Les Ensablés : Survivre en littérature

La rédaction - 03.12.2019



"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

C'est ainsi une histoire de la littérature "souterraine" qui est revisitée. Une fois par mois néanmoins, afin de retrouver des terres plus connues, "Les Ensablés" publient une étude sur une œuvre littéraire majeure (appelée aussi monument) du patrimoine français.

Depuis la création du blog, 400 articles ont été ainsi publiés. Les contributeurs sont: Hervé Bel, Laurent Jouannaud, Denis Gombert, Carl Aderhold, François Ouellet, Elisabeth Guichard-Roche, Henri-Jean Coudy et Antoine Cardinale.


photo Philippe Le Moine, CC BY SA 2.0

Les forces de la montagne de René Desmaison

LES ENSABLES - Il y a des noms qui sont attachés à la mer, à l'athlétisme, au cyclisme, … de manière indissociable. A l'évidence, celui de René Desmaison restera attaché à la Montagne. Certes avec d'autres, mais de manière indiscutablement forte et durable. Avec un nombre incalculable de grandes premières dans tous les massifs du monde, sur glace ou sur rocher, en été ou en hiver, il est un homme d'exception et ce ne sont pas les polémiques qui l'ont poursuivi qui y changeront quoi que ce soit.     Il fut une grande figure admirable pour moi lorsque je faisais mes...

50 ans de littérature : les 10 ouvrages marquants des années 1950

En partenariat avec la manifestation Lire à Lausanne, qui se tient du 28 au 5 septembre, ActuaLitté propose de découvrir la liste de 50 ouvrages qui ont marqué ces 50 dernières années. Des livres repérés par les services des archives et des bibliothèques de la ville, en fouillant les décennies de documentation. Vinicius Pinheiro, CC BY SA 2.0     Première décennie, et quelques redécouvertes, que l’on pourrait très bien voir figurer dans notre chronique des Ensablés. Il s’agit là des ouvrages qui auront connu le plus grand retentissement à leur époque,...

Les Ensablés - "Hans le marin" d'Edouard Peisson (1896-1963)

Roman maritime qui se déroule à terre, Hans le marin est une fable étonnamment moderne sur la liberté. Paru en 1929 en cahiers verts chez Grasset, ce roman écrit par Edouard Peisson, capitaine de la marine marchande devenu journaliste, met en scène le destin pour le moins original tiré d’un fait réel d’Hans, un solide gaillard, bon et grand gars, marin américain aux dents blanches, qui va débarquer un beau jour dans la ville de Marseille. Dès sa descente de bateau, le marin sera sous le charme de la ville. Dès qu’il aura mis pied à terre, il sera bien décidé à y...

Les Ensablés - "Les clefs" de Germaine Beaumont (1890-1983)

Dès lors que l’on s’intéresse à la littérature ensablée, il n’y a plus de fin à la quête : aux étals des bouquinistes, des dizaines de livres, soudain, vous attirent. En d’autres temps, je veux dire en ces temps où l’on ne s’arrêtait qu’aux seules célébrités, guidé par les manuels officiels de tourisme littéraire, on eût à peine jeté un coup d’œil aux vieux volumes, et passé son chemin après en avoir, d’une main lasse, égrené les piles comme un jeu de cartes, avec cette bonne conscience de celui qui sait. Mais voilà, les noms inconnus il y a...

Roger Vailland, l’archétype du hussard rouge

PORTRAIT – Né à Acy-en-Multien, dans le sud de l’Oise, en octobre 1906, l’écrivain Roger Vailland, styliste hors pair, était picard et n’en avait pas honte. Même si le sérail littéraire le croyait Parisien ou Jurassien. Explications.  © Fonds Roger Vailland - Médiathèque Elisabeth et Roger Vailland - Ville de Bourg-en-Bresse   On le sait peu ; on le sait mal. Ou on ne veut pas le savoir : l’écrivain Roger Vailland, romancier, dramaturge, grand reporter, courageux résistant et surtout, surtout, styliste hors pair, est un Picard pur jus. En effet, il...

Les Ensablés - "Proust" selon Christian Péchenard (1930-1996)

Marcel Proust est un peu le saint patron des "Ensablés". Comme le bon Dieu au-dessus des nuages, il règne sur le peuple des écrivains oubliés devenus des ombres... Ceux qui comme moi sont intoxiqués par Proust, y reviennent toujours.  Alors on relit La Recherche, ou bien une nouvelle biographie, un nouvel essai, curieux d'y trouver de nouveaux détails: Painter, Tadié, Picon, chaque biographe essayant de prendre un biais original pour approcher cette vie où, il faut bien l'avouer, il ne se passa pas grand-chose...   Et puis, il y a Christian Péchenard...

Les Ensablés - Le pas de deux de Luce Amy, par François Ouellet

En 1938, chez Grasset, Luce Amy publiait un premier très beau roman, concentré dans une forme de souffrance lumineuse : Anna, premier visage. Un jury de quatorze écrivains exclusivement masculins, dont faisaient partie Marcel Arland et Ramon Fernandez, lui décerna pour la première fois le prix Sévigné (sans rapport avec l’actuel prix Sévigné créé en 1996). Baptisé en l’honneur de la célèbre épistolière, ce prix couronnait annuellement une œuvre féminine. Il n’est pas sûr d’ailleurs, probablement à cause de la guerre prochaine, qu’il fût remis plus d’une...

Les Ensablés - "Madame 60 bis" de Henriette Valet (1900-1993)

Nous nous trouvons là face un véritable auteur ensablé. A la fin de sa passionnante préface, François Ouellet (qui est également, rappelons-le, notre ami et contributeur de notre rubrique) écrit: "Que devient Henriette Valet ensuite? (...) Au lendemain de la guerre, (elle) signe une pièce, "L'île grande" (...) Par la suite, nous perdons complètement sa trace." Voilà qui intrigue et, disons-le, nous donne envie de lire ce roman (récit?) publié chez l'Arbre Vengeur dans sa collection "les inconnues" (la dernière était Délétang-Tardif que nous avons également...