Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

La rédaction - 28.09.2020

Librairie Decitre à So Ouest


Le coup de feu est lancé : plusieurs centaines de romans sortiront en librairie ces prochaines semaines et jusqu’à la fin du mois d’octobre. En soi, rien d’étonnant. Mais la rentrée littéraire marque une période bien spécifique — au sein d’une année qui aura été mondialement chamboulée.


Des jeunes premières et premiers, des vétérans, des poids lourds, et un cortège de prix attendus, qui viendront consacrer les uns et les autres : voilà le programme. Et bien entendu, le roman d'Amélie Nothomb sans qui la rentrée ne serait pas la même. 

Notez bien que nous nous gardons, pour le moment, de donner le nombre de titres qui sortiront : nous avions découvert l’an passé que sur les 524 annoncés, 43 intrus s’étaient glissés.

Covid oblige, pas de présentation aux libraires, la plupart des maisons sont passées par des conférences en ligne — en direct et en différé. De quoi présenter les titres de (presque) chacun, avec un peu moins d’ambiance, certes, mais tout aussi ( ou presque) efficacement.

La rédaction a fait ses choix, nous aurons le plaisir de vous les exposer au fil des semaines dans nos critiques — et plusieurs ouvrages ont d’ores et déjà fait l’objet d’avant-parution, avec des extraits inédits. 

Et force est de constater que l’on a vraiment de petits bijoux à vous faire découvrir. D'ailleurs, cette rentrée pourrait s'accompagner de quelques surprises que nous vous réservons – entre podcast et partenariats. Si, si...


photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Thomas Flahaut : “Innommables ou invisibles, ces travailleurs de l'usine”

Dernier invité de la rentrée littéraire organisée par le réseau de librairies Librest et LaLibrairie.com, Thomas Flahaut publie son premier dernier roman aux éditions de l’Olivier.  Les nuits d’été de Thomas Flahaut, c’est une aventure d’enfance qui se prolonge à l’âge adulte. Thomas, Mehdi et Louise se connaissent depuis l’enfance. A cette époque, Les Verrières étaient un terrain de jeux inépuisable. Aujourd’hui, ils ont grandi, leur quartier s’est délabré et, le temps d’un été, l’usine devient le centre de leurs vies. L’usine, où leurs...

Camille Laurens : “L’humour et l’ironie sont liés à mon travail sur la langue”

Voici la rentrée littéraire bien entamée, et les libraires du réseau Librest et LaLibrairie.com soulagés. Parmi les 12 auteurs retenus dans leur sélection, plusieurs figurent déjà sur les listes de prix et rencontrent leur public. Aujourd’hui, Camille Laurens présente Fille, son dernier roman, prévu avant le confinement et reporté. Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. « Vous avez des enfants ? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles », répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon,...

Impossible, Erri de Luca au sommet

ROMAN ETRANGER - D'un côté du bureau, le juge d'instruction qui veut obtenir des aveux. De l'autre, l'accusé qui refuse avec obstination de faire appel à un avocat et qui préfère assurer lui-même sa défense. Ce qui lui est refusé et qui amène donc le juge d'instruction à lui adjoindre un avocat commis d'office. Que l'accusé récuse et qu'il refusera de laisser parler ou seulement émettre des avis, des conseils ! Mais de quoi est-il accusé ?       Quarante ans plus tôt, il avait été ce jeune homme profondément engagé dans des luttes armées contre les...

Eddy L. Harris : “Le Mississippi est pour moi une source... une ressource”

Dans le cadre de la rentrée littéraire, le réseau Librest et LaLibrairie.com ont organisé une douzaine de rencontres avec des écrivains. 12 auteurs, 12 romans, pour couvrir tous les champs des nouveautés, soigneusement sélectionnées par les libraires. Avec Mississippi Solo, Eddy L. Harris nous emporte sur les rives d’un fleuve peu tranquille, où Eddy a décidé d’entamer une traversée improbable. Partir du nord des États-Unis, pour descendre jusqu’au sud, en canoë. Or, Eddy n’a jamais fait de canoë de sa vie… Un périple extraordinaire au gré des caprices du...

Là d'où je viens a disparu, contre le mur des réalités

ROMAN FRANCOPHONE - Eva, Marta, Luis, Angie ou Sara ne se connaissent pas, et pourtant une chose les relie : L'Exil. Ils sont les protagonistes de Là d'où je viens a disparu, de Guillaume Poix, en lice pour le Prix Landerneau des Lecteurs.       Il y est question de frontières, d'errances ou encore d'engagements. A l'image de Jérémy, jeune Lyonnais en recherche de lui même, que nous suivons au départ avec affection. Son intérêt croissant pour les questions migratoires nous laisse penser que Jérémy a enfin trouvé sa voie, jusqu'à la découverte...

2 milliards € pour la culture : et moi, et moi, et moi...

Présenté par Jean Castex, Premier ministre, le plan de relance pour la France, post-Covid, s’élève à 100 milliards €. Mais sur cet ensemble, seuls 2 milliards sont dévolus au monde culturel. De quoi provoquer un éclatement, et des tensions… « S’il y a une spécificité française, c’est que vivre avec le virus, c’est aussi se cultiver avec le virus », indiquait Jean Castex fin août. Et de revendiquer un plan ambitieux pour « la culture dans le sens large. […] Cela veut dire que nous pensons que la culture est une activité économique, il faut le dire...

Maud Simonnot : raconter “un enfant contemplatif et hypersensible et qui étouffe”

La rentrée littéraire conçue par les libraires du réseau Librest avec LaLibrairie.com se poursuit, avec une invitée toute en douceur. Avec L’enfant céleste, paru aux éditions de l'Observatoire, Maud Simonot nous plonge dans les rêveries et les aventures de l’enfance. Célian a probablement trop d’imagination pour le milieu scolaire, et sa mère s’en rend bien compte. Sortant d’une rupture sentimentale, elle décide d’emporter son fils dans un voyage vers une légendaire île située dans la Baltique. Un endroit d’où l’on observe mieux que nulle part ailleurs...

Les évasions particulières : la traversée d’une France en pleine ébullition

ROMAN FRANCOPHONE : Vous avez aimé Bakhita et vous vous demandez si le dernier ouvrage de Véronique Olmi lui fait honneur ? La réponse est oui. En lisant Les évasions particulières, le lecteur se retrouve plongé dans une saga familiale inoubliable. Grâce à une écriture fine et sensible, l’auteur nous fait partager le quotidien de trois femmes en quête d’évasion. Le titre est en lice pour le Prix Landerneau des Lecteurs 2020.       L’histoire commence à la fin des années 70, et culmine avec la nuit du 10 mai 1981, date à laquelle François Mitterrand est élu...