Les Ensablés : Survivre en littérature

La rédaction - 03.12.2019



"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

C'est ainsi une histoire de la littérature "souterraine" qui est revisitée. Une fois par mois néanmoins, afin de retrouver des terres plus connues, "Les Ensablés" publient une étude sur une œuvre littéraire majeure (appelée aussi monument) du patrimoine français.

Depuis la création du blog, 400 articles ont été ainsi publiés. Les contributeurs sont: Hervé Bel, Laurent Jouannaud, Denis Gombert, Carl Aderhold, François Ouellet, Elisabeth Guichard-Roche, Henri-Jean Coudy et Antoine Cardinale.


photo Philippe Le Moine, CC BY SA 2.0

Les Ensablés - "Les Pitard" de Georges Simenon, une déception de lecture

J’ai découvert assez tard l’œuvre romanesque de Georges Simenon. Vers vingt-cinq ans. J’ai longtemps nourri une conception assez scolaire de la littérature, fréquente chez beaucoup de jeunes gens. Le talent n’est accordé qu’aux auteurs reconnus par l’institution universitaire. Et Simenon, déjà apprécié d’un public cultivé, ne l’était pas encore suffisamment par l’Université pour avoir attiré mon intérêt. Conformisme navrant j’en conviens.   Par HFL La lecture des Maigret, mais plus encore des « romans psychologiques » (Simenon ne...

Les Ensablés - "Quinzinzinzili" de Régis Messac (1893-1945) par Hervé Bel

Voilà un roman avec un drôle de titre! Paru en 1935, il est réédité aujourd'hui par La Petit Vermillon (La Table Ronde) avec une excellente préface d'Eric Dussert. Journaliste, professeur, directeur d'une collection de science-fiction ("les hypermondes"), également un des premiers à étudier le roman policier en littérature (il est spécialiste de Poe), Régis Messac a été condamné pour fait de résistance et a disparu corps et bien, vraisemblablement au camp de Dora ou lors d'une marche de la mort, courant janvier 1945, en Allemagne. Il ne reste de lui que quelques...

Les Ensablés - "Du képi rouge aux chars d'assaut" de Charles-Maurice Chenu

En 1933, Henri de Régnier, dans sa chronique littéraire du Figaro, compare deux livres qui viennent de paraître : Du képi rouge aux chars d’assaut et Voyage au bout de la nuit. Il éreinte Céline, a contrario encense l’ouvrage de Charles-Maurice Chenu (1886-1963), avocat et fils de bâtonnier, et qui fut mon grand-père. Ce récit, peu connu, s’ajoute à ceux, plus célèbres, de Dorgelès (Les croix de bois), de Galtier-Boissière (la fleur au fusil) ou Chevallier (la Peur), ayant décrit le massacre de 14-18. Pour la petite histoire, Charles-Maurice a écrit de...

Les Ensablés - "La lettre dans un Taxi", Louise de Vilmorin

Femme de lettres, femme exquise, Louise de Vilmorin (1902-1969), se fiancera dans sa jeunesse à Antoine de Saint-Exupéry et finira sa vie aux côtés d’André Malraux. Entre-temps elle se mariera avec un américain, puis avec un comte. Mais au cœur de sa vie subsiste toujours le goût pour les histoires acrobatiques et les mots précieux. Sorte de Voltaire en jupons, femme de son temps, libre, complètement fantaisiste et parfois effrontée, Louise de Vilmorin incarne l’esprit français dans toute sa splendeur, trait de plume et trait d’esprit mêlés. La lettre dans un taxi...

Les Ensablés - "Le pays où l’on n’arrive jamais" (1955), André Dhôtel

C’est un roman étrange qui fut couronné en 1955 par le prix Femina : roman fantastique, surréaliste, régionaliste, allégorique ? Un enfant, adopté juste après la guerre par le riche diamantaire anversois Drapeur, se rappelle du « grand pays » et de « maman Jenny ». Son père adoptif a effectué des démarches pour retrouver la mère de cet enfant, mais en vain. Il voudrait maintenant que cet adolescent de quinze ans oublie le passé et se tourne vers un avenir prometteur. Ses souvenirs vagues ne sont-ils pas d’ailleurs imaginaires ? Notes de voyage de L....

Les Ensablés - "Le manifeste du roman populiste" de Léon Lemonnier

Les Editions de La Thébaïde rééditent ces jours-ci le texte du Manifeste du roman populiste de Léon Lemonnier, avec une belle et robuste préface explicative de notre ami François Ouellet qui, tous les deux mois, publie ici, sur le site des Ensablés, des choniques sur les auteurs dits "populistes". Attention, il faut tout de suite le préciser: le terme "populiste" ne doit pas être pris dans le sens politique actuel. Le roman populiste est un roman qui parle du peuple, rien de plus, et c'est déjà beaucoup. Par Hervé Bel Le Manifeste paraît le 27 août 1929 dans...

Les Ensablés - "Moments particuliers" de Jacques Laurent (1919-2000)

On lit peu aujourd’hui Jacques Laurent. Je me le rappelle chez Pivot, avec sa tête ronde et ridée comme une vieille pomme, son regard malicieux et sa voix douce entrecoupée par l’aspiration de sa cigarette (car à cette époque-là, on pouvait fumer sur un plateau de TV). L’homme paraissait détaché de tout, des combats de son époque comme des honneurs (bien qu’à ce sujet, notre homme ait su manier sa barque jusqu’au quai Conti), narquois, immobile, jouisseur.   J’ai retrouvé récemment un de ses derniers livres, Moments particuliers. Un écrit de vieillesse,...

Les Ensablés - "La Pomme rouge" de Francis Garnung (né en 1925)

L'équipe des Ensablés remercie chaleureusement Hubert Prolongeau de nous donner aujourd'hui un article sur un véritable Ensablé, Francis Garnung. Hubert Prolongeau est écrivain, auteur d'une douzaine de romans, et critique de cinéma et de littérature. Il a collaboré avec Télérama, Le monde diplomatique, Libération et Le Magazine Littéraire. Sa participation à notre travail est pour nous la preuve que Les Ensablés commencent à être connus. Les Ensablés.   Salué dés son premier roman, il n'en a guère écrit d'autres. En 1956, Francis Garnung signe chez Pierre...