Liquidation, prudence, salariés : les librairies Gibert Joseph en question

La rédaction - 24.06.2020

Gibert Joseph Clermont-Ferrand
 
Figure toute particulière de la librairie et du disque, le réseau Gibert réunissait 31 établissements sur le territoire français. Jusqu’à ce que la direction annonce, brutalement, son choix de mettre en liquidation judiciaire trois d’entre eux. Suite au rachat de Gibert Jeune en novembre 2017, la famille était réunie après un siècle de discorde. Mais entre temps, la pandémie est passée par là.


Coup dur pour les salariés, communication hasardeuse de la direction, et une certaine violence sociale exercée contre les employés des trois établissements concernés. L’annonce de la liquidation judiciaire a semé le trouble. En l’espace d’une dizaine de jours, toute l’enseigne s’est mise à trembler, sans comprendre véritablement d’où venait le coup.

Les deux mois de confinement lié au Covid-19 auront-ils accéléré la chute de librairies déjà très – trop, estimait la direction – fragilisées ? Ou un problème plus profond sape les fondations de ce groupe depuis un moment ? 

À l’heure de la reprise de l’activité, post-11 mai, les autres établissements se voyaient interdire l’achat de nouveautés, pas de commandes de livres. Bilan : des clients perdus, des libraires désarmés et peu informés. Dans ce dossier, se retrouvent ainsi les différents articles traitant de l'enseigne. 


photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

La librairie Gibert Joseph de Saint-Etienne ferme ses portes

Installée au numéro 18 de la rue Pierre Bérard à Saint-Etienne, sur plus de cent mètres carrés, la librairie L'air des livres, liée par franchise au groupe Gibert Joseph, ferme ses portes à la fin de cette année 2012, rapporte Zoomdici. Dirigé par Daniel Ravel, l'établissement n'a pu faire face à une chute brutale des ventes au cours de la rentrée de septembre.   Placée en liquidation judiciaire le 5 décembre 2012, la librairie ne pourra pas reprendre son activité. Pourtant, c'est bien depuis la ville de Saint-Etienne que tout a commencé pour le groupe Gibert...

Liquidation prévue pour le Gibert Joseph de Beauvais

Qui a dit que les géants culturels n'avaient rien à craindre de la crise ? Le magasin Gibert Joseph de Beauvais va glisser la clé sous la porte. Les 18 employés et la directrice du magasin, Colette Beskid, ont appris la liquidation judiciaire via le tribunal de commerce de Beauvais, annoncée le 23 octobre dernier.   source : beauvais-online   L'information a été révélée par Le Parisien, et la directrice du magasin Gibert Joseph de Beauvais nous la confirme, la mort dans l'âme : « Depuis 2006 et le déménagement de la rue Saint-Pierre vers la place  Jeanne-Hachette,...