Le Prix Renaudot

La rédaction - 11.02.2020


 

Créé en 1926 par des journalistes et des critiques littéraires qui s'ennuyaient en attendant les choix des jurés du Prix Goncourt, le Prix Renaudot s'est depuis fait une place de choix au sein des prix littéraires de la rentrée. Il emprunte son nom à Théophraste Renaudot (1586-1653), journaliste et médecin français, connu comme le créateur de la presse et de la publicité françaises...

Au cours de son histoire, le Prix Renaudot a notamment été décerné à Marcel Aymé, Louis-Ferdinand Céline, Louis Aragon, Michel Butor, Édouard Glissant, Le Clézio, Annie Ernaux, Dominique Bona ou encore Virginie Despentes. Son premier lauréat fut, en 1926, Armand Lunel.

En 2018, le Prix Renaudot avait suscité la polémique en sélectionnant un ouvrage autopublié, Bande de Français par Marco Koskas : ce n'était pas la première fois que le prix allait voir du côté de l'édition à compte d'auteur, puisqu'il avait sélectionné en 2010 L'Homme qui arrêta d'écrire, de Marc-Édouard Nabe.

 

Camille Laurens et Pascal Bruckner entrent à l'Académie Goncourt

Les académiciens ont désigné deux nouveaux pairs, qui vont rejoindre leurs rangs dès la prochaine réunion de l'Académie Goncourt, le 3 mars prochain. Camille Laurens et Pascal Bruckner ont respectivement été élus au 7e couvert et au 1er couvert.   Ce mardi 11 février, les académiciens ont procédé à l'élection de deux nouveaux membres, Camille Laurens et Pascal Bruckner. Ces élections font suite aux départs de deux académiciens, ces derniers mois : Virginie Despentes, qui souhaitait se consacrer plus largement à son oeuvre, et Bernard Pivot, président de...

Réseaux sociaux : une faille dans le système

À l’heure où les réseaux sociaux acquièrent une importance commensurable dans la communication des maisons d’édition, la part des auteurs dans leur promotion prend une autre tournure : ils peuvent entretenir une relation directe avec leur public sur les réseaux sociaux.    Cet investissement de la part d’un auteur envers ses lecteurs, à grande échelle, est un véritable outil commercial, mais la limite entre l’investissement personnel et professionnel devient aisément floue...    Du CM au MP Tandis que les structures d’édition emploient généralement...

Prix du livre Inter 2020 : Philippe Lançon attend son jury

Telle l’hirondelle annonçant le printemps, le prix du livre Inter annonce… son président. Et dans la foulée, l’appel aux auditeurs les plus passionnés : la 46e édition vient de s’ouvrir et désormais, le président, Philippe Lançon, n’attend plus que ses jurés pour débattre. Et bien entendu, une sélection : quitte à s’empoigner, autant donner de la matière.   Comme toujours, 12 femmes et 12 hommes auront la responsabilité de cette nouvelle édition du prix.    Philippe Lançon est le président du jury du prix du Livre Inter 2020 : "J'ai été...

Jean-Baptiste Soulard signe un album inspiré par un livre de Sylvain Tesson

Le 28 février prochain sera publié Le Silence et l'Eau, un album de Jean-Baptiste Soulard inspiré par le livre Dans Les Forêts de Sibérie de Sylvain Tesson (Gallimard). Cofondateur et guitariste du groupe Palatine, Jean-Baptiste Soulard a érigé les écrits de Tesson et son imaginaire en un concept, autour duquel il articule tout son album. Musicien accompli et chanteur à l'univers singulier, Jean-Baptiste Soulard s'est lancé il y a deux ans dans un travail de relecture de l'œuvre de Sylvain Tesson. Inspiré par artistes folk comme Nick Drake, Leonard Cohen ou plus...

Pourquoi Musso est roi des ventes de livres 2019, alors qu'Astérix vend plus ?

2019 voit, pour la 9e année consécutive, Guillaume Musso remporter la palme des écrivains : il dépasse ses camarades de jeu d’une fantastique longueur, écoulant plus de 1,4 million d’exemplaires (en grand format ou poche). Moins qu’en 2018, certes, mais la baisse est pour le coup globale. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 / © Hachette collections   Le top 10 des vendeurs de livres représenterait 21 % du chiffre d’affaires de l’industrie du livre et des ventes (sic !), pour la catégorie fiction française. Mais en 2019, les chiffres sont moins bons pour tout le...

Le bal des folles de Victoria Mas, bientôt adapté par Mélanie Laurent

L'un des ouvrages les plus remarqués de la rentrée littéraire 2019 se retrouvera bientôt sur les écrans : Le bal des folles de Victoria Mas (Albin Michel) a vu ses droits d'adaptation achetés par la société de production Légende Films. L'actrice et réalisatrice Mélanie Laurent sera derrière la caméra, pour ce qui sera son sixième long-métrage. La société de production Légende Films, derrière les longs-métrages J'accuse (Roman Polanski), Nevada (Laure de Clermont-Tonnerre) ou encore Edmond (Alexis Michalik), a acquis les droits d'adaptation du premier roman...

Gabriel Matzneff : “Gallimard a raison, cela calmera les excités”

Mardi 7 janvier, les éditions Gallimard ont annoncé la fin de la commercialisation des journaux de Gabriel Matzneff. Une décision qui fait suite à la sortie du livre de Vanessa Springora, Le Consentement, dans lequel elle raconte avoir vécu une relation sous l’emprise de l’écrivain, à l’époque quinquagénaire, alors qu’elle n’avait que 13 ans. L’auteur, qui fait depuis peu l’objet d’une enquête pour viols sur mineur, s'est exprimé sur le choix de la maison. Gabriel Matzneff - crédit INA Alors que le ministre de la Culture, Franck Riester, a...

Affaire Matzneff : une enquête ouverte pour viols sur mineur

Réseaux sociaux, médias, le cas Gabriel Matzneff a été relayé de toute part. Jusqu’à présent, seul l’auteur, ouvertement accusé de relations avec des mineurs, s’était muré dans le silence. À la sortie du livre de Vanessa Springora, Le Consentement, ce jeudi 2 janvier, il a décidé pour la première fois de prendre la parole, alors que le parquet de Paris annonce aujourd'hui l'ouverture d'une enquête pour « viols sur mineur de 15 ans ». capture d'écran    Excepté de courts SMS, Gabriel Matzneff n’avait jamais réellement commenté la déferlante en...