Les Ensablés : Survivre en littérature

La rédaction - 23.02.2020



"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

C'est ainsi une histoire de la littérature "souterraine" qui est revisitée. Une fois par mois néanmoins, afin de retrouver des terres plus connues, "Les Ensablés" publient une étude sur une œuvre littéraire majeure (appelée aussi monument) du patrimoine français.

Depuis la création du blog, 400 articles ont été ainsi publiés. Les contributeurs sont: Hervé Bel, Laurent Jouannaud, Denis Gombert, Carl Aderhold, François Ouellet, Elisabeth Guichard-Roche, Henri-Jean Coudy et Antoine Cardinale.


photo Philippe Le Moine, CC BY SA 2.0

Les Ensablés - "Une adolescence au temps du Maréchal" de François Augiéras

A t-on jamais oublié François Augiéras, mort à seulement 46 ans en 1971, et qui publia trois ans auparavant, en 1968, ce texte sur son temps d’adolescence et «  quelques autres aventures » ? Je confesse ne jamais avoir entendu parler de lui avant que le journal Le Monde ne lui consacre un long article en 1986. Ce n’était que méconnaissance de ma part, car depuis le premier de ses livres Le Vieillard et l’Enfant publié en 1950, sa trace ne s’est jamais perdue et ses livres ont constamment été republiés.   Par Henri-Jean Coudy     Augieras est...

Les Ensablés - Chroniques du Lac: “La Maison du Doute” de Marion Gilbert

Dès la dédicace le ton est donné : « A toutes celles qu’un drame de vie profonde peut encore intéresser ». Thérèse Landry, son mari Daniel et leurs trois enfants ont l’apparence d’une famille heureuse. Le Dr Landry, biologiste réputé, est à la tête d’un laboratoire de recherches sur les maladies tropicales à l’institut Pasteur. Le couple arbore une intimité attachante, multipliant les marques d’attention... Par Elisabeth Guichard-Roche   «  Et il rentrèrent, serrés sous le grand parapluie du docteur, résonnant d’une tiède pluie d’été,...

Les Ensablés - "L'autre enfant" (1931) de Lucie Delarue-Mardrus

Journaliste, poétesse, romancière (70 romans), Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945) a été célèbre en son temps. Cela ne peut qu'inquiéter ceux qui bénéficient en leur époque d'un peu de gloire, et consoler un peu ceux qui restent dans l'ombre. Comme en amour, "rien n'est jamais acquis à l'homme" en littérature. J'ai trouvé ce livre "L'autre enfant" (1935) au Marché Brancion à Paris, temple des livres rares, et lieu délicieux où l'on peut rêver à loisir, et se croire encore dans un temps où le livre compte encore. L'exemplaire, relié en demi-cuir rouge, superbe, m'a...

Les Ensablés – “Mithridate Eupator, roi du Pont” (1890) de Théodore Reinach

Théodore Reinach était un membre de l’Académie. Qu’est-ce qu’un membre de l’Académie ? Pour son épouse un compagnon attentif et aimant ; pour son voisin de palier, qui s’en félicite, un homme d’études et de silence ; pour ses élèves, s’il enseigne, un intimidant gardien du Savoir. Mais pour nous, lecteurs, à plus d’un siècle de distance, Théodore Reinach, l’académicien, est l’enchanteur qui nous transporte aux temps reculés de la Grèce antique, qui nous emmène dans la formidable épopée de Mithridate. Par Antoine Cardinale   © Hervé...

Lectures en stock, parce que “la littérature, la bonne, n’a pas d’âge”

En 2010, commença sur ActuaLitté une aventure assez singulière : à l’initiative d’Hervé Bel, dont le roman La nuit du Vojd avait enchanté la rédaction, nous lancions une rubrique hebdomadaire, Les Ensablés. Qui aujourd’hui, sortent du net...     ActuaLitté, CC BY SA 2.0     « Les ensablés, c’est l’image de monuments anciens enfouis sous le sable, intacts, que des archéologues découvrent, émerveillés », expliquait Hervé Bel à cette époque. En guise de monuments, c’étaient ceux de la littérature française, et spécifiquement des...

Les Ensablés - “La cité des fous” de Marc Stéphane (1870-1944)

Voyage au bout de la folie inspiré par un auteur anarchiste du début du XXe siècle, La cité des fous, souvenirs de Sainte-Anne est un document d’une incroyable modernité sur la condition des malades mentaux ainsi qu’un état des lieux étonnement prescient des impasses d’une certaine psychiatrie. Un document, un récit, une vision.  Chroniques de Denis Gombert   Durant près de cent jours, un écrivain à la réputation d’anarchiste ingérable, Marc Stéphane, part vivre au contact des fous pour en tirer un récit inédit. On sait que la littérature aime...

Les Ensablés - Chroniques du Lac : “Trois mois payés” de Marcel Astruc (1886-1979)

Astruc, un patronyme familier qui évoque les cafés existentialistes, Sartre et Vian, la Nouvelle Vague, le cinéma : Une  vie, La proie pour l’ombre, L’éducation sentimentale… La notoriété d’Alexandre a éclipsé celle de son père Marcel. Journaliste renommé dans les années 30 pour ses articles dans La Gazette du Bon Ton et le Jardin des Modes, Marcel Astruc publie au lendemain de la crise de 29, Trois mois payés aux Editions du Tambourin. L’ouvrage a été réédité en 2009 aux Editions du Dilettante.   Par Elisabeth Guichard-Roche   L’histoire...

Les Ensablés - "La Petite Fille aux mains sales" de Céline Lhotte (1888-1963)

Assistante sociale, tertiaire de l’ordre de Saint-François, responsable du Service social des prisons au Secours catholique (où elle travaillait encore le jour même de sa mort à soixante-quinze ans), mais aussi romancière populiste et essayiste, Céline Lhotte reçoit le Prix Northcliffe de littérature française (équivalent en Angleterre de ce qui à l’époque s’appelait le Prix Fémina–Vie Heureuse) pour ses deux premiers romans, publiés la même année, en 1928, à La Renaissance du livre : Sur les fortifs du paradis et La Petite Fille aux mains sales. Par François...