Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

La rédaction - 27.10.2020

Librairie Decitre à So Ouest


Le coup de feu est lancé : plusieurs centaines de romans sortiront en librairie ces prochaines semaines et jusqu’à la fin du mois d’octobre. En soi, rien d’étonnant. Mais la rentrée littéraire marque une période bien spécifique — au sein d’une année qui aura été mondialement chamboulée.


Des jeunes premières et premiers, des vétérans, des poids lourds, et un cortège de prix attendus, qui viendront consacrer les uns et les autres : voilà le programme. Et bien entendu, le roman d'Amélie Nothomb sans qui la rentrée ne serait pas la même. 

Notez bien que nous nous gardons, pour le moment, de donner le nombre de titres qui sortiront : nous avions découvert l’an passé que sur les 524 annoncés, 43 intrus s’étaient glissés.

Covid oblige, pas de présentation aux libraires, la plupart des maisons sont passées par des conférences en ligne — en direct et en différé. De quoi présenter les titres de (presque) chacun, avec un peu moins d’ambiance, certes, mais tout aussi ( ou presque) efficacement.

La rédaction a fait ses choix, nous aurons le plaisir de vous les exposer au fil des semaines dans nos critiques — et plusieurs ouvrages ont d’ores et déjà fait l’objet d’avant-parution, avec des extraits inédits. 

Et force est de constater que l’on a vraiment de petits bijoux à vous faire découvrir. D'ailleurs, cette rentrée pourrait s'accompagner de quelques surprises que nous vous réservons – entre podcast et partenariats. Si, si...


photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Première sélection pour le prix Goncourt 2020

Ce mardi 15 septembre, l’académie Goncourt à dévoilé sa première sélection pour l’édition 2020 de son prix. Quinze titres sont désormais en lice pour la prestigieuse récompense.  Cette sélection 2020 comprend 9 auteurs hommes pour 6 femmes. Parmi les ouvrages présentés, on retrouve notamment Chavirer (Actes Sud) de Lola Lafon, déjà sélectionné par le Prix Décembre et le Femina. L’académie Goncourt, présidée par Didier Decoin, se compose d’Eric-Emmanuel Schmitt, Pascal Bruckner, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Camille Laurens,...

Le polar dans le sang : Katerina Autet, Grand Prix des Enquêteurs 2020

Au cœur de la rentrée littéraire, décerner un prix pour un polar ne manque ni d’ambition ni de saveur. Surtout quand le chef Guy Savoy héberge dans son restaurant les jurés. Pour l’édition 2020 du Grand Prix des Enquêteurs, une nouvelle lauréate est appelée à régner. Katerina Autet l’emporte avec La chute de la maison Whyte. La première édition, en 2019, a salué Pour seul refuge de Vincent Ortis. Depuis, près de 20.000 exemplaires ont été vendus, savoureux pour une grande première. Cette coédition, qui réunit les éditions Robert Laffont et le Figaro...

33 romans pour la première sélection du Prix Femina

Pour cette première sélection, le jury du prix a choisi dix-huit titres français et quinze traductions. Le lauréat sera désigné le 3 novembre prochain.    Littérature française : – Didier Blonde, Carnet d’adresse de quelques personnages fictifs de la littérature, (Gallimard) – Miguel Bonnefoy, Héritage (Rivages) – Sarah Chiche, Saturne (Seuil) – Thierry Clermont, Barroco bordello (Seuil) – Oriane Jeancourt Galignani, La Femme-Ecrevisse (Grasset) – Olivia Elkaïm, Le Tailleur de Relizane (Stock) – Serge Joncour, Nature...

Julia Kerninon : “Ce qui m'intéresse, c'est d'explorer le continent féminin”

Pour accompagner la rentrée littéraire, les librairies du réseau Librest ont retenu douze auteurs, venus présenter leur roman. Accueillie par Simon Gémon de Atout Livre (Paris, XIIe), c’est aujourd’hui Julia Kerninon qui se prête au jeu. Son livre, Liv Maria, a été publié chez L’Iconoclaste.  Traductrice, spécialiste de littérature américaine, Julia Kerninon parle d’une femme marquée par un secret profond. « Moi-même je me rends compte avec le temps de ce que j’essaye de raconter. Peut-être que les écrivains, livre après livre, comprennent des choses...

Chasser les vivants, dormir avec les morts : Sur le Rimbaud de Sang

AVANT-PARUTION – « Une guerre se prépare ». Cette citation, inscrite entre guillemets et en italiques, constitue un vers dans le Rimbaud de sang publié par Jean-Luc Favre. Ce recueil est bien plus à mes yeux qu’« un réquisitoire ironique, avec en arrière fond le déclin post contemporain de la forme poétique comme genre littéraire à part entière », comme le présente la quatrième de couverture. Resté longtemps inédit, ce Rimbaud de sang dédié à Sylvestre Clancier est présenté aussi comme « un long poème en prose ».   Mais les seuls...

Cannibale : père et fille, dans un duo terrifiant signé Danielle Thiéry

AVANT-PARUTION – Victime ou manipulatrice ? Vous avez des raisons d’avoir peur. Voici à venir un roman de Danielle Thiéry, Cannibale, sous la direction de Natalie Beunat. Il s’agit là du premier roman Young Adult de l’auteure, amplement reconnue pour ses romans noirs… Mais également de l’une des premières femmes commissaires de police en France…   Ce thriller vacille dans une relation entre père et fille, Marin et Olympe, qui se ressemblent plus qu’ils ne veulent se l’avouer. La communication entre eux est difficile, mais les épreuves vécues vont les...

Lola Lafon (Chavirer) : “Je me méfiais vraiment de la figure du monstre”

Pour cette rentrée littéraire 2020, les librairies du réseau Librest et LaLibrairie.com ont invité une douzaine d’auteurs, de tous horizons. Interviewés par les libraires même, les voici réunis autour de leur roman. Lola Lafon est la première à répondre à cette invitation, en partenariat avec ActuaLitté. Interrogée par Georges-Marc Habib, de la librairie l’Atelier (XXe arrondissement de Paris), la romancière revient sur Chavirer, récit où bourreau et victime se confondent.  « Je me méfiais vraiment de la figure du monstre : elle est très commode. Elle...

5 auteurs retenus pour le Prix Khôra-Institut de l’essai littéraire 2020

Depuis sa création en 2000, la Fondation Khôra-Institut de France s’est principalement consacrée à « l’aide au savoir ». Lancé en 2019 et doté de 15.000 euros, le Prix Khôra-Institut de France de l'essai littéraire récompense tout ouvrage dans lequel l’auteur, se fondant sur une expérience personnelle de la création, interroge la littérature par les moyens de la langue littéraire.   Le prix est ouvert aux auteurs d'expression française de moins de 50 ans à la date limite de dépôt des candidatures. La sélection 2020 vient tout juste d'être...