un ouvrage « élégant, incisif et allergique à la pensée béton pour tous ».   Sélectionné par les jurys des Prix Interallié et Renaudot au moment de la rentrée littéraire, le roman de Stéphane Hoffman a convaincu celui du Prix littéraire des Hussards avec son livre Les belles ambitieuses. Le jury du Prix était présidé par Éric Naulleau. Le...

Inès Bayard remporte le Prix Edmée de la Rochefoucauld

Le Prix Edmée de La Rochefoucauld 2019 a été remis à Inès Bayard au Cercle de l’Union Interallié le mardi 26 mars pour son premier roman, Le malheur du bas, paru chez Albin Michel le 22 août dernier.  Après avoir été sélectionnée pour le prix Goncourt des lycéens 2018, mais aussi pour le choix Goncourt de la Pologne, de la Belgique, de l’Italie, de la Suisse et de la Roumanie, la primo-romancière remporte le prix Edmée de La Rochefoucauld, doté de 3000 €. Le prix, créé depuis 2000 pour honorer la peintre et l’auteure Edmée de La Rochefoucauld...

Les métiers de la culture se féminisent, mais l'égalité est encore loin

ÉTUDE – Profiter de la journée des droits de la femme pour diffuser une étude sur les disparités au sein du secteur culturel, voilà une bonne idée. L’Observatoire de l’égalité a communiqué l’édition 2019 de son analyse, avec des réalités toujours problématiques. Depuis une quinzaine d’années, les professions culturelles se féminisent : on compte 43 % de femmes dans la culture. Mais les inégalités persistent à mesure. patrick janicek, CC BY 2.0 Dans les professions littéraires, entre 1990 et 2017, on passe de 43 à 52 % de femmes — entre 2006 et...

Quatre auteures inaugurent Les Entretiens Littéraires de la collégiale

En 2019, le site départemental de la collégiale Saint-Martin à Angers poursuit ses initiatives en direction de toutes les formes de culture avec un nouveau rendez-vous consacré à la littérature. Pour cette première édition, quatre femmes ont répondu favorablement à l'invitation d'Antoine Boussin, expert du patrimoine littéraire du Val-de-Loire, qui animera ces entretiens autour d'une thématique en lien direct avec les œoeuvres de l'auteure invitée.   Les quatre libraires angevins proposeront des ventes d'ouvrages, suivies de dédicaces, à la fin de chaque...

Mort de Christine de Rivoyre, auteure de La Mandarine, Boy et Petit matin

« C’est un bien triste matin pour tous les amis et lecteurs de La Mandarine, de Boy et du Petit matin », annonce Frédéric Maget, président des Amis de Christine Rivoyre. L’auteure s’est éteinte ce 3 janvier 2019, à son domicile de Paris.   La romancière et journaliste Christine de Rivoyre est décédée le 3 janvier 2019, à 23 h, à Paris, à l’âge de 97 ans. Prix Interallié et prix Paul-Morand de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, ses romans La Mandarine, Les Sultans, Le Petit matin et Boy connurent un grand succès public et...

Maylis de Kerangal, invitée d'honneur aux "Jardins d'hiver" de Rennes

Du 1er au 3 février 2019, Jardins d’hiver, festival littéraire aux Champs Libres à Rennes, ouvre ses portes pour une deuxième saison. La programmation donne carte blanche aux auteurs et à tous les chemins artistiques qui mènent à la littérature. Maylis de Kerangal a été annoncée comme invitée d'honneur de l'événement.   Cette année, les Champs Libres se métamorphosent en un grand jardin où vont éclore des propositions inédites pour savourer autrement la littérature. Une belle équipe d'écrivains viendra discuter avec les invités du monde et des livres...

Les Ensablés - Chroniques du lac - "Porte-Malheur" de Pierre Bost

Cité à deux reprises par F. Ouellet (cf. "Un homme tendre" de JH Louwyck et "La femme de Gilles" de Madeleine Bourdouxhe), exhumé du monde des Ensablés par D. Gombert (cf. "Faillite"), Pierre Bost est devenu familier au lecteur de nos chroniques.  Je viens d’achever la lecture de  Porte Malheur, un vrai coup de cœur. Initialement publié chez Gallimard - maison d'édition pour laquelle Bost était aussi lecteur- le roman a été réédité aux Editions le Dilletante  en 2009 avec une intéressante préface de F. Ouellet.   Par Elisabeth Guichard-Roche Le récit,...