Les Ensablés : Survivre en littérature

La rédaction - 03.12.2019



"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

C'est ainsi une histoire de la littérature "souterraine" qui est revisitée. Une fois par mois néanmoins, afin de retrouver des terres plus connues, "Les Ensablés" publient une étude sur une œuvre littéraire majeure (appelée aussi monument) du patrimoine français.

Depuis la création du blog, 400 articles ont été ainsi publiés. Les contributeurs sont: Hervé Bel, Laurent Jouannaud, Denis Gombert, Carl Aderhold, François Ouellet, Elisabeth Guichard-Roche, Henri-Jean Coudy et Antoine Cardinale.


photo Philippe Le Moine, CC BY SA 2.0

Les Ensablés – “La jeunesse de Titien” (1919) de Louis Hourticq

Quel mystère enferme la peinture "Le concert champêtre" ? Au début du siècle, Louis Hourticq se lance dans une enquête sur ce tableau dont l’attribution reste encore très controversée. En 1919, dans un texte d’une trentaine de pages qu’il présente en tête d’une série de textes critiques et qu’il intitule La jeunesse du Titien (1).  Il va alors lever toute incertitude et clore pour jamais le débat sur l’attribution d’un tableau qui est probablement le plus prestigieux des tableaux du Louvre, après la Joconde, et comme cette dernière d’une illustre...

Les Ensablés - "Je suis un monstre" (1952) de Jean Meckert

« Que les éducateurs professionnels se voilent la face, pour moi j'étais dans cette boîte avec l'intention de préparer mes propres examens et je n'avais aucune sympathie pour ces petits connards prétentieux. » C’est ainsi que le héros de Je suis un monstre de Jean Meckert (1) que nos lecteurs des Ensablés connaissent bien, envisage son travail de moniteur à l’Institut médico-pédagoqique, une école en Savoie. Par Carl Aderhold   Issu d’un milieu populaire, « Narcisse », comme il a été surnommé par les autres moniteurs, n’a que mépris pour ces...

Les Ensablés - "Comment débuta Marcel Proust" de Louis de Robert

La réédition chez L’Éveilleur de Comment débuta Marcel Proust ravira les Proustiens et les amateurs d’auteurs ensablés puisque l’auteur de ce petit livre n’est autre que Louis de Robert dont nous avons parlé il y a peu (ici), à propos de son Roman du malade (Prix Femina) publié en mars 1911, texte qui avait beaucoup impressionné Proust et relancé leur amitié.   On lira avec profit et plaisir la préface rédigée par Jérôme Bastianelli, spécialiste de John Ruskin et à qui l’on doit le Dictionnaire Proust-Ruskin). Par Hervé Bel   Louis de...

Les Ensablés - "Souvenirs d'un ours" de Lucien Descaves (1861-1949)

LES ENSABLES - Pour cette rentrée littéraire, un voyage dans le passé, grâce à l’entremise de l’écrivain Lucien Descaves… Lucien Descaves… Qui s’en souvient ? Son nom apparaît régulièrement dans les ouvrages d’histoire littéraire, dans le journal de Jules Renard, et même dans celui de Gide. Mais on lit son nom sans le retenir.   Par Hervé Bel   Ceux qui, comme moi, apprécient Huysmans se rappellent peut-être que Descaves, naturaliste, disciple de Zola, fut un de ses plus fidèles amis. Les Céliniens doivent également le connaître, car...

Les Ensablés - "La robe de laine" de Henry Bordeaux (1870-1963)

Ses livres, vous les trouverez dans tous les greniers des vieilles maisons de France. Chez les bouquinistes, vous dénicherez toujours un vieil exemplaire de la collection Nelson où il fut amplement publié. Si votre grand-mère ou arrière grand-mère est née entre 1890 et 1910,  il y a de grandes chances qu'elle ait lu l'un de ses romans.   Ecrivain très connu et apprécié dans la première moitié du vingtième siècle, Henry Bordeaux de l'Académie  française disparaît en 1963, à l'âge de 93 ans, oublié après avoir tout connu de la vie littéraire de son...

Les Ensablés - "Béton armé" de Jean Prugnot (1907-1980)

Il existe une étrange et belle nouvelle de Jean Prévost intitulée « Cauchemar du ciment armé », nouvelle futuriste dans laquelle les hommes, ayant pour désir de stabiliser à jamais leur civilisation, choisissent de reconstruire les villes en ciment armé. Ainsi Paris se retrouve-t-elle entièrement couverte de ciment armé, où les maisons, accumulées les unes sur les autres (car il est plus facile de construire que de détruire), ménagent entre elles des voies aériennes elles-mêmes faites de ciment armé. Par François Ouellet   Bien sûr, les étages...

Les Ensablés - "Jérôme" de Jean-Pierre Martinet

Roman hors-norme, monstre-maudit, Jérôme de Jean-Pierre Martinet  paru en 1978 au Sagitaire, bénéficie d’une nouvelle réédition chez Finitude qui défend ce livre à part depuis une décennie. Il peut arriver qu’une œuvre  vienne à éclore trop tôt. Mais trop tard, jamais ! A vous de découvrir la violence et la pureté d’un texte qui a gardé le goût du grandiose, du morbide et de la sédition. De la littérature comme outre-genre.   Par Denis Gombert     « Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains ! ». Ce serait évidemment le plus...

Les Ensablés - "Les salauds ont la vie dure" d'André Héléna

Soudain, dans les rayonnages, je tombe sur un gros volume intitulé "Les salauds ont la vie dure", une réédition de 2011. Le titre m'intrigue. Auteur, un certain André Héléna mort en 1972, oublié de tous, malgré les dizaines de romans noirs qu'il a écrits sous son nom ou sous pseudonyme. La couverture du livre représente la photographie d'un soldat allemand, un officier sans doute, regardant attentivement un document que lui montre un civil en chapeau de feutre. A côté, la suite de ce roman édité en 1949, un autre volume: "Le festival des macchabées" publié en 1951....